Sariah'Lit

Honorables intentions

23 janvier 2018

"Tout le monde la prenait pour une jeune fille quelconque."

Chenet Fabiola
300 pages
Éditions Diva Romance (2018)
Collection romance historique
Londres, 1868
Comme chaque année, la nouvelle saison des bals va s'ouvrir ! À cette période, chaque famille ambitionne de sceller un noble et riche mariage…
Bien malgré elle, Kate Houtton doit être présentée dans le grand monde. Jusqu'ici, les honneurs et les invitations mondaines étaient réservés à Charlotte, sa soeur cadette, ce qui convenait parfaitement à Kate. Mais cette année, lady Martha, leur grand-mère et dépositaire de l'héritage familial, a posé ses conditions : la cadette ne pourra convoler qu'une fois l'aînée dûment mariée. Quelle déconvenue pour les filles Houtton… Qu'en sera-t-il des activités que Kate a jusque-là réussi à tenir secrètes ? Charlotte devra-t-elle renoncer à son amour pour Arthur ? La jeune femme est pourtant loin de se douter que, sur la liste de ses soupirants, figurera le séduisant John Barnes…
Extrait :

« Charlotte Houtton était contrariée, et elle avait du mal à cacher ce sentiment. Depuis que la voiture avait quitté la propriété, elle se demandait si elle n’aurait pas dû feindre une migraine afin de rester cloîtrée dans sa chambre. Certes, le baron et la baronne Shipsey étaient très influents, et on ne refusait pas une invitation de leur part. Jamais. Cependant, Charlotte n’avait pas le cœur à faire la fête. Elle aurait préféré se trouver à Dartford, dans la maison de campagne de sa famille. Si on lui avait dit un jour qu’elle regretterait cet endroit qu’elle détestait plus que tout au monde, elle aurait ri au nez de cette personne. La maison de campagne était surtout le lieu de vie de sa sœur aînée, Kate. Dieu seul savait pourquoi elle appréciait cette place. Mais cette dernière y passait le plus clair de son temps, pour la plus grande joie de Charlotte et de leurs parents. Malheureusement, quelques mois plus tôt, tout avait changé.
-Le comte de Northey, annonça soudain le majordome.
Le cœur de Charlotte manqua un battement. Avait-elle bien entendu ?
Lorsqu’elle vit Arthur Barnes s’avancer dans la pièce, elle crut rêver. Leurs regards se croisèrent brièvement, et Charlotte baissa les yeux immédiatement, mais elle n’avait pas pu manquer le regard ardent du jeune homme. »

Mon avis :

Fabiola Chenet est une auteure que j’avais déjà eu l’occasion de parcourir grâce à sa série Le prix du pardon il y a déjà quelques années. Ici, elle nous propose une romance historique se déroulant en Angleterre, à la fin du XIX ème siècle, une période où les femmes avaient peu de liberté pour vivre l’existence qu’elles souhaitaient. Charlotte, notre héroïne, est une femme indépendante et forte, prête à tout pour garder sa liberté.

John et Arthur Barnes sont deux cousins aussi proches que peuvent l’être des amis, pouvant compter l’un sur l’autre lorsqu’ils en ont besoin. Après qu’Arthur a sauvé John alors qu’il se faisait agresser en pleine nuit, John se retrouve redevable, une dette qu’il lui propose d’honorer quand il le souhaite. Quatre années après l’incident, Arthur se présente pour lui demander un service, une demande qui déstabilise John : épouser Kate Houtton, la grande sœur de la jeune femme qu’il souhaite prendre pour femme. Mais, suite à une demande de leur grand-mère, la plus jeune ne pourra convoler que si l’aînée trouve elle-même chaussure à son pied. John est un homme loyal et franc. Mais, il va aussi vite se rendre compte que les apparences sont parfois trompeuses : Kate se révèle bien plus intéressante qu’escompté.

Kate est l’enfant non-désirée, celle que ses parents et sa sœur n’apprécient guère. Kate est une jeune femme indépendante. Elle a toujours vécu dans l’ombre de sa sœur cadette Charlotte. Elle reste forte malgré les tensions qui règnent dans sa famille. Persuadée de ne pas être jolie, ni d’avoir sa place dans la société, Kate s’est toujours tenue éloignée de la bonne société. Affublée en permanence de lunettes et vêtue sobrement, Kate n’attire pas l’attention des hommes, ce qui lui convient parfaitement. Ainsi, elle peut mener sa vie comme elle le souhaite. L’ultimatum de lady Martha, en plus d’aggraver la haine des siens, vient bouleverser son quotidien. Kate n’est pas prête à se marier. Mais, elle n’a plus le choix. C’est à cette seule condition qu’elle pourra avoir la vie dont elle rêve.

Fabiola Chenet a fourni un travail appréciable pour situer son intrigue dans le temps et dans l’espace avec des détails précis, tels que les jardins de Kew, la mise en service du premier métro...J’ai beaucoup aimé retrouver sa plume. Le récit est court, mais riche en rebondissements et en émotions. Kate est une protagoniste qui sort de l’ordinaire : sa détermination, son courage, sa générosité sont des caractéristiques qui en font une héroïne à part. John est un personnage que l’on apprécie également. Il est attentif et respectueux avec ceux qui l’entourent. Un gentleman comme on les aime.

Dans l’ensemble, j’ai passé un agréable moment en compagnie de Kate et John, même si l’issue de l’intrigue est plutôt conventionnelle pour ce genre de romance. On se laisse toutefois facilement entraîner par cette magnifique histoire.

★★★☆☆

Stéphanie

Du même auteure :

Très grande lectrice de romance depuis toujours, Fabiola Chenet rêvait de voir ses propres romances en librairies. Elle est l'une des blogueuses des Romantiques et l'une des organisatrices du Festival du roman féminin. http://www.fabiolachenet.com/




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX