Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Un mari féroce

24 mars 2017

"Dieu nous a tous faits à son image, hommes ou femmes."

Garwood Julie
440 pages
Éditions J’ai lu (2017)
Collection aventures & passions
Mariée de force au cruel baron Raulf qui la bat et la torture, Johanna accueillerait sans doute la mort comme une délivrance. Or Raulf tombe d'une falaise et voilà Johanna rendue à la liberté. Pas pour longtemps. Afin d'échapper aux assiduités du roi, Johanna doit absolument se remarier, et son frère lui conseille d'épouser Gabriel MacBain, chef de clan écossais. Mais Gabriel, guerrier assoiffé de combats, n'a que faire d'une femme ! Il accepte le mariage car Johanna lui apporte des terres de grande valeur. Pour sa part, la blonde jeune femme n'a pas le choix et se résout, la mort dans l'âme, à épouser ce colosse arrogant. Dans ses bras, pourtant, Johanna va découvrir ce qu'elle n'a jamais connu : le plaisir.
Extrait :

« - Je ne préfère pas le baron Williams.
- A vous entendre, ce cher baron doit être fort bel homme.
- Il est aussi séduisant qu'un porc, milord, et c'est un homme petit à l'esprit encore plus petit. Il m'est totalement insupportable.
- Je vois, ricana MacBain. Donc, vous détestez aussi bien les grands que les petits. C'est cela ?
- Vous vous moquez de moi.
- Non, de vos opinions seulement. Nicholas est aussi grand que moi.
- Mon frère ne me ferait jamais aucun mal. Voilà. La vérité était enfin sortie sans qu'elle puisse la retenir.
MacBain haussa un sourcil. Johanna piqua du nez vers le sol mais pas avant qu'il ne l'ait vue rougir.
- Essayez de comprendre, milord. Si un chiot me mord, j'ai une bonne chance de survivre mais si c'est un loup qui m'attaque, le combat est trop inégal.
Elle essayait de toutes ses forces d'être brave et elle échouait lamentablement. Sa terreur était réelle et, devina MacBain, issue d'expériences passées. Un long silence régna. Il la fixait. Elle fixait le sol.
- Votre mari...
- Je refuse de parler de lui.
Il tenait sa réponse. Il s'avança vers elle. Elle ne recula pas. Il posa les mains sur ses épaules et lui commanda de lever les yeux. Elle lui obéit lentement. Il prit la parole d'une voix sourde et grave.
- Johanna?
- Oui, milord.
- Je ne mords pas. »

Mon avis :

XIIIème siècle, Lady Johanna n’est qu’une enfant lorsqu’on la marie au baron Raulf, un homme violent qui n’a eu de cesse de la rabaisser et de la battre. Le jour où on lui annonce qu'elle est désormais veuve, elle tombe à genoux pour remercier Dieu d’avoir mis un terme à son existence et de l’avoir libérée par la même de cet enfer. Mais sa joie n’est que de courte durée : le roi John exige qu'elle se remarie dans les plus brefs délais afin de garder la jeune femme sous son autorité. Nicholas, le frère adoptif de Johanna, n'entend pas laisser sa sœur entre les mains d’un nouveau tyran et arrange un mariage avec Gabriel MacBain, un guerrier écossais qui a combattu Raulf. Johanna ne fait confiance à aucun homme et encore moins à cet imposant homme que tous semblent craindre. Mais la protection du clan écossais est une opportunité qu’elle ne peut laisser passer.
Un mari féroce est à la fois une histoire d’amour entre Johanna et Gabriel, qu’un voyage personnel de Johanna qui interroge énormément sur la place de la femme dans la religion - importante à cette époque - que dans le couple ou la société. Un sujet qui reste d’ailleurs assez d’actualité, quelle que soit l’époque, tout comme la violence de certains hommes envers les femmes mise également en avant dans ce récit. Johanna, bousculée par son premier mariage où elle a longtemps été considérée comme inférieure, comme un animal de compagnie, découvre que les choses peuvent-être différentes. Même si au début elle est effrayée par son époux, par les us et coutumes écossais très différents de ce qu’elle connaît, elle parvient à s’adapter et à se faire une place. Gabriel, quant à lui, tout à la fois arrogant et dur qu’il peut laisser paraître est un homme doux et tendre qui ne souhaite qu’une chose : protéger son épouse. Alors que Gabriel souhaite qu’elle reste dans le château, se repose et s’occupe près le feu, Johanna, elle, veut travailler la terre, monter à cheval, aller chasser et faire en sorte que les clans MacBain et Maclaurin s’entendent. La confrontation entre eux sur ses sujets est plaisant. Julie Garwood a une plume agréable à parcourir et nous offre une belle histoire mélangeant humour et tendresse que vous ne pouvez qu’apprécier.

★★★★☆



Julie Garwood est un écrivain de romans d'amour. Sa spécialité est le roman mettant en scène des écossais au Moyen Âge.




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

ENVOYER UN MOT DOUX