Sariah'Lit

Sans foi ni loi 1 - Le brigand de Ben More

19 février 2018

"L’amour, le vrai, ne détruit pas et n’étouffe pas. Il renforce. Il libère."

Byrne Kerrigan
375 pages
Éditions J’ai lu (2018)
Collection aventures et passions
Ravissante veuve, Farah Mackenzie travaille à Scotland Yard et a l'habitude de côtoyer les pires criminels. Le plus effrayant de tous est sans aucun doute Dorian Blackwell, qui est interrogé aujourd'hui. Génie de la finance, l'homme est craint des puissants et se moque de la police. Il est aussi brutal que cultivé, d'une arrogance inouïe, et si habile que, comme d'habitude, il finit par être libéré... Farah pensait ne jamais le revoir. Or, quelques jours plus tard, Dorian l'enlève pour la conduire dans son fief des Highlands. Et là, il va lui raconter une histoire qui les lie à jamais d’un amour passionné.
Extrait :

« Dans ce moment de quiétude, elle le vit tel qu’il était réellement. Un tyran dur et impitoyable. Un enfant maltraité et meurtri. Un cœur vide plein de promesses et une âme sombre en quête de lumière.
Ses yeux étaient plus ouverts. Son cœur aussi.
Il dut lire dans ses pensées car, avant même de se retirer d’elle, il se cacha de nouveau derrière un masque d’ombres et de glace, la laissant seule et vulnérable.
« Ne partez pas », l’implora-t-elle en pensée. »

Mon avis :

Le brigand de Ben More est une romance historique profondément romantique et touchante entre une femme douce et brillante et un criminel sombre et torturé. J’ai toute de suite été happée par ma lecture, même si j’avais une conscience aiguë tout au long de l’histoire de la manière dont cela allait se dérouler.

1855, dans l’orphelinat d’Applecross, dans le comté d’Argyle, Dougan Mackenzie, onze ans, vient d’être sévèrement battu par une religieuse et s’est réfugié derrière un vieux mur où il peut pleurer sans attirer une nouvelle fois les foudres sur lui. C’est là que le trouve, Farah, une petite fillette de huit ans qui lui vient en aide et soigne ses blessures. Très vite, les enfants deviennent amis et, deux années plus tard, ils se fiancent et se marient dans une petite chapelle selon un rituel des Highlands. Ils sont inséparables et se promettent de s’aimer toujours. Malheureusement, une nuit, alors que Dougan se porte au secours de sa fée, les deux enfants sont séparés. Dougan est alors envoyé en prison.

1872, Farah Mackenzie travaille comme secrétaire à Scotland Yard. C’est une veuve respectable et respectée qui a toujours été fidèle à son premier amour. Elle est sur le point de rencontrer le criminel le plus recherché et le plus sombre, un homme redouté ayant mainmise sur la pègre de Londres et parvenant à échapper à la potence jusqu’ici : Dorian Blackwell, alias l' me Noire de Ben More. Ce qu’elle ne sait pas encore est qu’il fut jadis le compagnon de cellule de Dougan et qu’il lui a juré de s’occuper d’elle, de la protéger. Et, il se trouve que la vie de Farah est menacée. Après avoir été libéré, Dorian enlève Farah, l’emmenant dans les Highlands, au château Ben More. Il lui propose de l’épouser pour la protéger, de lui rendre ce qui lui a toujours appartenu en souvenir de Dougan.

Kerrigan Byrne nous livre, avec ce premier volet de Sans foi ni loi, une belle histoire de seconde chance et d’amour éternel empli de profondeur et de complications qui nous captivent immédiatement. Malgré quelques incohérences, j’ai grandement apprécié ma lecture. Farah est une héroïne profondément gentille, courageuse, indépendante, de celle qu’on aime aussitôt. Au fil des jours en sa compagnie, elle apprend à connaître Dorian, un homme dur et impitoyable, qui cache sa véritable personnalité derrière une façade froide. Dorian ne montre ni émotions, ni faiblesses. Pourtant, face à Farah, il parvient difficilement à se contenir. L’ me noire a ce quelque chose qui ne nous laisse pas indifférente, ce côté sombre et dangereux qu’on affectionne particulièrement et qu’on ne croise que très rarement dans ce genre de récit. Que dire de la plume de l’auteure qui rend l’ensemble si addictif…

En bref, Le brigand de Ben More a su me conquérir. Et j’ai déjà hâte de découvrir la suite qui, je l’espère, sera à la hauteur de ce volet.

★★★★☆

Stéphanie

Inspiré par ses origines celtes et sa passion pour l'ère victorienne, Kerrigan Byrne écrit des romances historiques captivantes.




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX