Le sixième monde 1 - La piste des éclairs de Rebecca Roanhorse
Passions en Ecosse 3 - Le loup de Kisimul Castle de Heather McCollum
Dragon Love 2 - Rouge sang de Lil Evans
Prêts à tout de Théo Lemattre
Les survivants 4 - Bas les masques ! de Shana Galen

Full contact

29 octobre 2019

"On fait tous des erreurs, c'est ça, être humain.
Ce qui compte, c'est qui tu es maintenant."

Beck Michèle
304 pages
City Éditions (2019)
Collection eden
Après des années de prison, Tony revient à Owl City pour trouver le pardon auprès de sa famille et des habitants de la ville. Des années plus tôt, il a tué accidentellement un homme lors d'une bagarre. Malgré ses cicatrices et ses airs de bad boy, Tony dissimule pourtant un cœur tendre. Dans l'immeuble où il habite désormais, le jeune homme rencontre Kara, mystérieuse voisine qui cherche à fuir son passé et espère trouver une seconde chance à Owl City. Elle vit sous une fausse identité pour échapper à son frère violent. La connexion est immédiate entre ces deux êtres blessés par la vie et rongés par les secrets. Mais quand leur passé se rappelle violemment à eux, c'est tout leur avenir et leur passion qui sont dangereusement menacés...
Extrait :

« Tandis que je la lis en retenant mes larmes, recroquevillée au fond du canapé, un coussin serré contre moi, je comprends enfin la nature de ce sentiment qui est né en moi, provoquant une peur plus grande que celle que mon frère m’inspire.
J’ai supporté ses reproches, ses coups quand je désobéissais − puisque je les méritais, comme il me le répétait. Je pensais qu’avec le temps ça finirait par lui passer et qu’il serait plus indulgent avec moi. Jusqu’où peut-on aller par amour, même si c’est pour protéger ceux que nous aimons ?
J’ai la réponse sur ce bout de papier. Elle est si loin, pourtant elle continue de veiller sur moi.
Il ne me laissera jamais vivre ma vie, il me tiendra enfermée jusqu’à ce que je meure ou qu’il me brise complètement. Ces règles n’ont pas été là pour me mettre à l’abri, mais pour le protéger, lui, et me garder sous sa coupe.
J’essuie les larmes qui ont finalement coulé, et prends une grande inspiration. Dans mon estomac, des bulles apparaissent et explosent pour se disperser dans tout mon corps, lui insufflant une force nouvelle.
Je vais me souvenir de ces règles, quoi qu’il arrive, et grâce à elles, je serai enfin libre. »

Mon avis :

Full contact est un ouvrage que je voulais lire, attirée par son résumé. Michèle Beck nous offre un ouvrage avec de belles émotions, une romance qui nous narre la quête de rédemption et de liberté de deux protagonistes aussi touchants l’un que l’autre.

Durant des années, Kara a vécu dans la peur et elle continue d’être sur ses gardes alors qu’elle passe d’une ville à l’autre. À dix-neuf ans, elle ne désire qu’une chose : vivre une vie normale sans avoir peur que son frère ne lui mette la main dessus. Pour se faire, elle s’est imposée de nombreuses règles afin de se fondre dans la masse et passer inaperçue. Owl City semble d’ailleurs l’endroit idéal pour se poser un moment. Elle va faire la connaissance de ses habitants, gentils et tous prêts à l’accueillir, et même trouver un petit travail d’appoint dans une librairie.
Après de nombreuses années en prison, Tony revient à Owl City pour affronter ses démons. Suite à un mauvais choix, Tony s’est retrouvé derrière les barreaux. Il désire désormais reprendre le cours de son existence, même s’il sait que cela va être difficile. Jugé par ses pairs qui n’ont aucune connaissance de ce qui s’est vraiment déroulé, Tony est la cible de dénigrements et de menaces, quand on ne le regarde pas avec pitié. Sa mère elle-même le repousse. Mais sa sœur, Patti, lui trouve un logement au-dessus de la librairie.

En débutant ma lecture, je ne m’attendais pas à ce que l’auteure nous offre autant de rebondissements et d’émotions. Je ressors de cette lecture plutôt conquise par la plume de Michèle Beck. Kara et Tony sont des protagonistes plutôt discrets sur leur passé. Tout ce que nous savons sur eux est qu’ils essaient de se reconstruire pour pouvoir avancer. Ils se dévoilent doucement au fil des pages. Malgré une enfance difficile et douloureuse, Kara, est une jeune fille forte, douce. Tony, quant à lui, porte ses cicatrices comme une pénitence pour se rappeler les vies qu’il a brisées. Ils vont apprendre à se connaître, à s’apprivoiser. J’ai aimé les voir évoluer. En outre, l’auteure ne se contente pas d’aborder la rencontre de deux personnages étant irrémédiablement attirés l’un par l’autre. Il s'agit aussi de rédemption, de pardon, de seconde chance. Owl City est une petite ville où tout le monde se connaît. Il est impossible d’y faire un geste sans que tout le monde ne soit au courant. À elle seule, elle donne l’illusion d’être un protagoniste de l’histoire. Les habitants de la ville eux-mêmes sont très intéressants, pour ne citer que Billy la propriétaire de la librairie, Nic le grand-père de Tony…

Full contact est un ouvrage qui se lit rapidement malgré les nombreux rebondissements qui jaugent le texte.

★★★★☆

Stéphanie





À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX