La famille Wentworth 2 - Elle rêvait au bonheur de Grace Burrowes
Midnight sun de Stephenie Meyer
Passions en Ecosse 4 - Le diable de Dunakin Castle de Heather McCollum
L'autre côté des ombres 1 - Allowin Singulier-Weyrd d'Auke Noëmie
Cet enfant à aimer de Marion Lennox
Le sixième monde 2 - Le fléau des locustes de Rebecca Roanhorse
Contes des royaumes oubliés 1 - Le prince au bois dormant d'Isabelle Lesteplume/em>

C'est lundi, que lisez-vous ? #262

4 février 2019


Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, Whatare you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Après Galleane, le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog I believe in pixie dust.

La semaine passée

« Celui qui m'embrassa »
« Mariage forcé »


Lecture en cours


Couvrir un salon scientifique affreusement mortel ? Presque une habitude ! Sixtine a su rendre haletant un congrès de mathématiques, ce n’est pas une exposition sur le repos éternel qui lui fera peur. Ou alors seulement un tout petit peu…

La pétillante journaliste d’ActuParis rendosse son ciré jaune, bien décidée à relever le défi même si elle ne sait pas vraiment par où commencer… Jusqu’à ce qu’elle voit un drôle de jeune homme, affublé d’un équipement digne des ghosbusters, se faire exclure manu militari de la soirée d’inauguration. Bingo ! Sixtine tient son scoop. Avant cela, la jolie brune et son photographe Melchior vont devoir se débarrasser des charlatans et autres vautours qui se dressent sur leur chemin, quitte à traîner dans les morgues et les cimetières passé minuit. Mais qu’importent les risques quand il s’agit de répondre à la question que l’humanité entière se pose depuis ses origines : existe-t-il une vie après la mort ?

Une nouvelle enquête trépidante et déjantée aux frontières du monde de l’invisible.

La semaine à venir


Et vous ?

À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





LES MOTS DOUX :