Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

KO 1 - Massacre à Odessa

4 avril 2017

"La cérémonie funèbre s'éternisait, comme un adieu que l'on refuse."

De Brienne Alex
285 pages
Éditions Le Livre de Poche (2017)
Collection
"Qui avait intérêt à massacrer Viktor et ses camarades le 2 mai 2014 à la Maison des syndicats d'Odessa ? Les nationalistes ukrainiens, Kiev, Moscou, le FSB ou la CIA ? A quoi jouent les oligarques des deux camps ? Kali Grant et son frère Odys mènent l'enquête sur l'un des drames susceptibles de faire plonger l'Europe dans la Troisième Guerre mondiale."
Extrait :

« Quand ils atteignirent enfin les barricades, les patriotes russes se battaient déjà avec des pro-­ukrainiens. De maigres fortins défendaient l’immense bâtisse helléno-soviétique. Plusieurs tentes flambaient. Les pneus fon‑ dus répandaient une rivière noire écœurante. Au milieu des tourbillons de fumée se jouait une scène de chaos, où chacun explorait son quart d’heure de folie. Au pied du drapeau russe hissé quelques jours plus tôt, un malabar masqué d’un foulard rouge secouait d’un seul bras un patriote slave dont les pieds ne touchaient plus terre. Viktor voulut le secourir mais il vit le poing de la brute s’abattre comme une masse sur le visage de son camarade. L’annulaire portait un tatouage de cathédrale à trois dômes. Viktor recula instinctivement. Le poing s’enfonça dans l’arête du nez, et la fit exploser. Toute la tête, puis le corps percutèrent le bitume dans un hoquet. La proie gisait à terre. »

Mon avis :

2014, Odessa est en proie au chaos et à la violence. Des affrontements entre Ukrainiens et Russes sont nombreux autour de la Chambre des syndicats et des dizaines de personnes meurent lors d’un violent incendie le 2 mai 2014. Kali Grant, agent de terrain émérite, est appelée pour faire toute la lumière sur les événements. Avec son frère Odys, hacker de génie, ils vont enquêter et tenter de mettre au jour un sombre complot.
Alex de Brienne, avec K.O., reprend la suite de Gérard de Villiers et sa série SAS en nous plongeant dans une intrigue basée sur des faits réels et en détailler les enjeux des affrontements entre les Russes et les Ukrainiens. KO, ce sont les initiales de Kaly et son frère Odyss, nos deux principaux protagonistes, et qui, je le pense, seront des personnages récurrents dans la série. Si l’idée de découvrir une histoire qui recoupe complot, aventure et une pointe d'érotisme me tentait, j’ai très vite déchanté. Je ne fais que rarement des avis négatifs sur un ouvrage, parce que le ressenti envers une lecture dépend de beaucoup de vecteurs, différents d’une personne à une autre. J’ai pourtant voulu persévérer et me dire que mon manque de connaissances en géopolitique ne devrait pas être un frein à ma lecture. J’ai posé l’ouvrage pour le reprendre plus tard et je m’y suis accrochée pour démêler les différents aspects du récit. Je ne suis toutefois pas parvenue à entrer pleinement dans l’intrigue. Je ne me suis pas attachée à Kaly ou à Odys, des personnages que j’ai trouvé fades, sans contour et totalement clichés. Pour être tout à fait honnête, je ne pourrais même pas expliquer les tenants et les aboutissants des conflits dont il est question. Je serais incapable de restituer les différents événements qui s’y déroulent tant je suis restée en dehors du récit. De mon point de vue, sans un minimum de connaissances sur les conflits entre les Russes et les Ukrainiens, Massacre à Odessa est une lecture plutôt laborieuse. Ce premier tome restera malheureusement l’unique tentative de lecture de cette série.

★☆☆☆☆



Derrière ce nom d'emprunt se cache une personnalité ayant accès aux confidences d'acteurs clés (services, cabinets ministériels, activistes et journalistes). Cette collection lui permet de partager des informations décisives sur des événements réels grâce à la fiction.




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

ENVOYER UN MOT DOUX