Sariah'Lit

Les chevaliers des Highlands 1 - Le chef

24 avril 2017

"Parfois l'acte le plus courageux c'est de survivre."


McCarty Monica
435 pages
Éditions J’ai lu (2013)
Collection aventures & passions
Comte de Carrick et seigneur d’Annandale, Robert Bruce revendique le trône d’Écosse. Or pour vaincre les Anglais, ce n’est pas de chevaliers dont il a besoin. Il lui faut des mercenaires d’élite, des Highlanders. Et à leur tête, le meilleur de tous : Tormod MacLeod, une force de la nature. Mais Tor, dévoué à son clan, refuse de s’impliquer dans cette guerre. Comment le convaincre ? En le piégeant. C’est ainsi que Christina Fraser se glisse une nuit dans son lit. Au matin, Tor est sommé de l’épouser. Par le jeu des alliances, le voilà contraint d’embrasser une cause qui n’est pas la sienne. Et c’est fou de rage qu’il accueille sa jeune épouse en son fief de Dunvegan...
Extrait :

«-Tout le monde n'est pas grand comme une montagne et bardé de muscles, observa-t-elle. Cela doit faire bien longtemps que personne ne vous a dominé. Je ne suis peut-être pas aussi courageuse que vous, mais j'aurais enduré ses coups s'il ne s'en était pris qu'à moi. Si j'avais désobéi, je n'aurais pas été la seule à en subir les conséquences.
-Vous protégiez votre soeur.
Ses derniers vestiges de colère et de ressentiment s'évanouirent devant cet aveu. Il ne pouvait lui reprocher d'avoir défendu sa soeur.
Elle esquissa un sourire contrit.
-J'avais peur aussi, c'est vrai. Mais Beatrix a toujours été très fragile. La dernière fois qu'il l'a battue, j'ai bien failli la perdre.
L'émotion avait tendu sa voix. Elle essuya les larmes au coin de ses yeux avant de poursuivre :
-Je ne pouvais courir ce risque. Je sais que c'était très mal, et je l'ai dit à mon père. Sur le moment, je pensais que personne n'aurait à en souffrir. Même s'il me trouvait au bout de quelques minutes et exigeait que vous m'épousiez, vous n'auriez pas eu à le faire.
-Vous projetiez de vous enfuir avec votre soeur, devina-t-il.
Elle acquiesça, fuyant son regard.
Jusqu'à ce qu'il lui prenne sa virginité. Après quoi, elle avait changé d'avis. Cela aurait pourtant été la solution parfaite. Alors pourquoi n'était-elle pas partie ? Il n'était pas certain de vouloir le savoir. Elle dut deviner ses pensées car elle ajouta timidement :
-Je ne suis pas sûre d'être faite pour devenir nonne. »

Mon avis :

1305 en terre d’Ecosse, Robert Bruce, comte de Carrick et seigneur d’Annandale, veut reprendre le trône. Pour y parvenir il décide de créer une armée de redoutables highlanders avec à sa tête Tormod MacLeod. Mais ce dernier n’est pas prêt à accéder à cette demande, voulant rester neutre dans cet affrontement pour ne pas attirer l’attention sur les siens. Tor n'a aucun intérêt à s'impliquer dans la guerre entre l'Angleterre et l'Ecosse. Christina Fraser et sa sœur Beatrix sont maltraitées par leur père qui n’a qu’une idée en tête : se venger depuis son emprisonnement chez les Anglais. Pour atteindre son objectif, il est décidé à marier l’une d’elles avec un chef de clan écossais pour mener sa rébellion. Pour soutenir Bruce dans ses projets, il sacrifie donc l’une de ses filles à Tormod. Mais ce dernier refuse encore. Tormod n’est pas prêt à mettre en péril la sécurité de son plan, même pour la plus belle des femmes qui soit. Fraser établit alors un nouveau plan en piégeant Tormod qui se voit obligé d’épouser Christina.
Le chef est le premier volet de la série Les chevaliers des Highlands. Je me suis enfin lancée dans cette saga tant appréciée et qui m’a été chaudement recommandée. Ce qui est appréciable dans cette lecture est que l’auteure se base sur des personnages historiques réels pour créer son univers et sa romance. On entre rapidement dans le récit et on s’attache assez vite aux protagonistes. Tor est un Highlander, robuste et imposant, qui ne doit pas montrer ses sentiments. Il s’est retrouvé chef de clan très tôt, avec toutes les responsabilités que cela implique. Il ne peut pas se laisser aller au sentimentalisme. Tor comprend rapidement que Christina est un pion et ne la blâme pas pour le rôle qu’elle a joué. Et il commence même à apprécier la chaleur et la douceur qu’elle apporte à sa demeure austère. Mais plus il ressent un attachement pour son épouse, plus il se retranche sur lui-même. Christina, quant à elle, est une jeune femme douce qui rêve du grand amour, à l’image de l’amour qui unit Lancelot à Guenièvre. C’est une héroïne délicate qui espère une vie meilleure pour elle-même et pour sa sœur, malgré la situation en Ecosse. Elle est bien sûr blessée par le comportement de Tor, mais tiens bon. C’est une héroïne forte, qui choisit de se battre pour se qu’elle veut. Ce qui est appréciable. En somme, un premier tome qui m’a conquise et je compte ben renouveler l’expérience rapidement.

★★★★☆



Monica McCarty est considérée comme la plus grande auteure de romans sur les clans écossais : les Highlanders. Elle vit aujourd’hui dans la baie de San Francisco avec son mari et leurs deux enfants. http://monicamccarty.com/




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader. Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

Un petit commentaire à me faire ?

Envoyer un mot doux