Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2018 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

La bête de mon jardin

11 octobre 2017

David Gauthier
Ribeyron Samuel

40 pages
Éditions Seuil (2017)
Collection jeunesse
Dès 4 ans
Un enfant, derrière sa fenêtre, croit voir derrière chaque buisson de son jardin une bête menaçante. Et s'il sortait pour aller à sa rencontre, et même peut-être la toucher ?… La bête et l'enfant s'observent. Depuis toujours. Bête fantasmée, bête imaginée, bête sortie des livres d'images qu'on lui lit le soir et qui le font frissonner… Existe-t-elle vraiment ?
Mon avis :

De sa chambre, un petit garçon se cache du monstre qui se trouve à la lisière de la forêt. Chaque soir, il l'aperçoit de sa fenêtre et ne peut s'empêcher d'en avoir peur. Mais, sa curiosité, bien plus grand que sa frayeur, le pousse à s'aventurer à l'extérieur, en quête de la bête, afin d'en apprendre davantage sur elle. La bête est là, le regarde s'avancer vers elle.

Avec ses découpes et ses couleurs sombres, l'album nous embarque dans l'imagination d'un enfant qui perçoit dans les ombres un monstre qui le terrifie. Des yeux découpés dans une page noire, une fenêtre qui nous offre un aperçu sur la page qui suit. L'enfant ne peut qu'être attiré par l'ouvrage. C'est un album très beau et surprenant car il nous offre également les pensées de cette bête effrayée et "mangeuse d'enfants" qui se cache des hommes. 

Mon fils ayant six ans, un âge au-dessus de celui auquel est destiné le livre, j'ai tout de même pris l'initiative de lire l'album avant de lui dire monter. Au fil des pages, je lui ai également expliqué que le monstre n'existait pas pour ne pas l'effrayer à la lecture. L'album est joliment illustré et le texte a un côté un peu poétique et entraînant. Mais, je ne pense pas qu'il soit judicieux de le lire à des enfants plus jeunes, de peur de les effrayer et de leur donner des terreurs nocturnes là où ils n'en auraient pas auparavant. 

Stéphanie

Gauthier David a été chevalier employé à combattre des patates, chanteur en robe de diva et a suivi les cours d'écriture d' Emmanuel Hocquart aux Beaux-Arts de Bordeaux. Il publie des livres pour enfants, écrit pour la presse jeunesse, anime des ateliers autour de ses livres et travaille à la mise en scène dans la compagnie Bigre, où il raconte ses histoires de vive voix.
Après des études d'art à Lyon, Samuel Ribeyron se consacre pleinement à l'illustration jeunesse. Il mène en parallèle une activité de décorateur volume pour le cinéma d'animation.

À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

ENVOYER UN MOT DOUX