Sariah'Lit

The Cruelty

20 avril 2017

"La justice n'est pas une abstraction, Gwen. Ce soir, tu as vu son visage.
Elle est laide et méchante."

Bergstrom Scott
432 pages
Éditions Hachette (2017)
Collection romans
Gwendolyn Bloom a à peine sept ans lorsque sa mère est assassinée sous ses yeux, et dix-sept lorsque son père disparaît brutalement, à la même date. Cette nouvelle épreuve s’accompagne d’une découverte accablante : son père n’est pas un diplomate, comme elle l’a toujours cru, mais un espion travaillant pour le FBI, dont les alliés semblent s’être retournés contre lui, après l’avoir accusé d’être passé à l’ennemi. Désespérée, Gwendolyn décide de partir seule à la recherche de son père qui, elle en est sûre, a été enlevé et reste vivant... Commence alors pour elle une longue traque dans les recoins les plus sombres et les plus dangereux d’Europe. Suivant les indices que son père lui a laissés, à Paris, Berlin puis Prague, Gwendolyn croise les pires spécimens de l’espèce humaine. Et surtout elle comprend très vite que, pour survivre à la cruauté de son un ennemi, il faut devenir plus cruel que lui.
Extrait :

« - Je ne t'abandonnerais pas tant que les secours ne seront pas arrivés.
Sa main cherche mon menton et tourne, de force, mon visage vers le sien. Je sens son souffle, moite et brûlant, qui s'échappe par saccades entres ses dents serrées.
- Espèce de petite merde sentimentale. Tout ça... Hamid, le sang, cette foutue balle dans mon bide... Tout ça peut servir à quelque chose... ou à rien. Tu dois être forte, Gwen, et continuer toute seule, sinon tu ne seras jamais personne. Compris ?
Elle libère mon bras et je recule en chancelant. Pendant un long instant, il n'y a plus que le bruit de la nuit parisienne et de la respiration laborieuse de Yaël.
Puis je me décide. »

Mon avis :

Gwendolyn Bloom est une adolescente de dix-sept ans qui a beaucoup voyagé ces dernières années avec le poste de diplomate qu’occupe son père au Département d’Etat. Résidant désormais à New-York, elle éprouve des difficultés à s’intégrer, seule la gymnastique semble éveiller son intérêt. Un jour, alors que son père est parti en déplacement sur Paris, elle apprend qu’il a été kidnappé et qu'il lui a menti toutes ces années parce qu'en réalité, il est un agent de la CIA. Les jours s’écoulent et les services secrets ne semblent pas avancer dans leurs recherches. Pire, il insinue que son père se cache d’eux intentionnellement après avoir vendu des informations. Décidée à retrouver elle-même son père, Gwen s’enfuit pour l’Europe où elle fait la rencontre d’un agent israélien qui va la former à l’espionnage. À mesure qu'elle se rapproche de la vérité sur son père, Gwen devient de plus en plus dangereuse, une tueuse impitoyable qui fera tout ce qui est nécessaire pour sauver son père.
Avec The Cruelty, Scott Bergstrom nous embarque dans une récit sombre, avec une héroïne atypique. Gwendoline est une héroïne plutôt solitaire. Bien que parlant de nombreuses langues et étant cultivée, elle n’est pas une adolescente comme les autres. Une mère assassinée devant ses yeux alors qu'elle n’avait que sept ans, son père qui est souvent muté et qu’elle doit suivre sans avoir le temps de créer de lien avec d’autres personnes… Elle se retrouve embarquée dans un monde qu’elle ne connaissait pas jusqu’alors : drogue, trafic d’armes, trafic d’humains. Un univers dangereux qui va totalement la changer. Pour l’affronter, Gwendoline devient alors Sofia, une jeune femme impitoyable qui poursuivra un unique but : retrouver son père. Jusqu’où ira-t-elle? C’est la question que l’on se pose tout au long de notre lecture. On voit évoluer Gwendoline qui, pour ne pas se perdre dans la noirceur, tente de garder un lien avec un garçon qu’elle pense aimer. Mais il n’y a aucune romance dans cette histoire. Il s’agit bien d’un thriller, une intrigue certes familière, mais qui nous emporte grâce à une écriture fluide et efficace. Malgré quelques petits défauts dans le déroulement de l’histoire, j’ai dans l’ensemble apprécié ma lecture et son héroïne combative. La fin nous laisse présager une suite, qui ne sera pas inutile pour répondre à quelques questions restées en suspens.

★★★☆☆



Scott Bergstrom est un voyageur, photographe et écrivain qui vit dans le Colorado.
http://www.thecruelty.net/




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader. Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

Un petit commentaire à me faire ?

Envoyer un mot doux