Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2018 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

My boss 1 - Undone

20 juin 2017

" Je suis un idiot et un salaud qui a détruit la meilleure chose qui m'était jamais arrivée."

Marchande Mélanie
421 pages
Éditions Prisma (2017)
Meghan, jeune femme raisonnable et un peu complexée par ses formes pulpeuses, est affublée d'un boss impossible : critique et adepte de l'humour cinglant, Adrian Risinger ne rate pas une occasion de lui rendre la vie infernale. Sa seule raison de ne pas démissionner est que son poste de secrétaire est bien payé et que dans le fond, elle sait que personne d'autre ne le supporterait. Et puis il est tellement sexy !
Tandis qu'elle surfe un soir sur Amazon, déprimée, Meghan tombe sur un roman érotique intitulé My boss qu'elle commande pour se distraire... et dévore en une nuit. La prose coquine de l'auteur, une certaine Natalie, est addictive et, sur un coup de tête, Meghan lui envoie un mail pour lui dire combien elle s'est identifiée au personnage et combien ce livre lui a fait du bien.
Le lendemain, elle croit mourir de honte quand Adrian, son patron, lui apprend qu'il est l'auteur caché de My boss! Il lui impose alors un deal clair : soit elle joue le rôle de Natalie dans les librairies et les salons du livre, soit elle est virée. Et Adrian entame avec elle un jeu de séduction dangereux. Que va-t-elle faire ?
Extrait :

« - Si je n'appréciais pas les hommes impossibles qui passent leur temps à m'aboyer dessus, je ne serais plus là depuis longtemps. Et je n'aimerais pas leurs livres non plus.
C'est sorti tout seul. Son visage se détend.
- Parce que vous les aimez ?
- Bien sûr, répliqué-je en haussant les épaules. Je suis dotée d'un vagin, ce qui semble essentiel.
Il pouffe, enfin, et avoue :
- Oui, j'aime bien m'en souvenir… »

Mon avis :

Meghan travaille pour la Risinger Company depuis cinq années en tant que secrétaire d’Adrian Risinger, le patron. C’est un poste qui requiert un certain sang-froid et énormément de temps, ce qui laisse peu de temps à Meghan pour avoir une vie personnelle épanouie. Elle déteste son patron, arrogant, scandaleusement riche et atrocement beau, qui n’a aucun respect pour ses stagiaires ou pour les efforts constants de Meghan. Elle est sans cesse attentive aux moindres demandes de son patron et supporte de plus en plus difficilement son humeur abrupte. En cherchant une façon d’oublier ses longues journées difficiles, Meghan tombe sur un livre érotique qui la captive immédiatement, l’histoire d’un P.-D.G. amoureux de sa secrétaire. Conquise par la plume de l’auteure, elle décide de correspondre avec Natalie McBride, lui expliquant que son personnage lui rappelle son ignoble patron. Quand Adrian lui révèle qu'il est l’auteur des romans best-sellers, Meghan ne sait plus où se mettre, se rappelant la teneur des mails qu’elle a envoyés. Il s'avère qu'Adrian a une proposition pour Meghan : il a besoin d’elle pour devenir Natalie.
My Boss pourrait avoir tout ce qu’il faut pour être une bonne lecture : une héroïne pulpeuse et complexée qui se donne à fond dans son travail et ne sait pas tenir sa langue, un héros milliardaire charmeur qui a le don de devenir insupportable lorsqu’il n’a pas ce qu’il désire, une intrigue simple mais entraînante et légère. Malheureusement, j’ai trouvé qu’il y avait de trop nombreuses incohérences dans le récit qui ont rendu ma lecture plutôt difficile. Des petites choses qui pourraient passer inaperçues, mais sur lesquelles j’ai tout de même cillé, telles qu’une tenue différente d’une page à l’autre, des phrases incohérentes au niveau des dialogues. Un problème de traduction peut-être. Mais il y a aussi le fait que je n’ai pas ressenti de réelle alchimie entre les protagonistes : leurs échanges m’ont semblé froids, passant d’une émotion à l’autre sans raison. La façon dont Meghan et Adrian interagissent est semblable aux frères et sœurs en conflit, mais pas à deux personnes qui s’attirent mutuellement. C’est dommage, car la base de l’intrigue était intéressante. Si l’auteure avait pris le temps de nous faire ressentir l’attraction qu'a Adrian pour Meghan, j’aurais sûrement apprécié davantage ma lecture.

★★☆☆☆
Stéphanie
Melanie Marchande est auteur de romance contemporaine. Elle vit à Boston. http://melaniemarchande.com/




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

ENVOYER UN MOT DOUX