Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Héritiers des larmes 1 - L’épouse ennemie

22 septembre 2017

"Le ciel ne lui avait jamais paru aussi serein et plein d’espoir."

Watson-Webb Penny
384 pages
Éditions Harlequin (2017)
Collection Victoria
Face à la reine de France, Brunhilde sent son cœur battre à tout rompre. La souveraine lui a accordé le droit de choisir son époux, et attend à présent sa réponse. Brunhilde sait que tout le monde souhaite qu’elle désigne, sur l’ordre de son frère, l’arrogant seigneur de Valcoudray, dont l’alliance renforcerait sa famille. Ce noble normand est même prêt à passer outre le baiser qu’il a surpris la veille entre elle et Conan de Ker Glenn, leur ennemi breton. Conan, l’homme à qui Brunhilde a caché son identité et qui lui lance aujourd’hui des regards noirs. Si c’est lui qu’elle choisit, il la méprisera, elle le sait, et la traitera comme une étrangère dans sa propre demeure. Mais la paix entre Bretons et Normands serait désormais actée. Consciente des regards qui pèsent sur elle, Brunhilde lève enfin les yeux, déterminée. Elle sait ce qui lui reste à faire.
Extrait :

« -Aux armes ! On nous attaque ! cria un soldat pris de panique à travers le campement, avant d’être fauché par une flèche qui lui transperça la poitrine.
Conan se leva d’un bond et tira son épée. Il eut tout juste le temps de parer les premiers coups de l’homme qui s’était jeté sur lui. Une fois débarrassé de son adversaire, il prit son bouclier et se jeta dans la mêlée pour en découdre.
À leurs tabards ornés d’un blason d’azur au lion d’or, il reconnut les hommes des Montgomery. Qui d’autre serait assez vil pour attaquer leur campement par surprise au lever du jour ?
Écumant de rage, Conan fit voler la tête d’un Normand d’un coup d’épée. La veille, alors qu’il était venu avec dix de ses hommes pour patrouiller entre Dol et le Couesnon, il avait découvert un hameau incendié. Il n’y avait que peu de survivants ; les granges avaient été pillées, les greniers à sel et les saloirs, vidés, et tout ce qui présentait de la valeur avait été volé. Ces pauvres gens s’étaient battus jusqu’à la mort pour protéger le peu de biens que la guerre leur avait laissés.»

Mon avis :

Fin du XIV siècle, deux clans se vouent une haine mutuelle depuis des décennies et se livrent une guerre sanglante pour prendre le pouvoir sur l’autre. Conan de Ker Glenn, seigneur de Dol, a vu son peuple souffrir sous l’épée des Montgomery, leurs voisins normands. Il s’est juré de faire payer les Normands pour les morts, les pillages et les destructions subis durant toutes ces années. Alors qu’il se rend à Nantes où l’on célèbre l’alliance du Louis avec la reine Anne, Conan s’attend à être reçu pour une audience pour plaider la cause des siens et, par là-même, se trouver une riche héritière. Aussi, ne se doute-t-il pas qu’une jeune femme lui demandera sa main. Brunhilde, l’unique soeur de Jacques de Montgomery, son ennemi, offre sa fortune et sa personne à Conan. En contrepartie, et durant une année, Normands et Bretons devront vivre en paix.

Avant de commencer l’ouvrage, je ne connaissais pas Penny Watson-Webb et j’ai été surprise d’apprendre qu’il s’agissait d’une auteure francophone. La plume de l’auteure n’a rien à envier à ses consœurs d’outre-atlantique pour ce qui est de nous offrir une romance historique prenante et envoûtante. L’auteure s’attarde sur une période sombre de notre Histoire, l’époque où Anne de Bretagne se marie avec Louis d’Orléans, après un premier mariage difficile avec Charles VIII qui lui a enlevé tous ses droits sur le Bretagne, et celle où Bretons et Normands se vouaient une haine profonde enchaînant les batailles sanglantes aux frontières. L’auteure ne nous épargne pas et nous montre la cruauté de l’époque, les innombrables morts et la peur dans les villages qui longent les frontières entre Bretagne et Normandie. Les émotions éprouvées tout au long de la lecture sont vives et intenses. J’ai été surprise par de nombreux rebondissements, certains me peinant plus que d’autres et où j’en ai voulu à l’auteure de faire subir ce genre de choses à nos protagonistes. Mais, à aucun moment, je n’ai su détacher mon attention du récit. L’auteure parvient parfaitement en nous entraîner avec elle dans son histoire.

Brunhilde est une jeune femme déterminée, intelligence, loyale et qui possède une force de caractère insoupçonnée. Chacun de ses choix est mûrement réfléchi et elle ne pense jamais à son confort personnel, préférant faire passer le bonheur des autres, de tout un clan, avant le sien. Conan, de son côté, est aveuglé par son besoin de vengeance et se comporte de manière plutôt rude envers Brunhilde. On comprend les raisons qui le poussent à agir ainsi, les années passées dans un cachot à être torturé par ses ennemies ont laissé des marques profondes en lui et, cela ne peut s’effacer aussi facilement.

En bref, ce premier volet d’une série, Héritiers des larmes, est une réussite. L’ensemble de l’ouvrage est bien écrit, avec des protagonistes attachants, que ce soit Conan, Brunhilde ou que ce soit les personnages secondaires. J’ai hâte de découvrir la suite, en espérant que l’auteure nous offre l’histoire de Pierre de Flouville !

★★★★☆
Stéphanie

Tombée dans les fresques et les frasques historiques dès son plus jeune âge, Penny Watson Webb a grandi entourée de héros, depuis les Chevaliers de la Table Ronde jusqu’à Surcouf le corsaire, en passant par Ivanhoé. Elle aime la petite histoire qui fait la grande Histoire, et adore remettre en lumière des périodes ou un patrimoine oubliés. Maman de trois filles, elle tient à leur faire découvrir la richesse du passé tout en leur laissant la liberté de rêver.




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

ENVOYER UN MOT DOUX