Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Si on nous l'avait dit

1 avril 2016

"Personne ici ne sait que, ailleurs, je suis quelqu’un."

Trompette Laura
285 pages
Éditions JC Lattès (2016)
Collection &moi
Dans sa Corrèze natale, Alice Perret rêve de jours moins monotones, tout en acceptant avec bienveillance sa routine dans la ferme familiale. Elle mène en réalité une double existence : si Alice n’est personne dans sa campagne, elle est quelqu’un en ligne. L’arrivée impromptue de Nolan Sharp, businessman anglais en vadrouille dans l’hexagone, va renverser l’ordre établi. En l’espace de vingt-quatre heures, un événement tragique va rapprocher ces deux êtres qui n’étaient en rien prédisposés à se connaître, encore moins à s’attacher…
Extrait :

« Oui, elle aurait pu prendre ma défense, elle qui connaît la difficulté de naître sans testicules à la campagne. Mais elle a fait une croix sur sa part de féminité il y a bien trop longtemps. Personnellement, je ne renoncerai pas. Je ne serai jamais une fashion victim des magazines ou une poupée trop maquillée, mais je serai une femme. »

Mon avis :

Nola, homme d’affaire trentenaire londonien, décide de prendre quelques semaines de congés à la suite de son divorce pour parcourir les routes de France. Son périple improbable à bord d’une voiture électrique va l’emmener au cœur de la compagne où il va tomber en panne et rencontrer la famille d’Alice Perret.
J’avais un peu peur en me plongeant dans ce nouveau récit de Laura Trompette de me retrouver face à une intrigue similaire à sa saga Ladies’Taste à laquelle je n’avais pas particulièrement accroché. Mais je trouve que cette fois-ci l’auteure a su m’emporter dans son univers avec une facilité déconcertante tant l’histoire d’Alice a tout de suite fait écho en moi par certains aspects. Il ne s’agit pas de l’univers agricole dans lequel elle évolue ou de son côté “connectée” qui ont attiré mon attention; mais la manière dont elle doit faire son deuil, dont elle doit accepter la perte d’un être proche tout en n’ayant pas la possibilité de s’arrêter totalement le temps de le pleurer. Et comme je me suis reconnue en elle, j’ai été totalement immergée dans l’histoire, appréciant chacune des pages, même si par le suite nous nous retrouvons dans une romance ordinaire entre deux protagonistes aux univers opposés. Nolan est un homme d’affaire important qui suit les traces de son père. Il pensait vivre une vie sereine avec sa femme, jusqu’à ce qu’il découvre le vrai visage de Megan, une femme superficielle attirée par l’argent. Il décide de profiter de la vie et de s’octroyer du bon temps. Mais, alors qu’il rencontre Alice, il découvre une jeune fille passionnée par les animaux, intrigante et souhaite apprendre à la connaître davantage. Alice, quant à elle, rêve de quitter sa campagne où elle sait qu’elle ne tombera jamais amoureuse, où elle aspire à autre chose que de passer son existence à travailler dans la ferme familiale. Elle a envie de découvrir le monde. C’est à travers des vidéos postées sur le net qu’elle s’épanche sur ses tracas. Mais l’arrivée de Nolan dans sa vie va tout chambouler.
Je ne dirais pas que l’histoire n’a pas quelques points faibles, mais au moment de ma lecture, j’ai apprécié découvrir Si on nous l’avait dit, une romance dans l’air du temps.

★★★★☆


Du même auteure :


Née en 1987, Laura Trompette écrit depuis son enfance.




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.
Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

ENVOYER UN MOT DOUX