Sariah'Lit

Ne me fuis pas 1 - Rédemption

20 février 2018

"Des images de mon passé me frappent une par une. Elles percutent mon esprit."

Ha Mila
323 pages
Blak Ink Éditions (2017)
A 19 ans, Maya est torturée par son passé.
Elle a érigé sa souffrance comme un rempart, la protégeant du monde qui l'entoure.
Même ses proches se heurtent à son mutisme.
Virtuose accomplie, la musique est devenue son refuge et son principal mode d'expression. C'est tout ce qui lui reste.
Son chemin croise celui de Roméo Benedetti, héritier d'un label de musique. Il est séduisant, prétentieux et cynique. Tout lui réussit, mais seule sa famille lui importe.
Jusqu'à ce qu'il pose les yeux sur Maya. Elle devient alors son obsession, il veut la posséder, l'aimer et la protéger.
Tout devrait les séparer, cependant de leur rencontre naîtra une attirance incontrôlable mais dangereuse.
Extrait :

« Je veux juste voir son visage. Allez... montre-toi.
Elle gravit les marches de l'amphi et l'espace d'une seconde je retiens mon souffle...elle me l'offre enfin. Je suis sidéré. Putain... Elle est magnifique!
A priori latine, les yeux noirs en amande, un petit nez fin et une bouche pulpeuse à dévorer.
Welsh et Gina l'interceptent. Elle les écoute ; mais agit bizarrement. Se contentant de hocher la tête, de répondre par oui, ou par non. Leur discussion terminée, la sublime créature se dirige vers la sortie. Je la fixe, mais il fait trop sombre pour qu'elle me voie.
- À tout à l'heure Maya et ne soyez pas en retard, insiste Welsh.
Elle hoche encore la tête, fouille dans son sac et reprend son ascension. Je reste dans l'obscurité près de la porte, affamé de la passer au crible. Quelque chose tombe à ses pieds, mais elle continue de marcher sans s'en rendre compte. Je me baisse, alors qu'elle est de dos, pour ramasser un stylo avec l'adresse d'un bar inscrit dessus : le Treasure.
Mes yeux tombent à nouveau sur cette jeune femme prête à disparaître de mon champ de vision. Soudain, elle me fait face. Simultanément, nos regards s'accrochent. C'est pire que ce que je pensais. Elle est d'une beauté à couper le souffle. Ses prunelles sombres et intriguées restent figées dans les miennes. Sa jolie bouche couleur cerise s'entrouvre.
Un bonbon que j'aimerais laisser fondre sur ma langue. Longuement.»

Mon avis :

Quand on a tout perdu, quand la nature humaine nous a dévoilé sa pire facette et nous a pris ce à quoi on tenait le plus, on a tendance à se refermer sur soi-même, à se construire des barrières pour que plus rien ne puisse nous atteindre. Peut-on vraiment se remettre de ce genre d’événement ? Peut-on espérer, continuer à vivre normalement ou encore croire au bonheur lorsque l’on n’a plus rien à quoi se raccrocher ? C’est ce qu’aborde ce premier volet de Ne me fuis pas.

À seulement dix-neuf ans, Maya Atkins intègre la plus prestigieuse école de musique de New-York, la Juilliard School. Elle a un don pour la musique, une oreille musicale et une manière incomparable de se donner entièrement dans ce qu’elle interprète, ce qui lui permet de donner vie aux émotions, ces mêmes émotions qu’elle se refuse de montrer aux autres. Car, Maya est aussi une jeune femme traumatisée par des événements survenus durant son enfance. Pour affronter chaque journée, Maya suit un rituel précis qui lui permet d'expier ses fautes et qui débute dès son réveil. Elle s’est également emmurée dans un mutisme qui lui permet de garder ses distances avec les autres. Peu de personnes parviennent à la faire parler, peu de personnes parviennent à entrer dans sa vie.

Pourtant, lorsque Roméo Bennedetti pose les yeux sur elle pour la première fois, il ne peut s’empêcher d’être envoûté par la jeune femme, de la désirer et d’envisager de se rapprocher d’elle, loin d’être effrayé par les barrières qu’elle dresse devant lui. Roméo, de son côté, a également son lot de préoccupation. À vingt-cinq ans, il a dû reprendre la tête du label de musique créé par son frère suite au décès de ce dernier. Il a abandonné ses rêves et sa passion pour prendre soin de sa belle-soeur et de sa nièce. Mais, il s’est juré de retrouver un jour celui qui l’a tué. En attendant, il passe ses soirées en compagnie de son cousin à écumer les boîtes de nuit avec une unique idée : du sexe et de l’alcool pour oublier. Mais, l’arrivée de Maya dans son univers va tout changer.

Dès le prologue, l’auteure parvient à retenir notre attention et à nous propulser dans un éventail d’émotions. Les nombreux titres de musique qui accompagnent l’histoire apportent quelque chose en plus à notre lecture, rendant ce qui s’en dégage plus profond, plus prenant. La plume de l’auteure est douce, entraînante, fluide mais, c’est surtout grâce à ses personnages à la fois torturés et vulnérables que cette lecture est palpitante et intense. Nos deux protagonistes vont voir leurs certitudes ébranlées, leurs barrières s’écrouler au fur et à mesure qu’ils vont se côtoyer. Leur relation naissante est belle et touchante à découvrir. En bref, une lecture que je ne peux que vous recommander. J’attends avec impatience la suite !

★★★★☆

Stéphanie





À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX