Cet enfant à aimer de Marion Lennox
Le sixième monde 2 - Le fléau des locustes de Rebecca Roanhorse
Contes des royaumes oubliés 1 - Le prince au bois dormant d'Isabelle Lesteplume/em>
Irish Therapy de Mily Black
Condamnées à s'aimer de Grace Burrowes
Et ta vie m'appartiendra de Gaël Aymon
Repose en paix... mais pas tout de suite d'Aurore Chatras

Salon du livre d'Epinal

27 mai 2014


Debout à 3h du matin, cap sur Épinal, chef-lieu du département des Vosges, situé à 6h de mon domicile - quand on aime, on ne compte pas -. Le festival se déroule le long de la Moselle, dans un joli cadre verdoyant.
Note : Le temps de chargement des photos est un peu long... 

Le salon en quelques photos :


Les dédicaces et rencontres auteurs :

C'est avant tout pour cela qui j'y suis allée : papoter un peu avec les auteurs, raconter nos vies avec d'autres blogueuses... Du coup, je vous mets quelques photos de mes rencontres. C'est toujours agréable de pouvoir parler quelques minutes avec les auteurs, tous très abordables et sympathiques.

Georgia Caldera
Fabien Colin
Sophie Dabat
Sire Cédric
Fabien Clavel
John Ethan Py
Silène Edgar
Stéphane Soutoul

Après 7h à flâner entre les stands, il a fallu repartir. Je vous laisse calculer la durée de cette journée, somme toute très agréable. Je recommencerais !

Pour d'autres photos : ICI
Les achats sur le salon : ICI

À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





LES MOTS DOUX :

  1. Je suis trop jalouse !!!!!!!!!!!!!!! ^^

    RépondreSupprimer
  2. Il y avait pleins de supers auteurs! J'aurais adoré y être :D

    RépondreSupprimer
  3. J'aurais troop voulu y aller =)
    Sweetness

    RépondreSupprimer
  4. Oh Sire Cédric, je t'enviiiiiiiiie *.*
    C'est génial en tout cas, merci de nous faire partager tout ça :)

    RépondreSupprimer
  5. la chanceeeeeeeeeeeeeeeeee j'aurais trop voulu y aller !

    RépondreSupprimer
  6. Il faut vraiment que j'y aille, c'est tout près de chez moi en plus *^*

    RépondreSupprimer