Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Les Piqûres d’Abeille

14 avril 2017

"Si on place les êtres dans un endroit qui les enrichit, 
avec des gens qui les épanouissent, 
ils deviennent différents."

Castillon Claire
152 pages
Éditions Flammarion (2017)
Collection jeunesse
Je l'ai repérée tout de suite, avec sa couronne dans les cheveux. J'ai compris que je pourrais lui faire confiance. A quoi bon avoir une meilleure amie et une amoureuse ?
Abeille allait remplir les deux fonctions. Lou, mon ancienne amoureuse de CP, était bien trop gamine. En ce qui me concerne, je suis très mûr, assez marrant et plutôt intelligent, il me faut donc une fiancée qui dépote. D'emblée, j'ai senti
qu'Abeille avait du tempérament.
Avec Abeille, tout est possible.
Extrait :

« Elle a un port de tête en caramel, ai-je pensé d’Abeille la première fois que je l’ai vue. On a dansé deux rocks au mariage de ma marraine et de Paul-Emile. Quand il y a eu le slow allemand que maman réclamait à cor et à cri au DJ depuis le début des danses et que papa a plaisanté en invitant une autre qu’elle à danser, Abeille et moi avons recommencé à jouer à chat. C’était il y a un an. J’étais jeune. J’étais rouge écrevisse. Et tout le monde a pensé que je m’agitais beaucoup trop dans les champs. Les enfants couraient avec des bâtons tandis que les adultes, un peu ivres, s’appuyaient dessus pour tenir debout. Depuis, je me demande comment faire pour avoir des nouvelles d’Abeille. »

Mon avis :

Alors qu’il assiste au mariage de sa marraine, Jean est intrigué par une jeune fille nommée Abeille au port de tête en caramel et du tempérament à revendre. Il jette très vite son dévolu sur elle, espérant qu’elle devienne sa petite amie. Afin de garder un lien avec elle, il décide de lui écrire quelques lettres. Quoi de plus normal lorsqu’on est amoureux ? Il mène donc son enquête auprès de sa marraine pour découvrir où elle vit, puis lui adresse sa première lettre. Les réponses lui parvenant d'Angélus-les-Occis se succèdent, des missives dans lesquelles Abeille s’adresse à lui de manière froide et arrogante, ce que ne semble pas remarquer Jean. Mais ne dit-on pas que l’amour rend aveugle ?
À travers Les Piqûres d’Abeille, l’auteure attire l’attention du jeune lecteur sur les comportements jugés acceptables envers les autres que ce soit des amis ou des inconnus, le respect à avoir envers les autres en pointant notamment le racisme envers les handicapés. L’ouvrage est assez court et on parcourt l’histoire assez rapidement, la plume de l’auteure étant fluide et attractive. Mais j’avoue avoir eu quelques difficultés à apprécier les protagonistes quels qu’ils soient. Jean est assez naïf comme personnage : il ne voit pas qu’Abeille est juste horrible avec lui, critiquant chacune de ses phrases comme s'il lui était inférieur. J’ai eu beaucoup de mal à comprendre la fascination qu’il éprouvait envers cette fille. La famille de Jean m’a également semblée très antipathique : la mère ne cesse de rabaisser sa fille en lui rappelant sans cesse qu’elle est en surpoids, la grand-mère qui n’aime pas ses petits-enfants, la marraine de Jean qui l’aime mais préférerait qu’il reste loin d’elle… On ne peut pas dire qu’il soit gâté cet enfant avec un entourage si particulier. Au final, je ne sais pas si j’ai ou non réellement apprécié ma lecture. L’ouvrage se laisse lire, mais je n’ai ressenti aucune affinité avec les personnages.

★★☆☆☆



Claire Castillon vit à Paris. Elle est l’auteure de romans pour adultes.





À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.
Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

ENVOYER UN MOT DOUX