La famille Wentworth 2 - Elle rêvait au bonheur de Grace Burrowes
Midnight sun de Stephenie Meyer
Passions en Ecosse 4 - Le diable de Dunakin Castle de Heather McCollum
L'autre côté des ombres 1 - Allowin Singulier-Weyrd d'Auke Noëmie
Cet enfant à aimer de Marion Lennox
Le sixième monde 2 - Le fléau des locustes de Rebecca Roanhorse
Contes des royaumes oubliés 1 - Le prince au bois dormant d'Isabelle Lesteplume/em>

Black Wings 3 - Black Howl

11 octobre 2019

"Tous les gens qui sont ici savent que tu te battrais jusqu'à la mort pour eux."

Henry Christina
382 pages
Éditions Milady (2019)
Collection bit-lit
En tant que Faucheuse, Madeline Black a pour rôle d'escorter les défunts dans l'au-delà. Enfin, en théorie... Car les fantômes arpentent les rues de Chicago, prisonniers dans ce monde. Au même moment, le pacte involontaire que Maddy a passé avec les loups-garous se retourne contre elle lorsque leur alpha est enlevé. Et Maddy a beau être l'héritière de Lucifer, les déchus refusent de lui adresser la parole depuis qu'elle a accepté de protéger le demi-frère de Gabriel. Pour couronner le tout, sa relation avec ce dernier bat de l'aile depuis quelque temps. Au moins, Nathaniel, son odieux ex-fiancé, a disparu dans la nature. Du moins, c'est ce qu'elle croit...
Extrait :

« J’essayai de me rappeler pourquoi, pour le nouvel an, j’avais pris la résolution stupide de perdre du poids. Beezle avait ri pendant trente bonnes minutes quand je lui avais dit que j’allais à un cours d’aérobic.
— Tu devrais venir, toi aussi, avais-je dit. Si ce n’est que tu flanquerais la frousse à tous ces gens qui s’entretiennent.
Beezle avait tapoté son ventre rond, indigné.
— Je te signale que j’ai la forme parfaite pour une gargouille.
— Ouais, une gargouille qui s’essouffle en allant chercher des trucs à grignoter dans la cuisine, avais-je répondu.
— Mieux vaut s’essouffler en quête de chocolat qu’en quête d’une forme que tu n’atteindras jamais, avait dit Beezle.
J’avais alors juré de perdre quinze kilos d’ici au mois de juin. Avec le recul, ça avait été stupide de dire ça tout haut, parce que, si je ne perdais pas ces kilos, Beezle allait me harceler à ce sujet pour le restant de mes jours.
— Encore cinquante ! cria le moniteur. »

Mon avis :

Black Howl est le troisième roman de la série Black Wings. C’est avec un grand plaisir que je me suis replongée dans les aventures de Madeline Back, une agent de la mort. Si vous avez lu les deux précédents romans, vous savez que les agents travaillent pour un grand système bureaucratique qui gère les âmes des défunts. Chaque agent reçoit pour se faire une liste d'âmes auxquelles ils sont affectés chaque semaine. Les agents savent où et quand intervenir. Et chaque décès est méticuleusement répertorié. En dehors de ce fonctionnement, tout décès va à l’encontre de l’ordre naturel.

Dernièrement, Madeline Black constate que certains esprits rôdent dans les rues avec un comportement curieux, fonçant droit dans les murs des bâtiments, répétant constamment la même chose, comme s’il avait été endommagé. Le comportement de ses fantômes attise sa curiosité, mais Madeline n’a pas le temps de se poser sur ce problème qu’un autre se présente à elle : Jude, un garou, vient lui demander son aide pour retrouver Wade, l'Alpha, qui a été kidnappé, ainsi que tous les louveteaux de la meute. Et comme ci cela ne suffisait pas, Lucifer, accessoirement le grand-père de Maddy, n’est jamais loin pour mettre en place ses manigances.

Je pense que Black Howl est mon préféré de la série, principalement parce que Maddy devient plus forte et plus déterminée à ne pas se laisser marcher dessus, à vivre sa propre existence en dehors de toutes les histoires de pouvoir dues à sa position. Elle reste une femme courageuse, têtue et j’ai apprécié la suivre à nouveau. La tension entre elle et Gabriel atteint son apogée et leur relation prend enfin un tournant agréable que j’attendais impatiemment. Globalement, ce livre était une lecture amusante. Les pages défilent rapidement et, Christina Henry nous offre un panel de protagonistes secondaires intéressants, amusants. Certains seront d’ailleurs plein de surprises. Accessoirement, ce tome est aussi le plus bouleversant et le plus frustrant de la série. Sans entrer dans les détails de l’intrigue, j’ai été très émue par le tournant que prenait l’histoire à un certain moment, et, d’une certaine façon assez déçue par la présence de ce rebondissement. Je me sens comme une enfant à qui on prend son doudou fétiche…

★★★★☆

Stéphanie

Dans la même série :

Christina Henry a étudié à l’université de Chicago. Adepte de la course de fond, c’est une boulimique de la lecture et une grande fan de films sous-titrés. Elle vit à Chicago avec son mari et son fils.
http://www.christinahenry.net/




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX