Sariah'Lit

Coffee, Sex & Law

17 août 2018

"Nous sommes là, tous les deux, comme isolés du reste du monde."

Rose Avril
280 pages
Éditions Addictives (2018)
Collection Luv
Liam, jeune avocat prometteur, est allergique à l’amour. Toujours entre deux avions, et dévasté par un sombre secret, il a définitivement fait une croix sur les sentiments, et ça lui va très bien ! Mais quand il croise le chemin de Zoé, toutes ses certitudes volent en éclats. Zoé est à l’opposé de ses conquêtes habituelles : naturelle, drôle, impétueuse… et l’arrivée d’un homme dans sa vie n’est pas au programme !
Extrait :

« -Je suis tellement désolée d’avoir renversé cette tasse sur votre chemise, persiste-t-elle en frottant énergiquement le tissu d’un air concentré, s’essuyant de temps à autre le front avec son avant-bras.
Elle est en train d’abîmer ma chemise griffée. Une putain de chemise à 400 euros ! Au lieu de le lui faire remarquer, je scrute chacun de ces gestes.
-Je vous rembourserai le pressing, évidemment. Et puis, je vous offre le café pendant une semaine.
Je ne réponds rien.
Je résiste à la tentation de plonger ma main dans ses longs cheveux soyeux.
Je la trouve belle, dans sa fragilité, dans sa gêne, dans sa simplicité.
-Un mois ? propose-t-elle, visiblement inquiète de mon silence.
-Ok pour le café. Pour une semaine et on sera quitte, la rassuré-je. Le pressing, j’en fais mon affaire.
Elle s’interrompt, me regarde et me sourit.
-Bon, je crois que votre chemise est foutue, annonce-t-elle en se mordillant la lèvre inférieure.
Je deviens sans voix lorsqu’elle décide de s’attaquer à mon pantalon, se baissant devant mon entrejambe. »

Mon avis :

J’ai beaucoup apprécié Challenge me, un préquel à cet ouvrage. Et j’étais très impatiente de découvrir cette nouvelle histoire. Même si je n’ai pas été aussi subjuguée que par le précédent tome, j’ai passé un très bon moment en compagnie de Liam et Zoé.

Zoé est la propriétaire d’un café parisien, le Temple Coffee, où elle accueille ses clients avec un sourire et une bonne humeur constants. Dans son établissement, le client est roi : elle est capable de se rappeler les désirs et les commandes de chaque personne entrant dans son café. Pour certains même, elle représente un moment de plaisir où ils peuvent prendre soin d’eux, une bouffée d’air frais dans des journées chargées. C’est le cas pour Liam, un jeune avocat, qui s’arrête chaque matin pour bénéficier de sa dose de bonne humeur. Tous les deux ne peuvent s’empêcher d’être attirés mutuellement malgré eux. Liam ne souhaite pas tomber amoureux, persuadé que l’amour est un sentiment capable de le détruire. Ayant vécu une relation toxique dans laquelle il n’est pas sorti indemne, il s’est juré de ne plus jamais tomber dans ce piège. Sa rencontre avec Zoé, cette jeune femme gentille et quelque peu maladroite, va mettre à mal ses intentions. Zoé, de son côté, pense que tous les hommes sont identiques à son ex : des hommes carriéristes, prêts à l’utiliser sans scrupule pour monter les échelons professionnels avant de l’abandonner. Elle met donc toute son énergie dans son commerce si important aux yeux de son père décédé.

J’ai apprécié retrouver la plume d’Avril Rose : elle reste toujours aussi fluide et captivante à parcourir. Comme dans le précédent volet, l’auteure prend le temps de nous dévoiler la personnalité de ses protagonistes, de mettre en place la relation qui doit se développer entre eux. C’est une des caractéristiques que j’avais appréciées dans le premier tome. Les rebondissements quant à eux, arrivent tardivement dans l’intrigue et sont rapidement réglés avant que les tensions ne soient trop fortes, ce qui est dommage. J’aurais aimé que l’action soit plus intense, plus développée pour rendre l’ensemble de l’ouvrage parfait. Zoé et Liam sont deux protagonistes intéressants qui vont devoir se remettre en question, douter d’eux-mêmes et de leurs sentiments avant de pouvoir avancer, de reprendre confiance en eux. Pour des raisons différentes, Liam et Zoé ont des difficultés à faire confiance au sexe opposé, de peur de souffrir. Au lieu de prendre des risques, ils barricadent leur cœur, érigent des barrières entre eux et les autres. Le fait de pouvoir avoir le point de vue des deux protagonistes permet de mieux les comprendre, de découvrir que pour chacun la famille passe avant l'ambition et la carrière. Des valeurs que l’auteure parvient parfaitement à mettre en avant dans son récit.

Coffee, Sex & Law est une lecture plutôt sympathique. J’ai toutefois regretté qu’il n’y ait pas eu plus d’intensité dans l’intrigue : celle-ci se déroule un peu trop rapidement pour qu’on ne parvienne à s’émouvoir sur le couple. Plus d’approfondissements auraient été appréciables, surtout que l’ouvrage avait le potentiel pour devenir un coup de cœur.

★★★☆☆

Stéphanie

Dans la même série :





À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX