Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Les lueurs folles

26 décembre 2013

"La vie quoi!"

 Les lueurs folles
David Marc
270 pages
Éditions Amalthée (2013)
Collection Livres

Si vous appreniez qu'il ne vous reste que quelques mois à vivre, comment les utiliseriez-vous ? Le héros de ce livre, condamné par une maladie incurable, décide pour sa part d'oser faire tout ce qu'il s'est refusé jusqu'alors. Et ce quadragénaire à la vie bien médiocre va se laisser entraîner dans une spirale mouvementée, où se mêlent audace immorale, amour improbable et violence désespérée. Marc DAVID est né en 1951 en région parisienne. Après de courtes études de droit, il fit carrière dans la grande distribution comme directeur d'entrepôt. Depuis quinze ans, il dirige une société de prestations dans l'immobilier, dans le sud-est. Il a toujours eu le goût de l'écriture et s'adonne depuis sa jeunesse à cette exigeante discipline.

Extrait :

«Elle allait tout apprendre en l'amour. Elle, qui en à peine deux heures d'intimité avec son amant, pressentait déjà qu'elle avait bien des lacunes à combler en matière de sexualité. Antoine avait été son premier homme, le pourfendeur de sa virginité, son unique partenaire, le père de ses enfants. C'est uniquement à ce quadruple titre qu'il allait mériter une place dans sa mémoire. Une place où seule l'indulgence pouvait atténuer le souvenir de sa maladresse et des cruels désenchantements qu'elle fît naître peu de temps après leur mariage. Ange allait devenir, à l'évidence son dernier homme. Celui qu'on aime éperdument jusqu'au dernier souffle. Celui qu'en toute subjectivité, on pare de toutes les qualités, de toutes les vertus, de tous les talents. Celui qui, avant même de parler, a raison, celui dont l'avis conditionne toutes les décisions de l'autre, celui dont on accepte tous les interdits sans jamais en contester la légitimité. Même s'il ne lui avait rien promis, rien dit qui puisse lui faire espérer une quelconque réciprocité sentimentale, elle était sûre, elle était certaine, elle l'aimait et l'aimerait toujours. »

Mon avis :

Si Ange a dû mal à accepter l'annonce de son cancer, c'est avant tout parce qu'il accepte difficilement que sa vie puisse finir ainsi, en quelques mois. Une vie qu'il a passé à travailler six jours sur sept pour une famille qui le connaît à peine, à désirer une femme qu'il n'aura jamais et à s'isoler du peu de famille qui lui reste. Le bilan de sa vie n'est pas glorieux et dans un dernier élan de folie, il décide de tout changer, de s'imposer, de mener la grande vie et surtout, d'aimer enfin la femme pour qui son cœur bat, qui n'est autre que la femme de son patron. Mais chacun de ses actes vont l'exposer à des catastrophes qui risquent de lui causer sa perte. D'un homme discret et serviable, il va devenir un bandit, assassin sans cœur. Mais où tout cela le mènera-t-il ? Que gagnera-t-il à agir ainsi ? L'auteur nous emmène dans la quête improbable de survie d'Ange, un quadragénaire qui décide de vivre pleinement le peu de temps qu'il lui reste. J'ai trouvé l'intrigue bien menée. J'ai été un peu dérangée par la calligraphie des noms des personnages. Mais le récit est bien mené et on suit Ange dans ses pérégrinations, son auto-destruction avec un pincement au cœur. Car, au final, il lui reste que « quelques mois à vivre ».


 Les lueurs folles





À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.
Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. j'ai lu beaucoup d'avis sur ce livre du coup je suis assez mitiger =/

    RépondreSupprimer