Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Tempête sur Nogales

8 septembre 2014

" Ici, n'importe quoi égale tout le reste. "

Berlanda Thierry
166 pages
Éditions La Bourdonnaye (2014)
Collection Fictions
Sur la route de Tombstone à Nogales, à la frontière entre l’Arizona et le Mexique, sous un soleil de fonte, une tempête se prépare. Tempête de sable, de vent, de souvenirs. Avec dans la ligne de mire le snack de Jess, planté au mile 88, en plein désert. Et tous, sans exception, aussi bien Dennewich – l’odieux patron du cabaret à filles –, que les chauffeurs de la compagnie de trucks locale et que la population entière s’agitent de plus en plus à mesure qu’approche avec la tempête une Pontiac noire, tel un funeste présage. Pour quelle raison ce mystérieux attelage terrorise-t-il Jess, ange blond à la voix de chanteuse Black et au passé enfoui ? Le gosse – un pauvre type éperdument amoureux d’elle – et son vieux pote Holly, seront-ils de taille à la protéger ? À moins que la belle ne préfère l’aide de Cooper, un nouveau chauffeur qui ne la laisse pas indifférente.
Les âmes égarées ont-elles droit à une seconde chance, ou dans cette arène aux allures de tombeau ouvert, la poussière doit-elle nécessairement retourner à la poussière ?
Extrait :

« Délire, vas-y, mon brave Holly... Cause... Cause... Moi je suis mort. J'ai du vent sous la peau, et mon sang c'est du sable qui coule. Je voudrais plus rien voir ni savoir. Les étoiles, je crois que je ne les avais jamais remarquées avant. Envolé dedans, le pochard. Répandu aux quatre coins. Tête au sud, pieds au nord. J'aurais voulu m'étaler, aplati par les planètes, en vrac dans le cosmos encore trop petit pour que j'y disparaisse complètement. Et à jamais. Tequila, tequila, tequila... Des fleuves. Et j'aurais fini par pisser tout mon corps dans les azimuts.
A la fin, je n'aurais même jamais existé.»

Mon avis :

Un petit snack perdu au beau milieu du désert est le point de chut de nombreux routiers qui parcourt la route entre Tombstone et Nogales. Une tempête se profile à l'horizon mais, c'est l'arrivée d'une Pontiac et de ses étranges occupants qui bouleversent la vie bien réglée de l'endroit. Qui sont-ils ? Que veulent-ils ?
J'avais apprécié « L'insigne du boiteux » de l'auteur et c'est tout naturellement que je me suis plongée dans ce récit. Le style de cet ouvrage est totalement différent. Ce n'est ni vraiment un thriller, ni vraiment un western. L'ambiance qui se dégage de l'histoire est plutôt particulière : se déroulant au beau milieu d'un désert, les personnages semblent perdus entre l'ivresse des jours et la décadence de la nuit. Un huis clos au milieu d'une tempête où chacun se révèle à sa manière. L'endroit est isolé, les protagonistes sont plutôt atypiques. Mais c'est du point de vue de « Tequila », ou « Gosse » selon comment il est surnommé, que nous découvrons le récit. Un jeune homme qui semble passer ses journées à se rouler dans l'alcool lorsqu'il n'est pas caché à observer Jess, la gérante du snack perdu sur la route entre Tombstone et Nogales. La particularité de la narration m'a plutôt surprise et décontenancée : je ne sais pas vraiment si j'ai aimé ou non prise entre le caractère particulier des personnages, de la plume et le suspens qui nous pousse à découvrir le secret que cache l'arrivée de la Pontiac. Un récit plutôt singulier, atypique qui saura toutefois trouver son public.

★★


Du même auteur :






À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.
Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. J'avoue être mitigée après avoir lu ton avis mais pourquoi pas out de même :)

    RépondreSupprimer