Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Le carnet secret de Simon Feximal

22 mai 2017

"On peut rêver de former un lien profond avec quelqu’un, 
mais pour la plupart d’entre nous, cela reste un rêve."


Charles KJ
290 pages
Éditions MxM Bookmark (2017)
Collection mystère
Cher Henry,
Je suis le compagnon, l’assistant et le chroniqueur de Simon Feximal depuis vingt ans maintenant, et durant tout ce temps, mes Comptes Rendus de Simon Feximal le Chasseur de Fantômes ont fait grandir la réputation de ce chasseur hors-pair par monts et par vaux.
Vous m’avez souvent quémandé le récit de notre première rencontre, et de comment mon partenariat avec Feximal a vu le jour. Je vous l’ai constamment refusé, car c’est une histoire bien trop personnelle pour être racontée en toute honnêteté, mais également un souvenir bien trop précieux pour être falsifié. Néanmoins, s’il est un homme qui sait que les histoires sont faites pour être racontées, c’est bien moi.
Voici donc, Henry, un récit complet et précis de ma rencontre avec Simon Feximal, que je laisserai entre les mains de mon notaire afin qu’il vous le remette après mon trépas.
Je pense pouvoir affirmer que ce ne sera pas ce à quoi vous vous attendiez.
Robert Caldwell
Septembre 1914
Extrait :

« Quelles que soit leur relation, Simon ne faisait aucun geste envers moi, ne me regardait pas, ne me désirait pas, et je ne savais que penser.
J’avais envie de dire quelque chose. De le regarder dans les yeux, de toucher sa main, ou de lui demander de but en blanc si j’avais perdu sa faveur et ce que je pourrais faire pour la regagner. Mais je ne pouvais pas me départir des derniers lambeaux de ma dignité, ou peut-être que je ne voulais pas prendre le risque d’une nouvelle humiliation.
Les premiers temps, je me dis qu’il fallait juste que je fasse avec. Je n’avais nulle part ailleurs où aller. Mais après trois semaines interminables durant lesquelles je ne trouvai pas de nouvel emploi, ne gagnai pas d’argent et dépendit de la charité d’un homme qui me semblait avoir aucune envie de m’avoir auprès de lui dans cette maison sinistre et silencieuse, l’inconfort de ma situation me fit m’agiter pour trouver n’importe quelle alternative. »

Mon avis :

Le carnet secret de Simon Feximal se déroule comme un journal intime où Robert Caldwell, journaliste dans les années 1900, nous narre différents événements étranges qui se sont déroulés dans sa vie dès qu’il a fait la connaissance de Simon Feximal, un chasseur de fantômes reconnu. Pendant une vingtaine d’années, Robert est resté auprès de Simon, l’assistant dans ses aventures. Il a écrit des chroniques qui les ont tous les deux rendus célèbres. Cependant, aucun de ces écrits ne couvrait les vraies atrocités de ce que ces hommes ont vécu, ni la vraie relation qui les liait. En écrivant, Robert souhaite éclaircir certains faits et faire la lumière sur leurs sentiments. J’ai trouvé originale la manière dont le récit est mis en avant. On ressent parfaitement la difficulté à l’époque de vivre une relation amoureuse lorsque les deux partenaires sont du même sexe : le jugement porté par le regard des autres lorsque deux hommes vivaient sous le même toit, le fait de ne pouvoir se toucher en public même pour réconforter spontanément son partenaire par un petit geste tendre, la loi qui punit ce genre de comportement et anéantit une réputation... J’ai pourtant regretté, paradoxalement, que la romance entre nos deux protagonistes soit si peu poussée. Le lien qui les unit est particulier, sans communication entre eux, sans démonstration d’amour. Et on s’attendrait à, ce qu’en privé, cela soit plus présent. Mais Simon est un protagoniste qui reste extrêmement réservé, peu démonstratif quant à ses sentiments. Les hommes mystérieux attirent souvent mon attention dans un récit mais, ici, il était parfois difficile de percevoir ce que voyait Robert en lui. Simon est un être sombre, intense qui voue son existence à son travail sans se soucier de ce qui l’entoure. Robert se retrouve souvent en position de médiateur, à intercéder entre Simon et d’autres protagonistes pour calmer le comportement ou les paroles virulentes de Simon qui ne parvient pas à interagir socialement. Malgré cela, chacun est prêt à mettre en péril sa vie pour la sécurité de l’autre.
En parallèle, l’aspect fantastique de l’intrigue est, quant à lui parfaitement développé nous offrant des cas de possessions, des esprits farouches attendant qu’on vienne les libérer, des morts spectaculaires… Le livre n’est pas effrayant en lui-même mais cela reste assez spectaculaire. Dans l’ensemble, il s’agit d’une bonne lecture, même si j’aurais souhaité que la romance soit plus présente.

★★★☆☆



KJ Charles est une auteure et éditrice freelance. Elle écrit de la romance gay ou hétéro, généralement historique et incluant souvent des éléments de fantasy ou d'horreur. Elle vit à Londres avec son mari et ses deux enfants. http://kjcharleswriter.com/




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

LES MOTS DOUX :

  1. Oh tu viens de piquer ma curiosité avec ses histoires de possessions, d'esprits farouches, etc. Je suis dans la série Exorciste présentement et je dois dire que c'est le genre de romans d'horreur qui pourrait bien me tenter ces temps-ci!

    RépondreSupprimer