Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram


Au cœur des années folles 2 - Les ombres sinistres

7 juillet 2017

"Il mentait également au sujet de tout et de rien."

Bennet Jenn
512 pages
Éditions Charleston (2017)
Collection Diva
L'archéologue Lowe Magnusson a dans ses valises un artefact égyptien inestimable que tout le monde convoite. L'un des hommes les plus prospères de San Francisco lui a d'ailleurs déjà garanti un paiement alléchant. Toutefois, lorsque le beau Suédois fait la connaissance de la fille très collet monté de son mécène, ce qu'il considérait jusqu'alors comme de l'argent facilement gagné devient incroyablement compliqué…
La conservatrice de musée Hadley Bacall doit garder son calme pour tenir à distance des spectres dangereux qui la hantent, et qui se déchaînent contre quoi que ce soit – ou qui que ce soit – dès que la jeune femme est en colère. Le problème, c'est que Lowe est en train de la rendre folle, mais que son père a besoin de l'amulette qu'il transporte. Et bien que Hadley ressente le pouvoir de l'antiquité, elle n'a aucune idée de la destruction – ou du désir – que l'objet est sur le point de semer…
Extrait :

« -Peut-être que je ne dirai pas un autre mensonge de toute la soirée. Je serai peut-être si vertueux que tu me sélectionneras dans la catégorie de la sainteté.
-S’abstenir de supercherie pour une seule soirée est difficilement une vertu.
-Mm-hmm. Experte en matière de vertu, n’est-ce pas ?
-Experte en bien des matières, mais la vertu n’en fait pas partie.
-Heureux de l'entendre, dit-il avec un sourire conspirateur. Tu sais, j'ai toujours cru que les méchants méritaient leur propre sorte de canonisation. C'est difficile, d'être immoral. Cela demande des compétences et de la persévérance.
-Et une certaine dose de talent naturel, j'imagine.
-Absolument. J'aime croire que je suis né mauvais. Je passe ainsi le fardeau de la culpabilité à ma lignée.
Hadley ricana doucement.
-Fan, murmura-t-il en suédois. Tu devrais le faire plus souvent. »

Mon avis :

Lowe, le frère de Winter Magnusson, un contrebandier renommé, est archéologue. Il vient de passer neuf mois en Egypte à faire des fouilles qui lui ont permis de mettre la main sur l’amulette mythique djed de Thot, un artefact précieux très recherché. Lowe décide de la faire passer illégalement en contrebande dans l’espoir de la vendre au plus offrant et ainsi rembourser une dette. Il accepte de rencontrer la fille d’un commanditaire, le directeur de l’aile des antiquités égyptiennes du musée d’art, à Baltimore, l’une des étapes de son long voyage de retour pour qu’elle puisse vérifier la véracité de sa découverte. Hadley Bacall est conservatrice. Elle souhaite désespérément récupérer le travail de son père lorsque celui-ci prendra sa retraite. Elle refuse de laisser passer sa chance de se faire remarquer par son paternel et est prête à faire le nécessaire pour cela. Alors que Lowe tente depuis plusieurs jours d’échapper à des hommes qui le suivent, ceux-ci semblent avoir retrouvé sa piste dans la gare. Lowe et Hadley n’ont d’autre choix que de les fuir.
Les ombres sinistres est le second volet de la série Au cœur des années folles, des récits avec une pointe de paranormal se déroulant à San Francisco dans les années vingt. Dans ce volet, les esprits sont à nouveau présents sous la forme d’une malédiction égyptienne qui touche Hadley : lorsque la jeune femme ressent de vives émotions où elle perd le contrôle, des spectres apparaissent et attaquent l’objet de son ressentiment. Mais il y a également l’apparition de griffon, d’un spectre enflammé ou de la magie. Des menaces venant de toute part qui peuvent être contrées par l’assemblage d’un artefact. Lowe et Hartley se retrouvent alors à parcourir San Francisco, associés alors que chacun a des desseins différents. Avec son habileté à inventer des histoires pour se sortir de chaque situation difficile dans laquelle il se trouve, Lowe manie habilement l’art du mensonge pour mener ses affaires. Et Hadley en fait les frais. C’est un homme fier et un peu trop confiant, qui s’attire des ennuis même lorsqu’il souhaite bien faire. Hadley, quant à elle, est une jeune femme intelligente qui a une phobie tactile : elle ne supporte pas qu’on la touche. C’est également une personne résolument moderne quoique extrêmement guindée : elle veut que les femmes soient présentes là où seuls des hommes sont acceptés. Lowe tombe rapidement sous son charme. Ce tome m’a particulièrement intrigué en se penchant sur des mythes égyptiens et des malédictions. Tout au long de ma lecture, j’ai eu le sentiment de suivre un jeu de piste et je n’ai pas vu les pages défiler. La romance entre les deux protagonistes est simple et agréable. En bref, Les ombres sinistres fut une bonne lecture.

★★★★☆
Stéphanie
Dans la même série :


Jenn Bennett est auteur de plusieurs séries pour adultes et adolescents, primées de nombreuses fois. Elle a gagné le prestigieux RITA Award et a vu Les Esprits amers dans la liste des meilleurs romans de Publishers Weekly. Elle vit près d'Atlanta avec son mari.




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader. Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

Les mots doux :

  1. Bonsoir à tous :) Je vous retrouve par ce premier jour de vacances, avec une nouvelle chronique. Il s'agit de "Buzz!" d'Anne-Gaëlle Huon chez City Editions:




    - http://tinkerbells-readings.blogspot.fr/2017/07/buzz-de-anne-gaelle-huon-chez-city.html


    Bonne lecture, bonne soirée,


    Bisous,


    Tinkerbell.

    RépondreSupprimer