Sariah'Lit

Demain, je me lève de bonheur

19 avril 2018

"Ca fait trente ans que j'attendais ça."

Noël Sophie
350 pages
Éditions City (2018)
Collection roman
Divorcée, Bérénice mène une vie qui semble la satisfaire. Elle sort son chien Crumble, travaille à ses traductions de livres, va à l’aquagym le samedi et recommence chaque semaine. Aucun changement ne vient contrarier sa routine calme et rassurante.
Et si le plus grand défi de la vie était de se trouver soi-même ?
Extrait :

« Si on ne prend pas quelques risques, si on ne fait pas quelques pas de travers, si on ne sort pas de sa zone de confort, jamais on ne découvrira de belles clairières, des ruisseaux chantants et des poignées de mûres délicieuses. Je n’ai plus envie de suivre les chemins tout tracés, je veux que cesse ma vie ennuyeuse, je veux changer, bouger, contempler, frémir, avoir envie, avoir peur … »

Mon avis :

De l’auteure, j’avais eu l’occasion de parcourir Pulpeuse fiction, un roman avec lequel j’avais passé un agréable moment en compagnie de Victoire, une héroïne gaffeuse et mal dans sa peau. Ici, l’ouvrage est lui aussi axé sur le développement personnel d’une femme. Il ne m’en fallait pas plus pour me plonger dans cette lecture.

Bérénice Bayard vient à peine de souffler les bougies de ses quarante-neuf ans, un âge qu’elle ne pensait atteindre si rapidement. Divorcée depuis peu, elle se retrouve confrontée à sa vie terne, routinière, bercée par les chansons de Michel Jonasz, ses nombreuses traductions et avec pour seule compagnie son chien, Crumble. Ses deux enfants, Marius et Amélie, ont l’idée de lui offrir un séjour en thalasso pour son anniversaire, dans l’espoir de la sortir de son train-train quotidien. Un bullet journal sous le bras dans lequel elle livre ses humeurs, Bérénice se rend à contre-coeur à son séjour et laisse derrière elle ce qui la rassure. Elle qui pensait que son existence lui convenait parfaitement va vite se rendre compte que l’inattendu a aussi un côté appréciable. Elle va reprendre peu à peu goût à la vie, à l’imprévisible et retrouver une seconde jeunesse. Quarante-neuf ans, ce n’est pas la fin de notre vie, mais le commencement d’une autre.

Bérénice est une héroïne à laquelle on s’attache rapidement, à laquelle on parvient parfaitement à s’identifier. Elle ne manque pas de répartie et, se met toujours dans des situations incongrues qui ne font que la rendre plus abordable. On découvre ses sentiments, ses doutes, ses peurs tout au long du roman. On la voit évoluer et se réapproprier peu à peu son existence au fil des rencontres. Bérénice va aller au-devant de sa vie et cumuler les activités différentes et enrichissantes pour elle-même. En grande utilisatrice du bullet, j’ai aussi apprécié que l’auteure ait choisi d’intégrer ce mode d’organisation dans son récit et de nous en proposer des extraits à chaque fin de chapitre. Cela rend la lecture plus dynamique. Et c’est sans compter sur les personnages secondaires hauts en couleur tels que Madeleine, une petite mamie vive, enfantine mais aussi plein de sagesse.

En quelques mots, la plume de l’auteure est toujours aussi agréable à parcourir et nous entraîne facilement dans son récit. C’est drôle, frais, léger. Les pages s’enchaînent les unes après les autres sans aucune difficulté. Un roman feel-good qui nous pousse également à nous interroger sur notre propre existence.

★★★☆☆

Stéphanie

Du même auteure :

Sophie Noël est enseignante. Elle aime les petits plaisirs de la vie, promener son chien en forêt, faire des gâteaux au citron ou tricoter des écharpes. Avec l'envie d'émouvoir et de faire rire, elle écrit des contes, des livres pour la jeunesse et des romans, notamment Pulpeuse fiction.




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX