Sariah'Lit

Personne n’en saura rien

24 novembre 2016

"Je pensais connaître la peur, je n'en avais même pas le début du commencement de l'idée."

Granotier Sylvie
252 pages
Éditions Le Livre de Poche (2016)
Collection thriller
Mélusine, Jeanne, Irène... Aucune n'est ressortie vivante de l'arrière de cette camionnette qui sillonnait les côtes françaises. L'assassin n'a jamais été inquiété. Isabelle a seize ans quand elle croise sa route. Elle est prête à tout pour survivre. Aujourd'hui, elle est seule à savoir qui se cache derrière ce gros type solitaire jugé pour viol sur mineure. Pourtant elle se tait et c'est lui qui a peur.
La victime est-elle bien celle que l'on croit ? On retrouve dans ce suspense sombre et intense la virtuosité de l'auteur du Passé n'oublie jamais. Histoire d'une vengeance et d'une manipulation, Personne n'en saura rien explore avec une subtilité dérangeante les rapports de domination et de soumission.
Extrait :

« L'accusé est avachi dans son fauteuil, un cachalot échoué, inerte et essoufflé pourtant, comme si la graisse lui écrasait le cœur et les poumons. À moins qu'il ne soit ému.
Il porte des lunettes cerclées de métal aux verres rectangulaires fumés. Ses yeux sont petits et gris pâle, ses cheveux gris et drus sont coupés court, son front dégarni. Ses épaules seraient puissantes si elles n'étaient enchâssées dans une enveloppe flasque qui entrave ses articulations, son ventre ondule en bouées successives. Un colosse mou. Son regard furète, incertain. Ses mains larges et potelées reposent à plat sur la tablette devant lui. Il se dégage de sa personne un mélange détonnant d'intelligence, de puissance et de défaite. »

Mon avis :

Jean Chardin, âgée de trente-neuf ans, est poursuivi en justice pour l’agression sexuelle d’une mineure commise quelques années plus tôt. Mécanicien qui semble apprécié, c’est pourtant un homme solitaire, obèse et apathique avec un passé familial particulier. Sa victime, Isabelle Delcourt, avait seize ans au moment des faits et est ressortie vivante de cette agression. Avant elle, de nombreuses jeunes filles ont été portées disparues dans les mêmes conditions : elles revenaient à vélo de la plage et elles ne sont jamais réapparues.
Isabelle, aussi marquée par son histoire personnelle, assiste au procès de son agresseur avec un calme surprenant, prenant de nombreuses notes, soufflant des questions à son avocate, sans jamais porter son regard sur l’inculpé. De son côté, sur le banc des accusés, Jean Chardin semble suivre les auditions des témoins avec un certain recul, une certaine fatalité , sans contredire les faits qui lui sont présentés. Il s’incline devant les questions de l’accusation, comme s’il craignait la réaction de la jeune femme. Il n’est pas conscient d’être un pervers. Jean Chardin n’a jamais plu aux femmes et on ne lui a jamais expliqué ce que devait être une relation entre homme et femme, son seul support étant les films pornographiques sur lequel il a calqué son comportement.
Personne n’en saura rien a cette particularité qu’on connaît déjà l’identité de celui qui a commis les crimes. Dès les premières pages, on entre dans le procès après avoir pris connaissance de la disparition de la première victime, Mélusine en 2005. Entrecoupés de flashbacks où on assiste aux différents crimes, les chapitres nous offrent des points de vues différents à des moments clés pour comprendre ce qui s’est passé, ce qui a poussé Jean à agir et ainsi cerner le profil du pédophile. Malgré le fait qu’on parvienne à identifier facilement la trame de l’histoire et que nous ayons une idée d'où veut nous mener l’auteure, j’ai trouvé le récit prenant, plaisant et plutôt fluide à parcourir.

★★★☆☆



Sylvie Granotier est une actrice et scénariste de télévision et de cinéma française. Née en Algérie, Sylvie Granotier grandit en région parisienne. Après divers stages et petits boulots, et des voyages aux quatre coins du monde, elle se lance dans le théâtre à Paris. Quelques années plus tard, elle se lance dans la traduction de nouvelles, avant de se mettre à écrire ses premiers romans.




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader. Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

Un petit commentaire à me faire ?

Envoyer un mot doux