Le sixième monde 1 - La piste des éclairs de Rebecca Roanhorse
Passions en Ecosse 3 - Le loup de Kisimul Castle de Heather McCollum
Dragon Love 2 - Rouge sang de Lil Evans
Prêts à tout de Théo Lemattre
Les survivants 4 - Bas les masques ! de Shana Galen

49 jours, je compterai pour toi

14 juin 2019

"Reste en mouvement, Breen.
C'est tout ce qui importe."

Quill C. S.
397 pages
Éditions Hugo (2019)
Collection new romance
Quand l'amour se vit en 49 jours...
1... 2... 3...
Chaque matin, depuis qu'elle a rencontré Sawyer Hall, Breen inscrit un nouveau chiffre dans sa paume. Le compte à rebours est lancé, comme la fuite inéluctable du temps qu'elle voudrait pourtant maîtriser.
15... 16... 17...
Breen souhaiterait pouvoir retenir les jours qui filent pour profiter des sentiments qui refont enfin surface. Mais elle le sait, son cœur ne cesse jamais de compter.
47... 48... 49...
Alors qu'elle ne sait pas aimer plus de 49 jours, Sawyer sera-t-il celui qui libérera son cœur ?
Extrait :

« Will I survive.
Une phrase simple au premier coup d'oeil, un mantra stupide pour certains. Pourtant, il signifie beaucoup plus que ça pour moi. Personne ne voit qu'il y a plusieurs façons de traduire ces trois petits mots. Ils sont à la fois une question que je me pose chaque fois que ça devient trop dur : est-ce que je vais survivre ? Mais ils sont aussi une promesse, un pas en avant quand mon coeur reprend son décompte. Will, je survis. Sans toi. Pour toi. A cause de toi. »

Mon avis :

Le résumé très mystérieux de cet ouvrage n’a pas manqué de m’intriguer au plus haut point : que pouvait bien cacher ce compte à rebours ? Je me suis lancée dans cette lecture, m’attendant à découvrir une romance ordinaire, celle d’une fille qui ne croit plus en l’amour d’un homme après avoir été blessé par l’un d’eux. Mais, j’avoue avoir été surprise par le déroulement de l’intrigue.

À vingt-trois ans, Breen n’est que culpabilité et résignation. Elle ne peut s’empêcher de compter les jours qui s’écoulent lorsqu’elle fait une rencontre, le temps qui lui reste avant que cette personne ne l’abandonne et lui tourne le dos. Elle est persuadée que l’amour ne peut durer plus de quarante-neuf jours et, peu importe ce que l’autre fait, tout semble perdu d’avance. Lorsqu’elle fait la rencontre de Sawyer, photographe reconnu, elle espère que les choses seront différentes. Ils se rencontrent à une exposition de photos et leur attirance est immédiate, un coup de foudre réciproque qui les embarque dans une histoire d’amour. Breen se lance à corps perdu dans cette histoire espérant dépasser les 49 jours et, le décompte commence alors… Mais, il y a Will, entré dans son existence cinq années plus tôt. L'amour naît immédiatement entre eux, si bien que Will s’installe chez elle peu de temps après leur rencontre. Will n’est plus là et Breen survit avec son souvenir omniprésent et toujours aussi douloureux jour après jour.

Au fil des pages, on découvre de brèves scènes qui expliqueraient les blessures de notre héroïne, l’auteure ayant choisi d’alterner le passé et le présent. C’est parfois intriguant, la similitude de certaines scènes nous laissant de nombreuses questions sur l’identité de Will, cette personne qui semble avoir tant marqué l’existence de Brenn au point de lui avoir faire perdre toute confiance en l’existence. Et puis, on comprend. La révélation et surprenante et donne un autre aspect à l’histoire, à certaines scènes, si bien qu’on serait presque tenté de relire l’ensemble pour mieux comprendre les indices que l’auteure nous laisse ici et là. Abordée ainsi, on ne peut comprendre où je veux en venir. Mais, il est difficile de parler de cet ouvrage sans en dévoiler trop. L’obsession de Breen donne beaucoup d’intensité au récit. Et les émotions sont encore plus bouleversantes lorsque l’on découvre le secret qu’elle tente de cacher à Sawyer.

49 jours, je compterai pour toi est une lecture surprenante. La plume de l’auteure nous embarque dans des émotions poignantes. D’un bout à l’autre de notre lecture, nous subissons la douleur de notre héroïne, la manière dont l’auteure aborde son intrigue pour finalement en sortir bouleversé et marqué. À coup sûr un livre qui restera dans ma mémoire.

★★★★

Stéphanie

C. S. Quill est auteure de romance.





À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





LES MOTS DOUX :