Sariah'Lit

Soeurs de coeur 1 - Rikki

16 février 2017

"Je ne connais pas les règles, Rikki."

Feehan Christine
592 pages
Éditions Charleston (2017)
Collection Diva
La dernière chose dont Lev Prakenskii se souvient, c'est d'avoir été pris dans les courants de l'océan où il était aspiré toujours plus bas, vers le néant d'un tourbillon noir et glacial. Puis, avec une rapidité tenant du miracle, il fut sauvé et ramené sur la rive par une belle étrangère. Cependant, Lev n'a aucun souvenir de qui il est, ni pourquoi il semble posséder les instincts violents d'un assassin expérimenté. Il sait seulement qu'il craint pour sa vie et la vie de celle qui l'a sauvé. Son nom est Rikki. Pêcheuse d'oursins, elle a toujours senti une affinité avec l'océan. Mais à présent, elle éprouve une attirance similaire pour celui qu'elle a secouru… Les secrets qu'ils cachent l'un et l'autre risquent de les entraîner dans un tourbillon de passion vertigineuse et de dangers inéluctables...
Extrait :

« Des flammes s’élevèrent sur les murs pour se propager sur le plafond. Orange. Rouges. Vivantes. Le feu la toisa droit dans les yeux. Elle l’entendit respirer. Il s’embrasa en sifflant et en crachant pour la suivre tandis qu’elle rampait sur le sol. La fumée tourbillonna dans la pièce et l’étouffa. Elle resta près du sol et retint son souffle dans la mesure du possible. Pendant ce temps, les flammes voraces se tendirent vers elle, léchant, roussissant et brûlant sa peau, grillant le bout de ses cheveux.
Des morceaux de débris enflammés tombèrent du plafond, du verre se fracassa. Une série de petites explosions détonnèrent dans la pièce ; les ampoules éclatant sous l’effet de la chaleur extrême. Elle se traîna vers la seule sortie : la petite trappe à chien dans la cuisine. Derrière elle le feu rugit comme s’il était enragé de constater qu’elle tentait de s’évader. »

Mon avis :

Dans une petite ville côtière vivent six femmes qui se disent sœurs. Rencontrées dans un groupe de personnes en deuil, les femmes ont sympathisé et ont combiné leurs ressources pour acheter une grande ferme à Sea Haven, où elles travaillent ensemble, chacune ayant sa maison sur la propriété. Rikki Sitmore, qui semble être la plus faible de ces jeunes femmes, vit en marge de la société, acceptant très peu le contact avec le monde extérieur. Elle aime se perdre dans le ballotement des vagues, plonger au cœur de l’océan pour pêcher des oursins. L’eau est l’endroit où elle se sent elle-même et entière. Lors d’une sortie en mer, elle surprend un homme pris dans le courant et le sauve. Très vite, elle se rend compte que l’homme, Lev, a perdu une partie de sa mémoire et se comporte violemment. La seule chose dont il est certain est la menace qui pèse sur lui. Loin d’être effrayée, Rikki l’accueille chez lui, le soigne, malgré ses réticences à ce qu’on envahisse son univers.
Rikki est le premier volet d’une série intitulée Les sœurs de cœur. Si l’idée du roman me semble bien, une romance paranormale où nos héros sont pourvus de pouvoirs surnaturels ; j’ai eu beaucoup de mal à me plonger dans le récit et à apprécier la plume de l’auteure. Dès le début, je suis restée en retrait de l’histoire, sans parvenir à m’identifier à l’héroïne ou prendre en sympathie les autres protagonistes. Rikki a grandi dans des foyers d'accueil après que ses parents soient morts lorsqu’elle était enfant. Plusieurs incendies ont éclaté dans les foyers qui l’ont accueillie, provoquant la mort de son fiancé. La police a rapidement soupçonné Rikki d’en être l’auteure. Elle a dû fuir, se cacher, les cauchemars ne cessant de l’étreindre chaque nuit lui faisant revivre la mort de ses proches. En parallèle, elle développe un comportement proche de l’autisme : elle est incapable de se tenir dans une foule ou d’interagir socialement, elle ne supporte pas que l’on touche à ses affaires faisant continuellement les mêmes rituels pour se sentir bien et elle a développé une sensibilité anormalement accrue face au son et au toucher. S’il s’agit d’une héroïne touchante, je ne suis toutefois pas parvenue à m’identifier à elle, à la comprendre pleinement. De nombreuses scènes montrent les effets de l’étrange comportement de Rikki sur son entourage, mais aussi dans sa relation naissante avec Lev. L’histoire regorge de descriptions, nous peignant des paysages marins très beaux, mais qui, pour moi, ont manqué d’attrait et d’action. Même si l’intrigue a un bon fond, j’ai eu des difficultés à apprécier l’ensemble.

★★☆☆☆


Christine Feehan est auteur best-seller du New York Times, Publishers Weekly, USA Today, Washington Post. Elle a publié plus de 50 romans et a reçu près d’une dizaine de PEARL Awards, plusieurs RITA et un prix pour l'ensemble de son oeuvre auprès du Romantic Times. http://www.christinefeehan.com/




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader. Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

Un petit commentaire à me faire ?

Envoyer un mot doux