Sariah'Lit

L'Oeillet rose 1 - La mystérieuse histoire de l'OEillet rose

14 avril 2017

"Dans ce coffre (...) repose la véritable identité de l’OEillet rose. "

Willig Lauren
672 pages
Éditions Charleston (2017)
Collection Diva
Rien ne va plus pour Éloïse. Le jour où elle porte ses nouvelles bottes en daim, il pleut des cordes. Lorsque le métro tombe en panne, c'est toujours elle qui se retrouve sur les genoux d'un étranger. Sans compter qu'elle a eu plus que sa part de malchance en amour. En fait, après avoir compris que les héros romantiques n'existent que dans le passé, elle décide qu'il est temps de prendre un nouveau départ. En partant pour l'Angleterre, Éloïse est décidée à terminer sa thèse sur cet élégant duo d'espions du XIXe siècle, le Mouron rouge et la Gentiane pourpre. Mais elle découvre quelque chose que même les plus brillants historiens ont manqué : la mystérieuse histoire de l'OEillet rose, l'espion le plus insaisissable de tous les temps. Comment l'OEillet rose a-t-il sauvé l'Angleterre de Napoléon ? Qu'est-il arrivé au Mouron rouge et à la Gentiane pourpre ? Et Éloïse réussira-t-elle à échapper au mauvais sort et à trouver son propre héros en chair et en os ?
Extrait :

« Au cœur de ce brouhaha, Amy restait éveillée la nuit dans sa chambre d’enfant, à rêver d’être assez vieille pour rentrer elle-même en France et secourir son père. Elle irait déguisée, bien entendu, puisque tout le monde savait qu’une opération de sauvetage digne de ce nom devait être faite costumée. Lorsqu’il n’y avait personne dans les parages, Amy se faufilait dans les chambres des domestiques pour essayer leurs vêtements et s’exercer à parler le français rustique des paysans de la campagne. Si quelqu’un la surprenait, Amy racontait qu’elle préparait une pièce de théâtre amateur. Les adultes, qui lui répondaient distraitement « Comme c’est mignon, très chère » en lui caressant la tête, avaient tellement de raisons de s’inquiéter qu’aucun d’eux ne se donnait la peine de se demander pourquoi la performance promise ne se réalisait jamais.
Sauf Jane. »

Mon avis :

Éloïse Kelly souhaite terminer sa thèse sur l'espionnage aristocratique, c’est pour cette raison qu’elle est venue vivre en Angleterre, une bourse lui étant allouée durant une année pour des recherches à la British Library. Le Mouron rouge, la Gentiane pourpre et l’OEillet rose… des personnages énigmatiques qui ont marqué l’espionnage en France dans les années où Bonaparte était à la tête du pays après son coup d’Etat. L’identité secrète de l’OEillet Rose intrigue énormément Éloïse qui est bien décidée à découvrir qui il est, car pour Éloïse, il ne fait aucun doute qu’il s’agit d’un homme, tant elle est fascinée par l’idée d’un inconnu caché derrière un masque noir. Quand on lui donne accès à d’anciennes lettres manuscrites, conservées par Arabella Selwick-Alderly descendante d'un autre espion, elle est ravie de trouver des récits narrants les aventures de la Gentiane pourpre. Peut-être y trouvera-t-elle l'identité de l’OEillet rose…
La mystérieuse histoire de l’OEillet rose est un double récit se déroulant à deux époques distinctes. Lorsqu’Éloïse se plonge dans les lettres, nous sommes directement envoyés plus de deux cents ans en arrière, auprès d’Amy de Balcourt, alors âgée de vingt ans, qui revient en France après un exil forcé. Bercée durant toute son enfance par les aventures du mystérieux Mouron rouge, Amy est déterminée à rejoindre la Ligue de la Gentiane pourpre pour venger la mort de ses parents, décapités par Bonaparte. Amy raconte son voyage jusqu’à Paris en 1803 pour retrouver sa place auprès de son frère Edouard. Accompagnée de sa cousine, Jane, et leur chaperon, Miss Gwen, Amy fera la rencontre de Richard Selwick, la Gentiane pourpre, et bien que les étincelles volent entre les deux, ce dernier ne peut pas lui révéler son identité secrète sans mettre en péril sa mission.
Le mélange entre le contemporain et l'historique est intéressant et s'intègre parfaitement l’un dans l’autre. J’ai déjà eu l’occasion de lire ce genre de double-récit et cela m’a toujours plu. Celui-ci ne fait pas exception. Les détails apportés par l’auteure sont nombreux et elle s’est longuement attardée sur des personnages et des faits historiques existants pour donner à son intrigue de la consistance, du réalisme. C’est essentiellement le récit d’Amy qui prend les devants entre les deux histoires parallèles. Amy Balcourt est une héroïne forte, courageuse, intelligente et téméraire à laquelle se combine parfaitement la personnalité plus posée et réfléchie d’Eloise. Si vous aimez les hommes masqués, les complots et les romances historiques, cette histoire est faite pour vous.

★★★★☆



Lauren Willig est auteur du best-seller du New York Times. Diplômée d'Harvard, elle entame une carrière de juriste au sein d'un grand cabinet d'avocats de New York, avant de se consacrer pleinement à l'écriture. Elle est notamment l'auteur d'Ashford Park.




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader. Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

Un petit commentaire à me faire ?

Envoyer un mot doux