Sariah'Lit

Elia, la passeuse d’âmes 2 - Saison froide

5 mars 2018

"Tu me sauves la vie, je te sauve la vie, petite, même si parfois ça revient à te sauver de toi-même."

Vareille Marie
415 pages
Éditions Pocket Jeunesse (2018)
En rentrant avec Solstan au Conclusar, le centre de détention pour mineurs du Palatium, Elia n’a qu’un seul objectif, sauver sa soeur. Mais elle est loin d’imaginer les dangers qui l’attendent derrière les murs de béton où le secret de ses origines ne doit être découvert à aucun prix !
Dans un monde impitoyable où l’ennemi n’est pas toujours celui que l’on croit, Elia survivra-t-elle ? Arrivera-t-elle à sauver sa sœur et à retrouver ses amis ? Elia, Solstan, Tim et Arhia sauront-ils défendre leurs idéaux jusqu’au bout, quel que soit le prix à payer ?
Extrait :

« Le train attendait les nouvelles recrues du secteur Nord en crachant sa fumée bleue dans le ciel pâle. Agglutinées conte les barrières métalliques, les familles nosobas - reconnaissables à leur brassard jaune, marque de la caste la plus basse de la Communauté - embrassaient pour la dernière fois les jeunes qu’ils ne reverraient plus. Elles se consolaient en songeant que pour un Nosoba du secteur Nord, un destin de militaire valait toujours mieux qu’une carrière de foreur dans les mines de Phosnium. Au moins, ils seraient à l’abri de la faim, d’une phosnite ou d’un éboulement dans les galeries où travaillaient leurs proches, de l’aube au coucher du soleil, tous les jours de leur courte vie. »

Mon avis :

Marie Vareille fait partie de mes auteures francophones préférées. Elle m’avait surprise avec le premier tome d’Elia, la passeuse d’âme, en nous offrant une histoire prenante loin de ce qu’elle nous propose habituellement et, des protagonistes extrêmement attachants. Je ressors de cette lecture avec le même enthousiasme et la même impatience de découvrir la suite.

Nous retrouvons Elia là où nous l’avions laissée précédemment, à l’entrée d’une nouvelle étape dans sa vie avec une unique idée en tête : venir en aide à ceux qu’elle aime. Elia a choisi d’intégrer le Conclusar et devenir défenseur pour sauver sa sœur. Et, Solstan l’accompagne, malgré ses convictions, pour la protéger tout comme elle l’a protégée auparavant. Sauf que rien ne va se passer comme elle l'espérait. Elia est rapidement séparée de Solstan, seule face à un univers qu’elle ne connaît pas. Va-t-elle retrouver sa soeur ? Jouera-t-elle un rôle dans la rébellion qui se prépare ?

Sans aller plus en avant dans l’intrigue en elle-même, pour ne pas spoiler le déroulement du premier volet, Elia va traverser de nombreux événements bouleversants, entourée de ses amis et de personnes de confiance. Elle va se découvrir de nouveaux amis, mais aussi de nouveaux ennemis. Elle reste toujours aussi déterminée et forte, prête à surmonter toutes les souffrances, les révélations, les difficultés qui vont se dresser devant elle. Mais, c’est aussi une jeune femme sensible qui devra faire face à certaines désillusions.

Ce second volet est plus rythmé, plus riche et plus intense que le précédent. On y découvre une nouvelle facette de l’univers dystopique créé par l’auteure. Les points de vue de Solstan, Arhia et Tim ajoutés à celui d’Elia donnent l’impression que plusieurs récits se déroulent en parallèle. L’ensemble se lit très rapidement, les événements se produisant les uns après les autres ne laissant pas de temps morts à l’intrigue.

Ce fut un vrai bonheur de retrouver Elia et d’avancer à ses côtés. En bref, une écriture fluide, un suspens constant et des personnages forts permettent de nous plonger dans l’univers impitoyable des Kornésiens et des Nosobas.

★★★★☆

Stéphanie

Dans la même série :

Marie Vareille est romancière et blogueuse à Paris. Diplômée de l’ESCP-Europe et de l'Université de Cornell aux États-Unis, elle travaille actuellement en tant que Community Manager pour une start-up française.




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX