Sariah'Lit

Destins brisés

6 septembre 2018

"C’est exactement ce que nous sommes : deux vies brisées à la recherche de notre part de bonheur."

Chaparro Marine
455 pages
Éditions Hachette (2018)
Peut-on arrêter de rêver à seulement 17 ans ? Après un drame familial, Jade s'est jurée de ne plus s'attacher à qui que ce soit. Plus facile à dire qu'à faire...Surtout quand elle se retrouve dans une famille d’accueil où le fils aîné Sasha, sportif et séduisant, incarne tout ce qu'elle déteste ! Mais les deux adolescents pourraient avoir bien plus en commun que ce qu'ils croyaient au premier abord.
Extrait :

« Les rayons du soleil me caressent le visage et je ferme les yeux, m’abandonnant à la chaleur de cette belle journée d’été. J’ai toujours détesté les vacances. Surtout les vacances en camping. Me retrouver coincée avec une multitude de personnes venues passer du temps en famille me donne le cafard. Quand je suis « chez moi », dans « ma » chambre je n’ai pas besoin de jouer la comédie de la gentille famille parfaite. Car ma vie est loin d’être parfaite. Elle a cessé de l’être l’année de mes treize ans quand la vie des personnes que j’aimais le plus au monde m’a été arrachée. Depuis, j’erre de famille d’accueil en famille d’accueil en attendant ma majorité. »

Mon avis :

J’ai immédiatement été séduite par le résumé de Destins brisés : celui-ci m’intriguait et j’avais vraiment envie de découvrir cette histoire. J’avais juste quelques appréhensions concernant la manière dont l’auteure, au vu de son jeune âge, allait amener son récit. Mais, j’ai été surprise de découvrir une intrigue plus profonde et plus étayée que ce j’aurais pu imaginer.

À dix-sept ans, Jade est une jeune adolescente qui passe d’une famille d’accueil à une autre depuis qu’elle a perdu ses parents et son petit-frère dans un accident de voiture alors qu’elle n’avait que treize ans. Elle ne reste jamais longtemps dans une famille, incapable de s’y sentir en paix. La jeune fille s’est fait une promesse à elle-même après cette perte tragique : ne plus jamais s’attacher à d’autres personnes, si bien qu’elle s’est construit des remparts tout autour d’elle, empêchant les familles qui l’accueillent de se rapprocher d’elle. Seule sa meilleure amie, Pauline, parvient à franchir ses défenses et à voir le vrai visage de Jade. Enfin, c’était le cas jusqu’à ce qu’elle intègre la maison des Goria, une famille qui semble avoir ses propres blessures, ses propres drames à surmonter. Sacha, l’un de leurs enfants, est lui-même brisé mais, il semble également comprendre ce qu’elle ressent. Au fil des jours, Jade se rapproche doucement de lui, faisant voler en éclats ses doutes, ses certitudes. Ensemble, ils vont panser leurs blessures les unes après les autres, s’épauler dans la souffrance et tenter d’avancer.

Destins brisés est, quoique prévisible dans son ensemble, un récit plutôt émouvant. J’ai parcouru l’ouvrage très rapidement sans m’en rendre compte, l’auteure parvenant à faire passer à travers ses mots une multitude d’émotions. Elle y aborde en outre des thèmes difficiles avec subtilité tels que le deuil, la solitude, la culpabilité du survivant. L’histoire alterne le point de vue des deux principaux protagonistes. Jade et Sacha sont des personnages auxquels on s’attache assez rapidement. Les événements de leur passé les ont poussés à se fermer respectivement sur eux-mêmes, cherchant un moyen de faire face à leur blessure. Chacun a subi une perte importante qui a irrémédiablement bouleversé leur existence. L’auteure a su parfaitement mettre en avant les sentiments ambivalents et la douleur qui étreignent les personnages. C’est aussi surprenant que touchant. Au fil des pages, on découvre deux protagonistes qui vont faire face à leurs blessures et devenir, peu à peu, les adolescents qu’ils auraient dû être depuis le début, l’insouciance en moins. Le seul bémol que j’aurais à soulever étant l’absence du point de vue de Sacha lorsqu’ils sont tous les deux réunis.

J’ai aimé la plume de l’auteure que j’ai trouvé très fluide et simple. J'ai aimé découvrir l'histoire des deux personnages et leurs combats. En somme, une belle découverte livresque.

★★★★☆

Stéphanie

À seize ans, Marine Chaparro publie quelques chapitres de son premier roman sur wattpad. Les commentaires l'encouragent à écrire la suite, et très vite son histoire dépasse le million de vues.




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX