Sariah'Lit

Les lettres que je ne vous ai jamais envoyées

24 novembre 2018

"Il en est des hommes comme des tableaux.
On a beau vous les décrire avec le plus grand souci de précision, leur effet demeure nul tant que vous n’avez pas pu en apprécier la qualité par vous-même."

Gétigney Latie
273 pages
Éditions Diva Romance (2018)
Collection romance historique
Londres, janvier 1797
Cher Monsieur Clenneth....
C'est ainsi que commencent les lettres que Miss Amy Rosebury écrit au gentleman entraperçu dans une librairie de Covent Garden par un bel après-midi d'hiver. Des lettres dans lesquelles elle ouvre son cœur d'autant plus librement qu'elle ne les lui enverra jamais et que leurs chemins ont peu de chance de se croiser à nouveau. Du moins, c'est ce qu'elle pense.....Mais la gentry anglaise est un bien petit monde.
Entre malentendus, convenances et faux-semblants, un roman d'amour et d'aventure, comme une rencontre entre Orgueil et préjugés et Autant en emporte le vent.
Extrait :

« Monsieur, je ferai donc de vous mon journal. Je pourrai imaginer que ces feuilles sont des oreilles amicales, que leur gorge rira avec moi, que leur bouche sourira pour moi, que leur cerveau argumentera contre moi, et que leurs larmes pleureront de concert avec moi. Me trouvez-vous extravagante ? »

Mon avis :

Les lettres que je ne vous ai jamais envoyées de Latie Gétigney est un roman qui m’a immédiatement charmée par sa couverture. Le fait qu’il ait gagné le prix de la meilleure romance n’a qu’attisé ma curiosité et je dois dire que j’ai pris plaisir à me plonger dans cette lecture.

Londres, janvier 1797. Amy Rosebury a aperçu Henry Clenneth un jour où elle se promenait du côté de Covent Garden, une unique rencontre qui a bouleversé la jeune femme. Après avoir entendu parler de lui à de nombreuses reprises, elle ne s’attendait pas à apprécier l’homme se trouvant face à elle. N’étant pas prête à ouvrir son cœur à un inconnu, elle décide de s’épancher à travers des mots, des lettres qu’elle lui écrit sans jamais les lui envoyer. Mais, le destin est joueur et nous met parfois dans des situations inattendues. C’est ainsi qu’Amy se retrouve à côtoyer Henry. Clenneth se trouve être un ami proche du futur époux de la sœur d’Amy. Entre quiproquos et événements inattendus, Amy va se retrouver bien plus proche d’Henry qu’elle ne l’escomptait.

Latie Gétigney a une plume envoûtante qui nous entraîne dans son récit. Le livre est court, mais est pourtant rempli de rebondissements, que nous dévorons chapitre après chapitre avec délectation. L’intrigue est magnifiquement équilibrée entre romantisme et action dans un cadre historique que j’apprécie particulièrement. J’ai aimé notre héroïne : c’est une jeune femme douce possédant une personnalité brillante, cultivée, courageuse et qui ne manque pas de nous séduire. Henry, quant à lui, a ce petit quelque chose d’intriguant, un côté sombre et mystérieux qui n’est pas sans rappeler Darcy. J’ai aimé le découvrir à travers les yeux d’Amy. Sous ses airs de noble Anglais un peu prétentieux, Henry est un homme au grand cœur, un aventurier qui n’hésite pas à se mettre en danger pour autrui. Il respecte la jeune femme, son esprit perspicace et audacieux. Et, ne cherche pas à la changer. Tout comme Amy, il ne m’a pas fallu longtemps pour aimer ce personnage.

Les lettres que je ne vous ai jamais envoyées est une romance riche en rebondissements, en complicité, en non-dits qui m’a ravie.

★★★★☆

Stéphanie

Latie Gétigney a 28 ans, elle dévore les romans d'époque et les séries historiques. Elle aime également le thé, l'histoire, l'Angleterre et les disques vinyles. Diplômée de Sciences Po Paris, elle est consultante. Signe très particulier : elle collectionne des piles entières de cahiers gribouillés.




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX