Sariah'Lit

Les séducteurs 1 - Le maître de la séduction

23 février 2017

"Maudit soit le cœur humain, irraisonnable et indiscipliné."

Hunter Madeline
375 pages
Éditions J’ai lu (2017)
Collection aventures & passions
À la mort de son père et de son frère, Eva Russell a dû endosser le rôle de chef de famille qui la condamne à rester vieille fille. Refusant de vendre le domaine ancestral, elle vit grâce à ses talents de peintre à Langdon’s End. L’arrivée du fils bâtard du duc d’Aylesbury va bouleverser sa vie casanière. Marchand d’art, Gareth est à la recherche d’une collection de tableaux qui a mystérieusement disparu. Il a aussi une réputation de libertin qui effraie le voisinage. Lorsqu’il fait clairement comprendre à Eva qu’elle l’intéresse, la jeune femme, méfiante, se cramponne à ses principes... qui ne vont pas tarder à fondre sous l’embrasement de la passion.
Extrait :

« Un gentleman ne séduisait pas une lady innocente, quand bien même elle se jetait à son cou. En principe. Qu’il en connaisse plus d’un ayant franchi le pas n’avait aucune importance. La leçon était d’autant plus ironique que cette règle lui avait été enseignée par son père, lequel avait couché avec une vierge et refusé de l’épouser. D’ailleurs, il n’était pas un gentleman, du moins pas officiellement. Il n’était rien et s’il devait en tirer un seul bénéfice, c’était celui de ne pas avoir à se soucier des règles imposées aux gentlemen. »

Mon avis :

Gareth Fitzallen est le fils illégitime d'un duc et, contrairement à la plupart des nobles de l’époque, le père de Gareth est resté en contact avec son fils, maintenant ainsi un lien avec sa famille légitime. Lorsque le fils aîné, le feu duc d'Aylesbury, meurt dans des circonstances mystérieuses, Gareth rentre en Angleterre. Gareth n’était pas particulièrement proche de Percy. Ce dernier n'a jamais accepté son demi-frère illégitime et a contesté la succession de leur père en lui bloquant l’accès au pavillon de chasse de Warwickshire qui lui revenait. Heureusement, les autres demi-frères de Gareth sont très différents. Alors que Gareth va enfin prendre possession de son héritage, Yves lui demande de l’aide pour une enquête qu’il mène sur la disparition mystérieuse de nombreuses peintures de grandes valeurs. L'expérience de Gareth en tant que courtier en art lui donne l'expertise nécessaire pour mener les investigations, et l'emplacement de sa propriété l’occasion de collaborer. Mais il est rapidement distrait par sa nouvelle voisine, Eva Russell.
Madeline Hunter nous offre avec ce premier volet des Séducteurs une romance légère et facile à parcourir, où on s’attache aisément aux personnages, même si l’intrigue manque de véracité par certains aspects. Eva et sa sœur Rebecca vivent dans une extrême pauvreté depuis la mort de leur frère. Eva Russell est une jeune femme intelligente et talentueuse. Elle se bat pour assurer l'avenir de sa jeune sœur, sans penser beaucoup à elle : elle souhaite lui trouver un mari acceptable et une situation financière suffisante pour pouvoir ensuite se consacrer à son art librement. La relation qui lie Eva et Gareth est immédiate et belle : ils ont les mêmes principes et un attachement accru pour les biens familiaux. Avant même qu’elle ne commence, Eva se tend instinctivement vers Gareth pour obtenir de l’aide quand elle se trouve menacée. Même si elle ne se confie pas encore totalement à lui, elle lui laisse voir une partie d’elle, son art. Le point de l’intrigue qui me semble incertain est l’enquête autour des œuvres d’arts : j’ai, dès le début, deviné ce qui en était et la suite n’était donc pas d’une grande surprise. En bref, Le maître de la séduction est une lecture accessible qui permet de passer un moment agréable.

★★★☆☆



Madeline vit en Pennsylvanie avec son mari et ses deux fils.
https://www.madelinehunter.com/




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader. Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

Un petit commentaire à me faire ?

Envoyer un mot doux