Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Déracinée

21 février 2017

"Cela devrait être moi, cela aurait dû être moi."

Novik Naomi
510 pages
Éditions Pygmalion (2017)
Collection romans
Patiente et intrépide, Agnieszka parvient toujours à glaner dans la forêt les baies les plus recherchées, mais chacun à Dvernik sait qu’il est impossible de rivaliser avec Kasia. Intelligente et pleine de grâce, son amie brille d’un éclat sans pareil. Malheureusement, la perfection peut servir de monnaie d’échange dans cette vallée menacée par la corruption.
Car si les villageois demeurent dans la région, c’est uniquement grâce aux pouvoirs du "Dragon". Jour après jour, ce sorcier protège la vallée des assauts du Bois, lieu sombre où rôdent créatures maléfiques et forces malfaisantes. En échange, tous les dix ans, le magicien choisit une jeune femme de dix-sept ans qui l’accompagne dans sa tour pour le servir.
L’heure de la sélection approche et tout le monde s’est préparé au départ de la perle rare.
Pourtant, quand le Dragon leur rend visite, rien ne se passe comme prévu...
Extrait :

« Elle m'en avait voulu d'être en sécurité, d'être choyée. Ma mère ne m'avait jamais imposé de grimper à des arbres trop hauts ; ma mère ne m'avait pas forcée à effectuer quotidiennement les trois heures de marche aller-retour jusqu'à la boulangerie chaude et poisseuse du village voisin pour apprendre à cuisine pour un seigneur. Ma mère ne m'avait pas tourné le dos quand je me mettais à pleurer, ne m'avait pas dit d'être courageuse. Ma mère ne m'avait pas donné trois cents coups de peigne par nuit pour que je reste belle, comme si elle voulait que je sois choisie ; comme si elle voulait une fille qui irait à la ville pour y devenir riche et envoyer de l'argent à ses frères et sœurs restants, ceux qu'elle s'autoriserait à aimer - oh, je n'avais jamais imaginé cette secrète amertume, aussi aigre que du lait tourné. Et puis...et puis elle me détestait même d'avoir été choisie. Elle n'était pas l'élue, après tout. »

Mon avis :

Agnieszka est une jeune paysanne du village de Dvernik, dans le pays de Polnya. Son village se trouve non loin de la frontière d’un bois corrompu et mystérieux qui kidnappe en son cœur des villageois. Un magicien veille sur la vallée pour les protéger de l’oppression du bois, lieu de vie de créatures effrayantes et mortelles. Mais cette aide a un prix : tous les dix ans, le sorcier appelé le Dragon, prend une femme de dix-sept ans pour le servir dans sa tour. Agnieszka fait partie du groupe des filles éligibles, mais tout le monde sait que le Dragon choisira son meilleur ami Kasia, une jeune fille courageuse, intelligente et extrêmement belle. Agnieszka sait ne pas être à la hauteur du Dragon, pourtant c’est sur elle que son choix se porte, une décision loin d’être anodine puisque Agnieszka a, contrairement aux autres, un don pour la magie.
Déracinée nous offre un univers fantastique enchanteur, détaillé et tout à fait crédible. Une histoire qui mélange l’atmosphère propre au conte de fées avec cette tour où les jeunes filles sont enfermées comme dans Raiponce, et un univers folklorique où le bois, la nature sont au cœur de sombres légendes. Naomi Novik a mis en place un monde prenant où le bois est un élément essentiel à l’intrigue. Il donne la sensation d’être un personnage à part entière, une entité magique, un personnalité vivante et en colère et que tout repose sur lui. Agnieszka, quant à elle, est une héroïne attachante que l’on ne peut qu'apprécier. Elle est courageuse, loyale, authentique, et ne veut jamais se contenter de ce qui semble mal ou injuste. La relation qu'elle a avec sa meilleure amie, ainsi que les sentiments qu’elle développe au contact du Dragon sont purs et incontestables. C’est également une fille maladroite et imparfaite mais elle a l'audace d'oser persévérer malgré ses défauts, ou même à cause d'eux. Dans l’ensemble, j’ai apprécié cette lecture, même si j’aurais apprécié que certains éléments soient plus développés, que certaines relations soient plus poussées. Cela reste un récit captivant que j’ai dévoré.

★★★★☆



Naomi est née à New York en 1973. D'origine polonaise, elle a été bercée par les contes d'Europe de l'Est et Le Seigneur des anneaux. Elle est l’auteure de Téméraire.

À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. Bonsoir à tous. Je vous retrouve ce soir avec une nouvelle chronique, il s'agit cette fois de "Il était un rêve" de Liz Braswell chez Hachette:




    - http://tinkerbells-readings.blogspot.fr/2017/02/il-etait-un-reve-de-liz-braswell-chez.html


    Bonne lecture,


    Bonne soirée, bisous,


    Tinkerbell.

    RépondreSupprimer