Sariah'Lit

Anti-glace

27 juillet 2016

"La nouveauté menace toujours l’ordre ancien..."

Baxter Stephen
352 pages
Éditions Le Livre de Poche (2016)
Collection science-fiction
L’anti-glace est une matière au potentiel hautement énergétique. Inerte à basse température, elle atteint son rendement optimal sous l’effet de la chaleur. Depuis sa découverte par une expédition anglaise dans les neiges du pôle Sud, elle a donné à la Couronne britannique, en cette seconde moitié du xixe siècle, le leadership mondial. Une situation qui exacerbe les tensions entre le Royaume-Uni, la France et la Prusse...
Jeune diplomate en mal d’aventures, Ned Vicars est à Ostende dans le but de contempler l’avènement d’une de ces merveilles scientifiques qu’autorise l’anti-glace. Mais il se retrouve bientôt bloqué, lui et une poignée d’autres infortunés, à bord du Phaeton, engin prodigieux qui quitte l’atmosphère terrestre en direction de la Lune. L’équipée fantastique commence. Une aventure steampunk débridée.
Extrait :

« Vous autres, Britanniques, vous parlez et agissez comme si l’anti-glace était une conséquence surnaturelle de votre supériorité raciale. Ce n’est pas le cas. Vous êtes entré en sa possession du fait d’un accident historique, voilà tout, mais vous utilisez cette supériorité transitoire pour imposer vos mœurs, vos politiques et même vos modes de pensée au reste de l’humanité. »

Mon avis :

Un nouvel élément a été découvert enterré sous la roche et la glace. Cette étrange antimatière, semblable à une bombe nucléaire, est capable de libérer des quantités extraordinaires d'énergie lorsqu’elle est légèrement chauffée. Les applications qui en découlent sont nombreuses et semblent illimitées. Mais, l’anti-glace a aussi ses aspects sinistres : elle est utilisée dans des situations telles que la guerre, des bombes qui explosent et détruisent tout à des kilomètres, sans espoir de survie. Anti-glace s’ouvre d’ailleurs sur une lettre d’un jeune homme à son père où il décrit l’utilisation de l’une de ces bombes sur les champs de Crimée. La Grande-Bretagne, qui a découvert cette nouvelle substance et est le seul pays qui puisse l’exploiter, renforce son pouvoir sur le monde. Ned Vicars, personnage plus qu’ordinaire, est un jeune diplomate qui se rend à la nouvelle exposition pour admirer les applications possibles grâce à l’anti-glace. Entre rencontres et découvertes, il se retrouve par inadvertance au centre d’un complot anarchiste.
Anti-glace est un récit qui ressemble étrangement aux ouvrages de Jules Verne que j’ai pu découvrir lorsque j’étais plus jeune…Une histoire extraordinaire se déroulant dans un contexte où les technologies plutôt modernes s’opposent aux normes traditionnelles d’une époque victorienne révolue. Le récit est écrit dans un style scientifique précis et méthodique se déroulant au XIX ème siècle. Les descriptions et les détails y sont nombreux, peut être un peu trop pour un si courte histoire, ce qui rend l’intrigue plutôt lourde à mon goût. Le contexte industriel est lui tout autre, en avance sur son temps. Ce qui donne un décalage étrange durant la lecture. Autant les récits steampunk que j’ai pu découvrir précédemment, malgré un coté fantastique au récit, m’ont plu, autant Anti-glace s’attarde trop sur les conflits entre les pays pour retenir toute mon attention. En somme, un titre qui ne m’a pas totalement conquise et dans lequel je ne suis pas parvenue à m'immerger totalement.

★★☆☆☆



Stephen Baxter est un écrivain de science-fiction.
Ingénieur en mathématiques de l’Université de Cambridge, docteur en aéronautique à l’Université de Southampton, aujourd’hui professeur en mathématiques et en physique, il fut également candidat astronaute en 1991 pour rejoindre la station Mir mais sera éliminé lors des tests de sélection. Il se consacre à l’écriture à plein temps depuis 1995.
La conquête spatiale et les défis technologiques, politiques et humains qu’elle pose fait partie de ses thèmes de prédilection (Titan, Voyage, Poussière de Lune).




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader. Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

Les mots doux :

  1. Il avait l'air pas mal, dommage qu'il ne t'ai pas totalement convaincue :/

    RépondreSupprimer