Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

L’écossais

8 novembre 2017

"Abandonner tout ce en quoi on croit, ses rêves, pour suivre l’autre, 
ça n’a rien d’épanouissant."

Briac Anna
320 pages
Éditions Diva Romance (2017)
Alicia a vingt-six ans, un enfant (Samuel), des diplômes par-dessus la tête, pas de mec, un joli minois et une vie d'octogénaire. Elle travaille pour Lexitrad, une agence de traduction. Sur un coup de tête, elle décide de partir avec son fils en Écosse pour quelque temps. Mais l'aventure risque fort de tourner au vinaigre, entre pannes de voitures, client insupportable, Écossais à la tête dure et voisins qui décident de se mêler de ses affaires...
Extrait :

« La pluie s’abattait si fort sur le pare-brise de la voiture de location, qu’Alicia crut que jamais les essuie-glaces ne parviendraient à contenir le déluge. Ils luttaient en braves petits soldats, mais les trombes d’eau risquaient d’avoir bientôt raison de leur détermination. Un long frisson glacé remonta le long de l’épine dorsale de la jeune femme, qui rajusta sa grosse écharpe de laine pour tenter de conserver un peu de chaleur. Evidemment, le chauffage fonctionnait mal, ne soufflant qu’un air tiède qui peinait à chasser la buée des vitres et accentuait la sensation de froid dans le véhicule. Alicia se retourna pour vérifier que Sam dormait toujours, bien sanglé dans son siège auto. Une bouffée d’amour inconditionnel la submergea, comme à chaque fois qu’elle contemplait son fils endormi, ses longs cils reposant sur ses joues rebondies. Son cœur se gonfla de tendresse devant le trésor de son existence. Bert, le doudou-ours polaire aux oreilles grises à force d’être mâchouillées pressé contre sa poitrine, le petit garçon dormait, apaisé.
-Petit veinard, songea Alicia en souriant, toujours émerveillée de cet abandon confiant qui s’emparait des enfants dans leur sommeil.
Qu’est-ce qu’elle aurait aimé sombrer dans l’oubli total, elle aussi… Quelques jours sans rien ressentir. L’anéantissement des émotions. Plus de remords, de tristesse, de colère, de peur. Le bonheur. »

Mon avis :

Alicia Stham est traductrice pour une agence et travaille à domicile, vivant une relation exclusive avec son ordinateur. Elle parle plusieurs langues et met un point d’honneur à faire son travail consciencieusement, ne rechignant pas à faire des heures supplémentaires pour se pencher sur les dossiers les plus ennuyeux, préférant les notices et articles scientifiques que refusent ses collègues aux récits romantiques. Mais c’est aussi une jeune mère célibataire qui ne vit que pour son enfant, Sam. Son amie Emilie, ne supportant plus de la voir se couper totalement du monde et s’enfermer dans une vie monotone sans imprévu, sans passion, la pousse à partir quelque temps en vacances. Un mois loin de tout, le dépaysement total au coeur d’un cottage dans un minuscule hameau, tout au nord de l’île de Skye, en Ecosse. Après une longue négociation, elle accepte enfin, à condition de pouvoir continuer à travailler à distance sur ses traductions. Mais dès son arrivée sur l’île, Alicia se sent oppressée par le temps qui y règne, nuageux et pluvieux, par l’ambiance hors du temps et isolée. Elle envisage rapidement de rentrer chez elle. Surtout, lorsqu’au détour d’une petite route menant au cottage, elle se fait accoster rudement par un Écossais. L’homme aux larges épaules et au regard d’un bleu profond, bien que brusque et sauvage, n’en attire pas moins la jeune femme qui tente de réprimer ses désirs dès que leurs chemins se croisent.

Alicia est une femme indépendante, forte et courageuse. Elle a élevé seule son fils depuis sa naissance, s’efforçant de donner une image d’elle stable et rassurante au mépris de son propre bonheur. Travailler jour et nuit en ne s’octroyant des pauses que pour emmener son fils à l’école n’est pas une vie qu’on pourrait qualifier de saine. Mais Alicia a appris très tôt qu’elle ne pouvait se laisser à de tendres sentiments envers les autres, à ne pas se fier aux hommes, son père et le père de son fils l’ayant abandonnée sans remords. Elle s’est retranchée sur elle-même, fuyant l’amour et embrassant la solitude comme si cela pouvait faciliter son existence. Au cours de son voyage sur l'île de Skye, Alicia va ouvrir les yeux sur sa vie, sur les choses à côté desquelles elle passe sans en avoir conscience. Elle va évoluer, s’ouvrir. On s’attache rapidement à elle et on a qu’une envie : que le bonheur frappe à sa porte, et pourquoi pas sous les traits de notre beau écossais, toujours prêt à rendre service aux autres.

L’Ecossais est une lecture toute en douceur, qui nous fait voyager au cœur d’un cadre pittoresque, une Ecosse sauvage où la pêche, les moutons, la mer et ses paysages caractéristiques constituent un mode de vie. Notre héroïne va se confronter à ses incertitudes et découvrir que l’amour triomphe toujours de tout. Une romance rafraîchissante avec laquelle j’ai pris beaucoup de plaisir à lire.

★★★★☆

Stéphanie

Anna Briac est professeur de français. Elle vit dans une région sans cesse enneigée avec amoureux, enfants, chien et chat !




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

ENVOYER UN MOT DOUX