Sariah'Lit

Viking Lords 2 - Le seigneur des monts

10 août 2018

"Toute femme de leur peuple disposait d’une arme ultime contre une alliance non souhaitée : le divorce."

Jarema Sabrina
416 pages
Éditions J’ai lu (2018)
Collection aventures & passions
An 851. Au village de Haardvik, Magnus Sigrundson n'a d'yeux que pour la mystérieuse prophétesse Silvi, si belle avec ses cheveux d'argent. Ambitieux, prêt à se lancer dans de périlleuses expéditions à la tête d'une flotte de navires marchands, mais cerné d'ennemis, Magnus a besoin d'une épouse qui le seconde et veille sur son clan. Une femme forte, indépendante, visionnaire. Et bien que Silvi ait toutes ces qualités, elle veut devenir prêtresse.
Pour la convaincre, Magnus devra éveiller sa sensualité et lui prouver qu'elle ne trahit pas ses dieux en s'abandonnant à l'amour charnel....
Extrait :

« C’est notre famille, dont les racines profondes remontent au temps où les dieux marchaient librement dans nos chemins. Ses branches, vastes et puissantes, s’étendent à perte de vue. L’une d’entre elles surpasse toutes les autres. Bien des ramifications, issues d’autres lieux et d’autres époques, lui sont reliées. Elle leur donne de sa force, sans cesser de croître et de se multiplier, toujours plus longue et plus touffue, jusqu’à ce que ses extrémités se propagent parmi les étoiles. »

Mon avis :

J’avais apprécié l’ambiance qui se dégageait dans Le seigneur des Runes, avec sa pointe de magie. Le seigneur des Monts est le deuxième volet de la série Viking Lords, mais peu très bien se lire indépendamment. Le village d'Eirik Ivarsdottir a été débarrassé de ses voyous et les célébrations de leur mariage sont presque terminées. Magnus Sigrundson, se prépare à rentrer chez lui.

Au milieu de flamboyants fjords et des montagnes de Norvège, dans les années 850, Silvi Ivarsdottir est une jeune femme qui pense que le but de son existence est de servir les dieux et de devenir prêtresse, faisant ainsi un trait sur toute vie de famille. Elle ne se voit nullement mener une autre existence que celle qui la pousse à intégrer le grand temple d'Uppsala. Silvi a d'ailleurs des dons particuliers, des visions qui lui permettent d’aider son peuple. Cependant, sa mère et son frère ne souhaitent pas cette existence pour elle, surtout sans avoir pleinement vécu sa vie de femme. Aussi, lorsque le Laird Magnus présente un certain penchant pour la jeune femme, ils n’hésitent pas à forcer quelque peu le destin.

Laird Magnus Sigrundson ne compte pas laisser la jeune femme lui glisser entre les doigts. Après avoir aidé sa sœur et son nouvel époux à vaincre leur ennemi, il a attiré le respect du clan de Silvi. On a dit que l'homme qui pourrait regarder dans les yeux de Silvi sans se détourner serait fait pour elle. Magnus ne doute pas être cet homme et compte sur cette croyance pour attirer son attention. Lorsque le frère de Silvi découvre ses sentiments, il lui propose de l’épouser et de lui donner des vaisseaux puissants, des armes et de l'argent pour payer des hommes, ce qui lui permettrait de poursuivre son commerce en sécurité. Une proposition qu’il ne peut refuser.

J’étais intriguée par le personnage de Silvi, qu’on avait aperçu dans Le Seigneur des Runes, une jeune femme qui semblait isolée tout en faisant preuve d’une grande force de caractère pour pouvoir se dresser la tête haute devant ses ennemis et ne pas s’évanouir au moindre effroi. Face à Magnus, elle fait preuve de beaucoup d’abnégation, acceptant rapidement le mariage qui lui est imposé. La romance entre Silvi et Magnus n’est pas immédiate, les jeux de séduction sont également peu présents entre eux. Mais, Magnus reste tout au long de l’ouvrage un personnage prévenant et attentionné envers la jeune femme, même lorsque celle-ci semble se méfier de lui. Cela en fait un protagoniste plutôt charmant à découvrir. J’ai apprécié parcourir leur histoire, mais j’ai trouvé qu’il manquait un peu de rebondissements et d’actions dans l’intrigue pour rendre l’ensemble passionnant. Le cadre de l’histoire reste assez intriguant, la magie et la culture norvégienne prenant une grand part de l’histoire. L’auteure nous fait découvrir une culture riche et intéressante.

Sabrina Jarema nous offre, en somme, une jolie romance à lire mais qui souffre d’un manque de péripéties pour être totalement satisfaisante. J’en ai pas moins passé un agréable moment au cœur de la Norvège d’antan.

★★★☆☆

Stéphanie

Dans la même série :

Sabrina Jarema est une auteure de fantaisie et de romance historique. Fascinée et intriguée par les Vikings, elle écrit une saga consacrée à ses farouches guerriers.




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX