Sariah'Lit

Les MacCoy 1 - L’Ogre et le Chardon

21 mai 2018

"C’est en sonnant la retraite d’une bataille perdue d’avance que l’on gagne la guerre."

Thill Alexiane
490 pages
Éditions La Condamine (2018)
Et si les clans d'Ecosse n'avaient jamais disparu ? Et s'ils continuaient à diriger les Highlands à l'insu du reste du monde ?
Quand Phèdre arrive à Édimbourg pour respecter les dernières volontés de son père, elle se retrouve malgré elle entraînée dans ce monde de clans et de querelles sanglantes qui lui est inconnu. Recueillie par le fougueux et irascible Caleb, chef du clan MacCoy, elle se révèle bientôt être une pièce maîtresse sur l'échiquier du pouvoir...
Extrait :

« En équilibre précaire, je pose une main en coupe au-dessus de mes yeux. Les nuages cendrés donnent à l’île un ton bilieux. Elle est entourée de falaises acérées qui viennent se noyer dans la mer du Nord. Sa silhouette s’arrondit par trois fois en d’imposantes collines qui dominent la houle. La plus haute d’entre elles s’élève au milieu des deux autres et domine une plage de galets. À l’ouest se dresse un phare jaune, qui vient égayer le maussade tableau. Enfin surgit de la brume le château des MacCoy. Un château bâti de pierre et de sueur, déversant à son pied un village dont les maisons ont résisté aux siècles comme aux éléments. »

Mon avis :

Mon goût actuel pour les romances se déroulant en Écosse ne devrait plus vous étonner. Dernièrement, je n’ai pu résister à L’Ogre et le Chardon qui, s’il m’a attirée par sa belle couverture, ne m’en a pas moins intrigué par son résumé, une histoire qui mêle habilement les valeurs des Highlands à une intrigue contemporaine. Comment ne pas craquer sur ce roman ?

Phèdre Duval est une jeune femme d’une vingtaine d’années qui vient de s’installer en Écosse, le pays d’où son père est natif. Après la mort de ce dernier, elle décide de retourner aux sources de ses origines, non sans une certaine appréhension. C’est une jeune femme dévastée par son passé, aussi bien psychologiquement que physiquement, qui s’aventure seule dans un pays inconnu. Elle est accueillie dans une famille et décroche un job de nuit à l’Unicorn, un bar réputé d’Edimbourg, où elle espère passer inaperçue, un emploi de femme de ménage banal qui lui convient parfaitement. Mais, l’endroit, lui, est loin d’être classique : Phèdre a dû signer un contrat de confidentialité quant à ce qu’elle voit et ne doit pas s’aventurer dans certaines parties du club sous peine de perdre son poste. Ce qui ne manque pas d’arriver dès le premier soir : elle fait la rencontre de l'impressionnant Caleb MacCoy qu’on surnomme l’Ogre. Elle qui souhaitait rester discrète se retrouve précipitée dans un monde différent, celui où les clans écossais font toujours la loi. Prise dans une guerre de clans, Phèdre soit aussi penser à se protéger pour échapper à ce qui la menace dans l’ombre.

Dès les premières pages, l’auteure a su me happer dans son intrigue. Elle est parvenue à nous livrer une intrigue complexe, à nous emmener d’un monde moderne et actuel à un mode de vie totalement différent et plus archaïque en quelques chapitres. C’est surprenant, inattendu et très bien mené de la part d’Alexiane Thill. Il n’y a pas, comme dans Outlander, un changement d’époque comme on pourrait l’imaginer. L’histoire se déroule bien dans le monde moderne. Il s’agit simplement des valeurs propres aux Highlanders qui perdurent ; les hommes utilisant des armes plutôt que des épées pour combattre. L’histoire m’a totalement captivée. Phèdre est une héroïne vraiment intéressante, complexe à découvrir. Sans cesse à s’interroger sur ce qui l’entoure et à se demander à qui elle pourrait faire confiance, Phèdre est une héroïne qui a su garder une certaine force de caractère malgré sa jeunesse difficile. Caleb, de son côté, est tout à fait le personnage sombre et mystérieux qui sait nous captiver. On remarque assez vite qu’il cache quelque chose à Phèdre mais, on ne peut s’empêcher d’être attiré par son côté sombre.

Alexiane Thill nous offre un premier tome très prometteur. L’auteure a une plume efficace et captivante, qui a su créer un univers complexe et intéressant à découvrir. Elle a également a su garder tout ce qui faisait la vie des clans dans les Highlands tout en le transposant dans un monde actuel, alliant avec justesse modernité et traditions. J’ai adoré. L’Ogre et le Chardon est clairement une lecture à découvrir pour les adeptes d’Outlander et de romances se déroulant en Écosse. J’espère que l’auteure ne tardera pas à nous offrir une suite. Je l'attends avec impatience.

★★★★★

Stéphanie

Auteure, Alexiane Thill est également chroniqueuse et gérante d'un blog : Marmite aux Plumes





À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





LES MOTS DOUX :

  1. Bonjour Sariah !

    Un grand merci pour cette fabuleuse chronique qui me va droit au cœur !
    Merci pour votre lecture, merci pour votre travail, merci de le faire partager.

    J'espère aussi ne pas vous faire attendre trop longtemps ; le tome II est bientôt prêt pour être proposer à mon éditrice - quelques corrections à faire de mon côté avant.

    Je vous embrasse avec toute ma gratitude,

    Alexiane Thill

    RépondreSupprimer