Sariah'Lit

Alice, superbe !

13 septembre 2018

"Comment quitte-t-on un homme ?"

Michel Luce
274 pages
Éditions Pygmalion (2018)
Même pour ses amies telle Lola, Alice est un tourbillon. Mais surtout, Alice est fan d'horoscope. Un sale petit secret qu'elle n'assume pas complètement. Selon ce qu'elle lit le matin, elle est capable de chambouler son emploi du temps. Oui, son addiction va loin.....
Alors, lorsqu'elle décide de tout changer, agira-t-elle en fonction de la configuration du ciel ?
Extrait :

« J’ai appris très tôt, à l’âge des premiers embrasements, pourquoi les amoureux affichent toujours cet air hagard, un peu perdu. J’ai compris que le chant des corps, les nuits trop courtes, les soupirs, les murmures, les mots qui nous échappent et ceux qu’on ravale ne sont que le pendant de cette absence des regards dans le jour, de ces évitements, de ces élans de douleur et des larmes qui montent aux yeux sans qu’on s’explique bien pourquoi. Car il est de bon ton de croire qu’aimer, c’est sourire. Que c’est être emporté par un tourbillon de bonheur sur fond rose, sur un air de valse doux et léger. Mais aimer – je l’ai su dès que mes mains se sont posées sur Simon –, aimer, c’est accepter de se perdre. Et ce profond bouleversement de nos êtres, qu’on interprète à tort comme la marque du plaisir, s’imprime sur nos traits. »

Mon avis :

En lisant Lola, Sérieux !, je m’étais fait une image assez précise du personnage d’Alice : une femme hautaine et froide qui profite de chaque moment que lui offre sa vie aisée, avec une certaine tendance à tromper son époux pour mettre du piquant dans son existence. J’étais loin d’imaginer qu’elle cachait en elle des secrets qui la pousseraient à courir après les souvenirs de sa jeunesse.

Cinquantenaire, Alice de Saint Vincent semble tout posséder pour être heureuse : un époux aimant qui lui offre une existence luxueuse, dans un magnifique appartement au cœur de Paris et une carrière d’auteure rondement menée. Elle semble superficielle, n’attachant aucune importance aux personnes qui traversent sa vie. Sous ses airs de grande bourgeoise, Alice cache cependant une douleur et un parcours difficile. Alice n’était qu’une jeune fille de dix-sept ans avec des rêves pleins les yeux lorsqu’elle a subi sa première désillusion, sa première peine de cœur qui l’a poursuivie tout le reste de sa vie. Elle n’a pourtant jamais plus oublié Simon malgré le temps qui passe. Lorsque ce dernier réapparaît dans sa vie, elle ne souhaite qu’une chose : le retrouver.

En fermant ce livre, je dois dire que c’est un sentiment ambivalent concernant ma lecture qui m’est resté. Si Alice est une femme passionnée et égratignée qui se cache derrière une façade, elle m’est restée inabordable. Je ne me suis pas retrouvée en Alice : elle est hermétique à tout ce qui l’entoure, totalement obsédée par son amour de jeunesse. Elle ne vit que pour Simon, elle ne respire que pour Simon alors que ce dernier fait partie de son passé. Je dois dire que j’ai eu du mal à comprendre cette femme et son besoin de se laisser submerger par des sentiments passés. Dans la vie, il est important de faire des erreurs et des choix pour avancer. Les regrets, les épreuves nous permettent de grandir, de s’accomplir. Mais, Alice, elle, ne parvient pas à dépasser cette perte. Elle stagne sur les mêmes émotions. Pourtant, sans cette peine de cœur, Alice ne serait pas devenue celle qu’elle est aujourd’hui, une femme forte qui s’est battue pour accéder à un niveau social élevé. Alors, pourquoi vouloir revenir en arrière et tout abandonner ? Entre flash-back et introspection, nous suivons les pensées d’Alice tout au long du livre, les émotions qui l'étreignent. La plume de l’auteure se laisse lire malgré le peu d’interaction qu’a Alice avec les autres protagonistes. Toutefois, tout comme le précédent livre, la fin m’a laissé plutôt frustrée.

En bref, Alice, Superbe ! est un roman sur le parcours d’une femme, une réflexion sur ses sentiments, sur son existence. C’est intéressant mais, tout comme Lola, sérieux !, il me manquait quelque chose pour le rendre parfait.

★★★☆☆

Stéphanie

Du même auteure :

Journaliste et traductrice, Luce Michel est diplômée en études anglophones.





À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX