Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Le temps d'une saison

4 janvier 2016

" Ils se tenaient par la main pour ne pas se perdre. "

Al-Assad Siwar
256 pages
Éditions Erick Bonnier (2015)
Collection romans
Au lendemain de la Première Guerre Mondiale, Paris est en fête. Tout est exubérance, joie et nouveauté dans le Montparnasse des années folles. Mais Angèle de Lestrange, fille d'un éminent collectionneur d'art, sort d'une expérience sentimentale douloureuse.
Afin de changer d'air, elle embarque pour New York, où elle logera chez une amie de son père dans l'Upper East Side, sans se douter que l'été 1920 marquera pour elle le début d'une transformation intérieure sans précédent. Elle découvre les Roaring Twenties à l'heure américaine de la prohibition dans la ville qui ne dort jamais et dans les Hamptons de la haute société.
Lors d'une étrange soirée de tous les excès, la jeune femme est témoin d'un casse dans le musée du Metropolitan Museum of Art et se trouve embarquée dans un trafic d'art international qui la dépasse. La cause du délit est-elle politique, commerciale ou purement criminelle ?
Le juriste Charles Rutkins, dont Angèle tombe éperdument amoureuse, mènera l'enquête pour tenter de saisir les tenants et les aboutissants de ce vol des collections d’œuvres d'Europe centrale. Ces deux jeunes gens traverseront frontières et multiples aventures au péril de leur propre vie afin de démêler les nœuds de cette affaire.

Extrait :

« Ainsi débuta l'été 1920 pour Angèle, un été de fougue et d'aventures, elle se l'était promis. Mais les jours d'installation furent pour le moins ennuyeux. Ses tout premiers pas furent l'occasion d'un véritable choc culturel : elle qui considérait jusqu'alors Paris comme le sommet de la modernité urbaine, découvrait, à la fois émerveillée et effrayée, le train de vie capitaliste d'une ville vivant au rythme effréné de l'impression des billets de banque. »

Mon avis :

New-York, dans les années 20. Angèle, jeune française, va contempler la vie new-yorkaise durant deux mois pendant lesquels elle va vivre auprès d'une amie de la famille dans l'Upper East Side. La jeune femme découvre les charmes de la ville en pleine prospérité économique, l'exotisme apporté par la musique jazz, la prohibition, le sentiment de liberté qui découle des années d'après-guerre. En plein cœur de cela, Angèle va beaucoup apprendre sur elle-même. Lors d'une soirée au Métropolitain Museum of Art, elle va notamment rencontrer Charles Rutkins avec qui elle va vivre une belle histoire d'amour, mais aussi enquêter sur le vol de nombreuses œuvres d'arts.
Le temps d'une saison nous embarque dans un récit intéressant, bourré de détails sur le sentiment de paix et de liberté qui entoure l'existence de l'après-guerre, de descriptions sur les lieux. L'ensemble dégage un sentiment de fête, de frivolité et d’euphorie particulière qui nous emporte dès le début de la lecture. Pourtant, j'ai été un peu déçue de la manière dont la romance se déroulait entre les protagonistes : cela m'a paru plutôt rapide, survolé. J'aurais aimé quelque chose de plus profond entre eux, en leur laissant plus de scènes pour s'apprivoiser, se connaître. Cependant, l'enquête menée autour du vol des œuvres est intéressante et bien menée. On se retrouve totalement plongé dans une autre ère et dans l'insouciance caractéristique de la vie après la tourmente de la première guerre mondiale. Un ouvrage à découvrir.

★★★☆☆



Siwar al-Assad est Syrien. Il dirige une chaîne de TV, Arab News Network, basée à Londres. Il est l’auteur de À Coeur perdu, paru à nos éditions en mars 2012.




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

ENVOYER UN MOT DOUX