Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2018 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Mère parfaite

19 février 2015

" C'est ma vie. Elle t'appartient. "

Dolan Casey B.
416 pages
Éditions Denoël (2015)
Collection suspense
Après une jeunesse malheureuse, Amber commence des études à l’université. Elle rencontre Wade, qui tombe fou amoureux d’elle et l'épouse. Très vite, Amber se retrouve enceinte et accouche de Tyler. Elle joue les femmes dévouées et les mères comblées. Mais ce n'est qu’une façade, elle n’aime plus son mari et se révèle incapable de nouer une relation avec son fils, dont elle a du mal à accepter l'hostilité sourde.
Le climat familial est de plus en plus pénible, et seule la présence de Joshua, le meilleur ami de Tyler, détend un peu l’atmosphère : adolescent rejeté par sa famille, il finit par s’installer avec eux…
Quelques années plus tard, Amber est retrouvée morte, «euthanasiée» à l’hôpital où elle était soignée pour un cancer très agressif. Seuls trois hommes ont vu Amber la nuit de son décès : Wade, le mari délaissé, Tyler, le fils hostile, et Joshua, qui s’était considérablement rapproché d’Amber les derniers mois. Chacun avait des raisons de la tuer, que ce soit par amour ou par haine.
Quand la vérité finit par éclater, c’est un véritable coup de tonnerre…
Extrait :

« Je suis trop jeune pour mourir, mais je vais mourir malgré tout. Et bientôt.
Je n'aurais jamais pensé que c'était une chance de vieillir. Avant, je croyais en des choses comme l'amour. Les histoires d'amour... je ne sais plus très bien quand ma croyance en ces idées s'est évanouie, quand la dernière lueur d'espoir s'est dissipée... ou éteinte. Tout ce que je sais c'est qu'elle a disparu et que je me sens veille maintenant même si je me le suis pas. Trop veille pour croire encore aux histoires qui se terminent bien.
Il ne s'agit pas ici de confesser uniquement mes erreurs mais de parler du cheminement d'une vie. De ma vie. Qui est sur le point de s'achever, prématurément.
J'ai quarante et un ans et je serais morte dans moins de six mois. Et ce sera douloureux. Mais pas plus douloureux que les deux dernières années que j'ai endurées.»

Mon avis :

Amber est en train de mourir d'un cancer. Dans ses derniers jours, elle décide de se confesser et écrit une longue lettre à son fils, à son mari, à son âme sœur. Un long récit dans lequel elle tente d'expliquer ses gestes, ses sentiments aux personnes qu'elle aime. Alors qu'elle est à l'hôpital, dans un coma, Amber meurt. Il s'avère qu'on l'a aidé et dans la confusion, on ne sait pas qui a pu commettre cet acte.
Mère parfaite est présentée comme une enquête policière, mais il n'en a pas la configuration. Et c'est ce qui fait que l'ouvrage est particulièrement intéressant à parcourir. On découvre au fil des pages la vie d'Amber depuis qu'elle rencontre Wade. Elle décrit sa vie de mère, sa vie de femme. Elle nous explique ce qu'elle a ressentie tout au long de son existence : malgré qu'elle soit entourée, Amber n'est pas heureuse. Elle n'a pas eu une enfance facile. Elle a grandit en voyant son père frapper sa mère, en remarquant que cette dernière perdait peu à peu l'esprit. Elle abandonne sa mère et quitte tout pour s'éloigner de cette vie qui l'opprime. En épousant Wade, elle espère ne pas faire les mêmes erreurs. Mais sa relation difficile avec son fils, ses fausses couches à répétition vont rendre Amber de plus en plus sombre. Se cachant derrière un masque, elle se plonge corps et âme dans sa famille, s'oubliant par la même occasion. L'arrivée de Joshua, l'unique ami de son fils, va représenter une bouffée de liberté pour Amber. Le lien qui va les unir ne va que s'intensifier au fil des années, menant à la perte de son cocon familiale.
Entre chaque chapitre, on découvre des entretiens avec un psychologue afin de déterminer qui a provoqué la mort d'Amber. Wade, Tyler et même Joshua, sont confrontés au récit qu'à laisser Amber. Ils découvrent ainsi qui elle était. Et nous, nous découvrons le point de vue de ces hommes avec des sentiments ambigus et contradictoires pour Amber.
J'ai vraiment été happée par l'ambiance du récit. L'auteure nous propose des personnages à la psychologie très poussée. Amber veut essayer d'être quelqu'un d'autre, d'être une épouse et une mère idéale. Mais tout ce qu'elle entreprend échoue. Elle est complexe à comprendre, mais bien réelle dans sa façon d'être et de penser. Ce qui fait la force de ce personnage. On ne peut pas toujours être en accord avec elle, mais elle nous touche. Si bien que même en connaissant son sort, on ne peut qu'être émue. La manière dont le récit est abordé est originale : on voit les différentes perceptions de l'histoire, les rouages de l'intrigue qu'on découvre peu à peu dans toute sa complexité. C'est une histoire de non-dits, de familles qui nous bouleverse et qui nous colle à la peau même une fois finie. Un ouvrage à côté duquel on ne peut passer sans en être totalement changé. Vous aurez compris, un vrai coup de cœur pour moi.

★★★★★







À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :