Sariah'Lit

Apprendre à devenir adulte

27 avril 2018

"Il n'arrive pas vraiment à se débarrasser de l'impression que grandir, c'est renoncer."

Henry Lisa
300 pages
Éditions MxM Bookmark (2018)
Collection MxM Romance
Nick Stahlnecker a dix-huit ans et n'est pas prêt à grandir pour le moment. Il a un emploi d'été, un cas de panique existentielle et un crush sans espoir sur l'inaccessible Jai Hazenbrook. Mais comment savoir que votre collègue est inaccessible tant que vous ne lui avez pas demandé de le sucer dans des toilettes ?
C'est n'est probablement pas ce que son père voulait lui dire quand il lui disait de se comporter en adulte.
Jai, âgée de vingt-cinq ans, est de retour dans sa ville natale à Franklin, dans l'Ohio. Seulement le temps de gagner assez d'argent pour partir de cette ville infernale. Son objectif à long terme ? Pouvoir parcourir le reste monde. Pour celà, il est prêt à vivre dans le sous-sol de sa mère à court terme, et encore...
Rencontrer Nick ne correspondait pas aux plans de Jai, mais, comme il l'apprendra bientôt, il n'est pas nécessaire de voyager à l'autre bout du monde pour vivre l'aventure d'une vie.
Apprendre à devenir adulte n'est pas un roman d'été. C'est l'histoire d'une amitié d'été - avec des avantages. On y parle de pizza aux garnitures dégoûtantes, de Netflix et du froid, et d'exhibitionnisme (accidentel). C'est tout. Il n'y a pas de sentiments ici. Aucun. Taisez-vous.
Extrait :

« Nick n'est pas stupide. Il est juste... Il est juste vraiment nul pour gérer la pression. Il ne l'a jamais dit à ses parents, et maintenant c'est trop tard, ça n'aura l'air que d'une énième excuse. Il ne leur a jamais dit que si parfois il fuit ses responsabilités ce n'est pas à cause de la flemme ou parce qu'il oublie, mais parce qu'il reste éveillé toute la nuit en y réfléchissant, jusqu'à ce qu'elles prennent tellement d'ampleur qu'il... n'y arrive plus. »

Mon avis :

Apprendre à devenir adulte est une histoire légère très différente de ce que je m'attendais à parcourir en la débutant. Ce n’est pas une romance comme on pourrait s’y attendre. C’est l’histoire d’un adolescent qui grandit, qui se découvre et qui doit faire face à des angoisses profondément ancrées en lui. Nick Stahlnecker est le personnage le plus étrange, immature et puéril que j’ai pu rencontrer dans un roman. C’est déstabilisant. Alors qu’il pourrait en devenir agaçant, j’ai eu du mal à détacher mon attention du récit.

Nick est un jeune homme de dix-huit ans, qui passe ses dernières semaines chez ses parents avant de partir pour l’université où il est prévu qu’il étudie la criminologie. En attendant la rentrée, son père lui a trouvé un job d'été dans un bureau d'entreprise de construction. Le point culminant de ses longues journées ennuyeuses est de se rendre sur les chantiers et de pouvoir reluquer l’un des ouvriers, Jai Hazenbrook. Bien décidé à perdre sa virginité avant la fin de l’été, Nick n’hésite pas à le draguer, quitte à être maladroit dans sa démarche. Les probabilités que leurs chemins se croisent de nouveau après la fin de cet été sont minces, chacun prévoyant de partir de son côté. Commence alors l’éducation de Nick auprès de Jai.

Nick est fondamentalement terrifié à l’idée de grandir, de devenir un adulte. Il n’arrive pas à envisager son avenir, à voir ce qu’il lui conviendrait au-delà de l’été. Alors que tous ses amis et sa famille semblent avoir déjà une idée précise de la vie qu’ils vont mener, qu’il doit mener, lui patauge toujours. Cependant, les semaines s’écoulent et sa rentrée à l’université avance à grand pas. Sa mère prépare déjà son départ, ce qui ne fait que le précipiter davantage dans l’angoisse. Nick est un personnage maladroit, un peu puéril mais profondément gentil. Les changements qui s'annoncent dans son existence l’éprouvent, lui provoquent de véritables crises d’angoisse qu’il parvient difficilement à contrôler. L’histoire, même si elle est narrée avec un double point de vue, s’attarde principalement sur Nick. De Jai, nous découvrons son goût pour le voyage qui lui a permis de se forger un caractère de grandir. Il donne l’impression d’être un soutien pour Nick dans le chemin qui va l’amener jusqu’à la vie d’adulte. Je regrette toutefois que l’ouvrage nous laisse dans l’incertitude quant à leur avenir et, que la romance soit si peu présente dans l’intrigue. Je n’ai pas ressenti de réelle alchimie entre eux, ce qui est dommage.

Apprendre à devenir adulte n’a rien à voir avec ce que je m’attendais à y découvrir. Il n’en reste pas moins un ouvrage intéressant à parcourir. On rit énormément de la personnalité sans filtre et juvénile de Nick. On apprécie son amitié fusionnelle avec Devon, son meilleur ami. Ce dernier est toujours présent pour lui et le protège. Leur relation fait presque de l’ombre à celle naissante entre Jai et Nick. En bref, un récit plein d’humour sur le passage à l’âge adulte que j’ai apprécié parcourir. Mais j’aurais souhaité que la romance soit plus marquée.

★★★☆☆

Stéphanie

Lisa Henry est auteur de romance M/M.
http://www.lisahenryonline.com/




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX