Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram


Miroir

11 novembre 2016

"La fragilité de la vie."

Alick
365 pages
Éditions Rebelle (2016)
Collection sans visage
Faisant partie des meilleurs éléments de la brigade criminelle du 36, quai des Orfèvres, Axiandre Martin reçoit les honneurs après l’arrestation musclée du tueur parisien connu sous le nom de « Purificateur ». Toutefois, affectée par la mort de son coéquipier lors de cette opération, elle bénéficie d’un congé d’une semaine mais se voit rappelée durant ses vacances. Trois corps mutilés viennent d’être retrouvés et l’affaire s’annonce étrange. Il s’agit de jeunes filles sur le point de se marier, toutes exécutées 24 heures avant la cérémonie. Bientôt les corps s’accumulent et la presse s’empare de l’affaire. Sur les traces d’un dangereux psychopathe, l’enquête la plonge alors dans un univers de démence et d’horreur dont elle sortira transformée.
Extrait :

« Bientôt, je serai jugé et condamné pour mes actes, mais je ne crains rien. J’accepte d’avance toute peine qui sera retenue contre moi. J’accepte de me livrer, de témoigner, et je servirai d’exemple pour, qu’à travers moi, d’autres trouvent l’inspiration. Quelque chose qui nous dépasse est à l’œuvre, Monsieur Joubert. Oui, Votre œuvre ! Voyez le résultat, voyez la Grandeur… et savourez votre ré-com-pense. »

Mon avis :

Axiandre Martin,travaillant au 36 Quai des Orfèvres, perd son coéquipier lors de l’arrestation d’un tueur en série appelé le Purificateur. Elle est très touchée par cette perte, se sentant responsable de la manière dont cela s’est déroulé. La jeune femme décide de se plonger dans une nouvelle enquête proposée alors qu’elle monte en grade. Elle prend désormais le contrôle total des opérations et se met en quête de celui que les médias nomment “Le tueur de mariées”. L'assassin s'en prend à des jeunes femmes de vingt-cinq ans. Il les tue la veille de leur mariage selon un rituel qui change à chaque victime, un mode opératoire ciblé qui laisse pourtant Axiandre incertaine quant à ses motivations. En parallèle, la jeune femme, poursuivie par sa culpabilité, noie ses démons dans l’alcool.
L’auteur nous plonge dans un thriller à plusieurs voix où chaque personnage, très différents les uns des autres, relate son quotidien : les méfaits qu’ils commettent, les cauchemars auxquels ils doivent faire face. Certains, nous font ressentir une certaine empathie face à leur situation. Nicolas est un petit garçon battu et abusé par son père. Il passe ses journées enfermé dans un placard, sans nourriture, à avoir peur pour lui, pour sa jeune sœur. D’autres personnages quant à eux nous font plus ressentir de l’effroi. Alexandre est un personnage complexe qui évolue dans un monde à part : il entend la voix d’une femme qui lui dicte ses pas tout au long de l’histoire. Dès les premières pages, il y a quelque chose d’assez angoissant à lire son point de vue : tout est assez saccadé et embrouillé. Les meurtres semblent être un jeu pour lui. Le personnage principal reste cependant Axiandre dont l’histoire, elle non plus, n’est pas des plus roses : une enfance malheureuse, ballottée de foyers en foyers, un fiancé qui la quitte le jour de son mariage. Ses épreuves l’ont rendue distante, froide, inaccessible. Axiandre s’est alors engagée totalement dans son métier, mettant toute son énergie à poursuivre le tueur en série. Le mystère et la stupéfaction vont se succéder jusqu’à l’obtention de la vérité.
Miroir est un thriller surprenant et qui ne manque pas d’attrait et de suspense. Certains passages de l’histoire m’ont semblé toutefois plus difficiles à parcourir, trop religieux pour retenir mon attention. Mais dans l’ensemble, ce fut une belle découverte.

★★★☆☆


Du même auteur :


Héritier des conteurs antillais, Alick nous livre sa vision d’un univers fantastique à travers des récits contemporains, surprenants et haletants. Émotions garanties… http://www.alick.fr/




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader. Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

Un petit commentaire à me faire ?

Envoyer un mot doux