Sariah'Lit

Nos vagues à l’âme

29 janvier 2018

" La colère te pousse en avant, elle t’aide, te fait oublier la douleur.
Je choisis la colère."

Caldera Georgia
412 pages
Éditions J’ai lu (2018)
Collection fiction
"Cette douleur qui est la mienne, cette blessure, je la chéris. Puisque c'est tout ce qu'il me reste..."
Parfois, l'amour ne suffit malheureusement pas à tout résoudre, et quand ressurgissent les démons du passé, le fragile équilibre qu'avaient réussi à trouver Louis et Emma vole alors en éclats.
Si Emma est parvenue à prouver à Louis qu'il pouvait exister une fois descendu de sons piédestal, saura-t-il de son côté lui confier les clés de son plus noir secret, prouvant ainsi qu'il a fait d'elle son exception?
Une traversée houleuse, entre vengeance, passion et déchirements, en quête d'un salut qui ne pourra se réaliser qu'à travers l'autre.
Extrait :

« Elle s’était affranchie de ses chaînes.
Elle avait combattu et avait vaincu l’atroce anxiété qui l’emprisonnait en elle-même.
A sa grande surprise, elle se révélait finalement capable de danser comme n’importe quelle autre jeune femme ici présente. Cela avait été d’une telle simplicité qu’elle n’en revenait pas, il avait suffi qu’elle le décide.
Mais l’effet ne durerait peut-être pas… Peut-être que cette aisance se dissiperait avec l’ivresse et qu’après ça elle redeviendrait celle qu’elle avait toujours été. »

Mon avis :

Georgia Caldera est devenue pour moi une auteure incontournable, tant si bien que je me plonge dans ses ouvrages les yeux fermés, souvent sans même en lire le résumé. Nos chemins de travers m’avait totalement emportée, mais m’avait également laissée dans un état de frustration extrême, avec un final qui m’avait à la fois bouleversée et surprise. J’étais donc plus qu’impatiente de me plonger dans ce nouveau volet. Nous retrouvons Emma et Louis là où nous les avions laissés, plus brisés que jamais.

Alors qu’elle a accordé toute sa confiance à Louis Deschaney et lui a laissé entrevoir une part d’elle qu’elle gardait cachée jusque-là, Emma Ferrieux se retrouve complètement dévastée par la découverte d’un message sur le téléphone de Louis. Emma ne serait qu’un numéro dans la longue liste de ses conquêtes et, cette idée la dévaste complètement. Elle se sent trahie, humiliée. S’éloigner de Louis devient alors primordiale, s’isoler pour mieux supporter la douleur en elle, s’éloigner non sans avoir décidé de se venger de lui. Ce dernier ne comprend pas les raisons qui ont poussé la jeune femme à le fuir et à le repousser alors qu’ils venaient à peine de se rapprocher. Cette incompréhension qui l’étreint lui est insupportable, aussi est-il bien décidé à ne pas la laisser le quitter sans en comprendre la raison.

Georgia Caldera nous offre une suite plus sombre, plus intense émotionnellement. Emma se révèle totalement différente dans ce tome : c’est une jeune femme blessée, brisée qui tente de surmonter sa douleur. Elle va dépasser ses appréhensions, ses complexes pour prouver à Louis qu’elle n’est pas touchée par lui. Elle devient froide, haineuse, utilisant les agissements et tout ce qui faisait Louis avant son accident pour les retourner contre lui et le blesser. J’ai vraiment été touchée par elle, par le mal-être qui l’habite tout au long du récit. Je me suis beaucoup retrouvée dans son personnage, celui d’une jeune femme qui a du mal à accepter son corps, à mille lieues des stéréotypes véhiculés par la société. C’est assez émouvant.

Nous en découvrons également un peu plus sur le passé de Louis, sur ce qu’il a vécu durant son enfance. Contrairement au premier volet, de nombreux chapitres nous donnent son point de vue, en dehors des extraits de son journal, nous permettant de mieux comprendre ses sentiments envers Emma, sa transformation au fil des jours suite à son accident équestre. Emma parvient à l’atteindre sans jamais le juger, à faire baisser ses barrières pour laisser entrer quelqu’un dans sa vie. Il est loin de l’homme arrogant et égocentrique que nous avons découvert au tout début. Et, c’est ce qui est vraiment intéressant à découvrir.

En somme, une suite remplie d’émotions bouleversantes, de colères et de souffrances. La plume de l’auteure nous permet de vivre intensément ce que vivent nos deux protagonistes et de nous toucher profondément. Une duologie que je ne peux que vous conseiller.

★★★★☆

Stéphanie

Dans la même série :

Georgia Caldera est auteure et illustratrice. Elle fut d'abord professeur de danse orientale avant de se consacrer à l'écriture et l'illustration. Ancienne élève de l'école Brassart, elle est titulaire d'un DEA d'art thérapie à la fac de médecine de Tours. Plus tard elle décide de se tourner plus concrètement vers l’écriture, accompagnant toujours ses productions de supports visuels ayant pour but de donner aux lecteurs un aperçu de ses personnages et de leurs tourments. Elle a reçu le prix Merlin en 2012. www.georgiacaldera.com/




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





LES MOTS DOUX :