Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Celle qui murmurait à l’oreille du mec en costard

29 juin 2017

"Alors que la partie commence."

Constant Laetitia
295 pages
Éditions Pygmalion (2017)
Collection romans
À vingt-sept ans, Fauve est une jeune femme dynamique. Gérante d’un haras atypique niché dans la forêt landaise de Gascogne, elle y exerce avec passion le métier de chuchoteuse. Elle soigne des chevaux traumatisés, tout en donnant des cours d’équitation responsable aux enfants.
C’est alors qu’une lettre de la mairie vient tout menacer : son terrain vient d’être acheté par une société immobilière qui veut l’expulser.
Non, elle n’a pas tant donné pour tout perdre aussi bêtement !
Elle se rend directement au siège de cette société traîtresse… pour découvrir que l’homme à la tête du projet n’est autre qu’un odieux personnage, arrogant et coureur, qu’elle a déjà eu le malheur de rencontrer. Le voici, semble-t-il, décidé à détruire sa vie. Pour qui se prend-il ?
Fauve ne se laissera pas faire !
Et la guerre est déclarée.
Extrait :

« — Woow… soufflai-je.
— C'est magnifique, n'est-ce pas, susurra un homme à côté de moi.
Une vague de frissons déferla le long de ma colonne vertébrale. Encore lui. Je voulus l'envoyer paître et le snober.
Cependant, ma bouche, cette traîtresse, en décida autrement.
— Oui, c'est vrai.
Je venais d'acquiescer le plus poliment du monde. Merde !
— J'en déduis que vous logez également ici.
Je dodelinai de la tête comme une idiote.
— Au plaisir de vous revoir bientôt, conclut-il. Je sens que notre séjour sera mémorable, pas vous ? »

Mon avis :

Fauve Albertini est une jeune femme de vingt-sept ans passionnée qui voue une adoration sans nom aux chevaux depuis sa tendre enfance. C’est tout naturellement qu’elle en fait son métier et devient chuchoteuse, autrement dit une éducatrice pour les chevaux qui se base sur leurs comportements pour interagir avec eux en douceur, sans les brusquer et ainsi leur apporter les soins nécessaires à leur guérison. Fauve a mis toute son énergie dans la tenue d’un refuge pour équidés, un endroit préservé pour les accueillir et les soigner. Mais ce petit paradis pour les chevaux semble menacé par une société immobilière prête à racheter les terres pour y construire un centre de recherche. Afin de se changer les idées, sa meilleure amie lui offre un séjour au Maroc. Elle y fait la connaissance d’un homme charmant au premier abord, avec qui elle va flirter avant de voir son véritable visage : un coureur de jupons arrogant. De retour chez elle, elle découvre que son propriétaire a cédé le terrain sans lui en parler et que le directeur de la société en cause n’est autre que Mr Arrogant.
Celle qui murmurait à l’oreille du mec en costard est une comédie romantique qui se lit facilement. La plume de l’auteure est entraînante et nous embarque sans difficultés dans son intrigue riche en rebondissements. Fauve est une héroïne au grand cœur et avec un tempérament survolté qui s’investit énormément dans son travail, si bien qu’elle n’a aucune vie sociale et amoureuse, et elle n’envisage aucunement de changer les choses. Aussi lorsque l’on s’en prend au haras, Fauve met tout son cœur pour tenter de le sauver, une boule d’énergie et de rancœur prête à tout pour y parvenir. Jonathan Granger est, quant à lui, tout son opposé : un être prétentieux qui ne compte pas se laisser impressionner par la jeune femme et qui prend plaisir à la déstabiliser. J’ai aimé la façon dont nos deux protagonistes interagissent, la manière dont ils se taquinent, se tournent autour pour mieux se repousser. J’aurais toutefois aimé qu’il y ait plus d'interactions entre Fauve et Granger, que leur attraction soit plus palpable. Il manquait un petit quelque chose pour rendre l’ensemble parfait. La fin de l’ouvrage est assez ouverte et me donne la sensation que tout n’est pas fini, en espérant que l’auteure envisage de nous écrire une suite, car je n’aime pas rester sur une sensation d’inachevé. L’ouvrage a cependant tout d’une lecture estivale : légèreté, humour et romance. L’intrigue est simple mais entraînante. Une lecture parfaite pour les beaux jours à la plage.

★★★☆☆
Stéphanie

Laetitia Constant a grandi au milieu des livres et de créatures telles que Beetlejuice ou Edward aux mains d'argent. Ne vous fiez pas à son calme apparent, son esprit est en perpétuelle ébullition. Auteur d'une série fantastique récompensée du prix des Halliennales 2015, elle se lance aujourd'hui avec brio dans la comédie romantique.




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. Avec un titre comme ça, on peut s'attendre à une lecture sans prise de tête et comme tu dis, parfaite pour la saison estivale!

    RépondreSupprimer