Sariah'Lit

In My Mailbox # 228

18 mars 2018


DU 12 AU 17 MARS 2018
Sur mes étagères
Raphael est un garçon sans histoires. Brillant, charmant, modeste, il est ce qu’on pourrait appeler « le gendre idéal ». Tout juste diplômé d’une prestigieuse école et fraîchement séparé de son ex-copine, il est de retour à Lyon pour rejoindre son père comme associé dans sa clinique vétérinaire. Raphael a toujours fait ce qu’on attendait de lui… jusqu’au jour où il rencontre Sun, le chanteur d’un groupe de rock à succès.
Solitaire, torturé, beau comme le diable, Sun repousse sans cesse les limites qu’on ne lui a jamais données et fait chavirer le cœur de bien des filles et des garçons. À lui seul, il va bousculer la vie bien rangée de Raphael, et le dévoiler à lui-même.
Entre tentation, passion, désir et obsession… jusqu’où ira leur histoire d’amour impossible ?


Il est son amant. Mais jamais il ne doit savoir qui elle est.
Depuis qu’un drame a détruit son passé, Cecilia Valente s’est reconstruit une vie bien cadrée. Sous ses dehors de flic irréprochable, personne ne soupçonne qui elle est réellement, et elle compte bien garder ses secrets.
Mais ça, c’était avant sa rencontre avec Nathan Sachs : ancien militaire reconverti dans la police, Nathan est rétif à toute autorité. C’est lui qui décide, c’est lui qui contrôle.
Quand Nathan et Cecilia doivent collaborer pour coincer le plus gros trafiquant de drogue du continent américain, tout bascule pour Cecilia. Si son secret est découvert, elle risque autant de ses ennemis que de son allié… devenu son amant.
Quand la passion est le danger ultime…

Quand j’étais petite, j’imaginais ma vie à vingt ans. J’irais à la fac à New York, je partagerais une petite chambre avec une coloc râleuse, et mon copain m’appellerait “chérie”.
Je viens d’avoir vingt ans. Je vais à la fac à Tokyo, je partage une grande maison avec six colocs géniaux, et ma copine m’appelle “ma petite otarie”.
Alors oui, je suis peut-être pas très forte en imagination de vie. Mais tu sais quoi ? C’est pas grave. La vie, c’est comme une blague. C’est plus rigolo quand t’as pas deviné la fin.









Dans la liseuse
À force de batailles perdues, la vie m’a laissée à fleur de peau. Mon armure est brisée. Mon unique faiblesse, ma raison de vivre, mon meilleur ami est descendu aux enfers.
Pour le sauver, je braverai les interdits, je jouerai sans connaître les règles et je miserai tout sur eux. Ces deux hommes. Deux lions qui tuent pour survivre.
Suis-je la proie ou le prédateur ?

Alors que Camden et Humphrey se remettent à peine de l’attaque menée par un certain Peter Ashtray, le jeune médium est appelé à l’aide par la famille Haythorne qui souffre les pires calamités. En effet, des phénomènes étranges et inquiétants se produisent régulièrement dans leur maison, si bien que leur vie s’est transformée en véritable enfer !
Esprits frappeurs ? Simples fantômes du passé ? Camden et son assistant sont bien loin du compte… La menace est plus grande et terrifiante qu’ils ne l’auraient imaginée, à commencer par une demeure dont les murs se gorgent de sang !
Et s’ils étaient amenés à ne pas en sortir indemne ?








Littérature jeunesse

Mes achats au salon du livre de Paris
Il n'est pas l'homme qu'il lui faut, il est celui qu'elle veut.
Élodie est une fille bien, une fille sage. Une fille intelligente qui, dès son premier jour au lycée de Saint-Louis, comprend que, si elle veut survivre, elle va devoir s’endurcir. Car son nouvel environnement est à mille lieues de l’établissement londonien dans lequel elle étudiait avant la mutation de son père : la violence et les trafics de drogue sont monnaie courante dans cette zone de non-droit régie par la loi du plus fort. Elle le sait, elle a intérêt à faire profil bas et à éviter qu’on la remarque. Surtout, elle doit rester loin de Zach Menser, celui que tout le monde craint et qui aurait fait de la prison. Mais, quand le destin la contraint à fréquenter de très près Zach, Élodie comprend que le plus dangereux chez ce garçon, ce n’est pas son passé trouble et violent, mais peut-être son sourire…

Lincoln McCaw a tout perdu: sa maison, son travail, son partenaire, après avoir causé un accident mortel. Un an plus tard, il noie sa culpabilité et son désespoir dans le whisky. Il a besoin d'avancer, sa sœur et ses enfants comptent sur lui.
Sa rencontre avec un homme qui réanime une passion que Lincoln pensait ne jamais retrouver est un électrochoc. Dommage qu'une nuit soit tout ce qu'ils puissent espérer ensemble. Maintenant il doit réussir à se détourner de la seule personne qui le fasse se sentir en vie... avant que celui qui lui expédie des menaces de mort ne se décide à passer à l'étape supérieur.
Jay Miller étouffe sous une chappe de douleur et de misère jusqu'à ce qu'il décide de céder à ces fantasmes refoulés et passer la nuit avec un autre homme. En réalisant qu'il a fini dans les bras de l'homme qui a causé l'accident de sa femme, il tente de fuir. Mais comment renoncer à cette amitié dont il a besoin, une amitié et un amour qui pourraient le sauver ?
Mais Jay n'aura peut-être pas le temps de faire son choix si quelqu'un décide de tout détruire avant.

Alexandre vit dans l’ombre d’un père tyrannique, homophobe, violent et alcoolique. Quand il referme la porte de chez lui, il sait que tout peut basculer.
Au milieu d’une famille défaillante, bancale, au trouble secret, Alexandre mène une vie imparfaite, parfois douloureuse. Pourtant, il ne se résigne pas, jamais, luttant silencieusement pour ses propres rêves. Humbles et simples, mais ce sont les siens.
Un jour, il percute Jamie. Et dans le regard d’or du jeune homme, Alexandre voit ressurgir l’ombre d’un souvenir d’enfance.
Un battement d’ailes.
Comme un combat contre lui-même, contre ses craintes, contre ses peurs...
Un effet papillon.
Comme l’amour.

Le rugby, ce sport noble pour certains, sauvage pour d’autres…
Jamais Mina n’aurait pu imaginer qu’un jour elle assisterait à un match de rugby amateur. Elle aurait cent fois préféré rester chez elle à déprimer en ressassant ces années perdues auprès de Paul. Paul qui l’a quittée… pour une autre.
Jamais Mina n’aurait pensé un jour se retrouver au bord d’un stade, et pourtant elle est là à observer ce joueur, ce numéro 10, un peu trop orgueilleux et brut de décoffrage, trop bourrin, oui, beaucoup trop… Mais quelque chose en lui retient son attention – elle qui ne s’intéresse plus à rien ni à personne depuis des mois. Le plus curieux, c’est qu’Axel, le numéro 10, n’a vraiment rien pour lui plaire.
Oh que non !
Elle préfère largement les hommes plus raffinés, plus élégants et plus civilisés d’une certaine manière. Mais cet homme-là a le don de la captiver, de l’énerver, de la provoquer et de… l’attirer.
Non Mina, certainement pas, celui-là n’est pas pour toi, il va te faire souffrir !
Et pourtant…


Un conte africain qui nous transporte dans la savane brûlante, où le roi lion a perdu sa crinière : les animaux veulent l’aider… Un texte poétique et musical, bâti autour d’un refrain, et des illustrations majestueuses.

À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





LES MOTS DOUX :

  1. Wha de jolies lectures à prévoir !!! Bon dimanche !

    RépondreSupprimer
  2. Un sacré IMM ! nous avons le Nathan en commun ! Bonnes futures découvertes et bon dimanche

    RépondreSupprimer
  3. ça va tu as été sage au salon du livre !
    Bon dimanche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'est-ce pas? C'est pourtant pas les tentations qui manquaient ! :p

      Supprimer
  4. On a les Nathan en commun.
    Bonnes futures lectures.

    RépondreSupprimer
  5. de jolies lectures en perspective et de jolis achats au salon j'en reviens également et j'ai fait des folies cette année encore maiq quel plaisir encore cette année
    je te souhaite de très belles lectures et un excellent dimanche

    RépondreSupprimer
  6. De belles réceptions ! J'adore la couverture de Camden.
    Bonne semaine

    RépondreSupprimer