Sariah'Lit



Sariah'Lit est un blog consacré à la littérature sous toutes ses formes. Je m'appelle Stéphanie. Vous trouverez sur ce blog mes avis littéraires concernant mes différentes lectures, mais également quelques concours que je propose occasionnellement.








Actuellement sur Instagram






Copyright © 2013-2017 - Sariah'lit, blog littéraire - Une pause lecture pour s'évader

Devil’s Rock 2 - Détache-moi

9 novembre 2017

"La prison, ça change un homme."


Jordan Sophie
380 pages
Éditions Milady (2017)
Collection sensations
Rien ne peut arrêter un homme emprisonné trop longtemps...
Grace Reeves, la fille du président des États-Unis, est une jeune femme timide et gauche. Fatiguée de toujours obéir aux ordres, elle décide d’échapper à la vigilance de sa garde rapprochée pour jouir d’un moment de réelle liberté, qui se transforme en cauchemar lorsqu’elle est kidnappée par des truands. Elle n’a d’autre choix, pour survivre, que de placer sa confiance en Reid Allister, un détenu évadé de prison dont le regard perçant l’embrase. Même si Reid semble en tout point différent du reste de ses ravisseurs, Grace peut-elle avoir foi en un homme qui n’a plus rien à perdre ?
Extrait :

« - C'est un grand lit. On ne se touchera même pas, ajouta-t-il.
Elle resta figée, certaine que même un éclair frappant le sol juste devant elle ne l'aurait pas fait remuer.
Il soupira longuement.
- Je m'appelle Reid, admit-il enfin.
C'était déjà une concession en soi. Il lui avouait son nom.
- Reid, dit-elle avec prudence tout en s'humectant les lèvres, promettez-moi que vous ne me...
- Je vous protégerai, Grace Reeves, s'empressa-t-il de lui promettre. »

Mon avis :

Détache-moi est le second volet de la série Devil’s Rock qui nous narre l’histoire de détenus qui trouvent l’amour après des années d'emprisonnement. J’avais apprécié le premier tome, et j’étais intriguée par ce que l’auteure aurait à nous proposer pour nos nouveaux protagonistes. Si vous n’avez pas lu Enchaîne-moi, celui-ci se parcourt très bien indépendamment.

Après onze ans de prison, Reid a la possibilité de s'enfuir pour se venger de celui qui l’a fait tomber pour un meurtre qu’il n’a pas commis. Pendant longtemps, Reid a recherché l'approbation d’Otis Sullivan, et il ne reculait devant aucune mission qu’il lui octroyait. Jusqu’à ce qu’il le piège et le fasse tomber à sa place. Après avoir organisé une émeute en prison, il se retrouve à l’hôpital où l’on soigne ses blessures. Il attend patiemment le moment propice pour s’échapper et partir sur les traces de son jeune frère, Zane. Mais lorsqu’il arrive au chalet où ils ont grandi, il découvre que Zane travaille à son tour pour Sullivan et qu’il a enlevé la fille du président.

Grace Reeves n’aime pas être sur le devant de la scène. Elle souhaiterait simplement vivre sa vie, loin de l’attention des médias pour poursuivre ses études. Mais, Grace ne peut refuser une demande de son père, surtout lorsque celui-ci compte annoncer publiquement ses fiançailles avec Charles, un jeune diplômé d’Harvard promis à une brillante carrière. Un souhait imposé qui la pousse à mettre de côté ses propres rêves au profit de la prochaine campagne de réélection de son père. Mais, Grace se sent dépassée et a besoin d’espace, d’une pause dans l’effervescence qui entoure son existence. Aussi, fait-elle faux-bond, une nuit, à ses gardes pour aller se promener en ville, avant d’être enlevée. À son insu, elle devient un pion dans une histoire de vengeance.

Je dois dire que ce second volet de Devil’s Rock m’a surprise, et pas forcément dans le bon sens. Autant le premier me semblait réaliste, concevable dans la vie de tous les jours. Autant celui-ci me semble plus difficile à envisager dans la vie réelle : qu’un prisonnier accusé de meurtre puisse devenir si proche d’une personne aussi haut placée et connue de tous ne me semble pas crédible. Je suis donc restée assez en retrait tout au long de ma lecture. J'étais surtout curieuse de voir comment l’auteure allait amener Grace, une fille si innocente et préservée, à tomber amoureuse de Reid, et vice-versa. Que pourraient-ils avoir en commun ? Je n’arrivais pas à imaginer que cela soit possible. Pourtant, l’histoire se lit plutôt facilement. La tension et l’attraction entre les protagonistes sont bien présentes. Mais il manquait ce petit quelque chose d’authenticité qui aurait rendu l’histoire plus prenante.

★★☆☆☆

Stéphanie

Dans la même série :


Ker Dukey vit au Royaume-Uni. Elle exerce le double métier de mère et d'écrivain depuis quelques années. Elle a toujours adoré lire et raconter des histoires, d'abord à ses petites soeurs, puis à ses lecteurs. Son amour des livres et son goût pour la fiction lui viennent de sa mère qui l'a convaincue d'écrire ses propres histoires. Ses livres se situent souvent du côté obscur de la romance, là où les licornes et les arcs-en-ciel n'ont pas droit de cité, parce que les histoires d'amour les plus inoubliables sont rarement de longs fleuves tranquilles.




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram

ENVOYER UN MOT DOUX