Sariah'Lit

Nous danserons encore sous la pluie

26 septembre 2018

"Le malheur, quand il n'est pas là, on croit pouvoir le tenir à distance. 
Quand il s'abat, il est déjà trop tard..."

Bel Valérie
220 pages
Éditions Diva Romance (2018)
Marie et Damien viennent de fêter leurs 30 ans, ils s'aiment, ils ont des projets de mariage et de bébé. Leur amour est solide. Leur avenir, plein de promesses. Survient un accident et Damien est frappé d'amnésie. À son réveil, il ne se rappelle plus qui est Marie pour lui. Dès lors, que reste-t-il des promesses ? De leur amour ?
Ce lien, en apparence si fort, n'est-il qu'un fétu de paille balayé par le premier vent contraire ?
Extrait :

« Je ne disposais pas de la légitimité d’une épouse, ni de celle, incontestable, des liens du sang. Sur quoi reposerait notre relation ? J’étais tout quand il m’aimait, je ne serais plus rien s’il m’avait oubliée. Dérisoire, absurde, telle me paraissait la vie qui pouvait, sur une simple pichenette du destin, réduire en cendres ce qui avait été ciment !
Je n’étais que la compagne. Il suffisait qu’il ne veuille plus de ma compagnie... »

Mon avis :

Le résumé de Nous danserons encore sous la pluie est vraiment intriguant. Et c’est ce qui m’a poussée à me lancer dans sa lecture.

Marie, soixante-cinq ans, nous narre un épisode important de sa vie, un moment décisif dans sa course au bonheur. Elle vient de fêter ses trente ans en compagnie de son compagnon, Damien et mène une existence résolument heureuse avec lui. Tout semble leur sourire et leur destin est tout tracé. Mais, un matin comme tant d’autres, alors que Damien se rend à son travail, tout s’écroule et tourne au cauchemar. L’homme de sa vie est percuté par une voiture et se retrouve à l'hôpital dans le coma. Après quelques jours, il se réveille sans aucun souvenir des années passées avec Marie. Anéantie, Marie n’en garde pas moins l’espoir de parvenir à lui raviver ses souvenirs : après tout, s’il l’a aimée une fois, cela peut encore être possible à nouveau. Pour sauver son couple, Marie passe jour après jour à titiller sa mémoire, à lui rappeler leurs souvenirs communs. Hélas, Damien, de son côté, ne semble pas prêt à se rappeler et n’a cure de ses efforts. Comment alors continuer quand l’être aimé vous ignore et fait tout pour s’éloigner de vous ?

Nous danserons encore sous la pluie est un récit qui prône l’amour véritable, un sentiment capable de survivre à toutes les épreuves. Un amour fort, que rien ni personne ne pouvait détruire. À part un accident dans cette histoire. Marie et Damien forment un couple plutôt harmonieux lorsque nous apprenons à connaître Damien. Pourtant, au premier abord, sa froideur et son indifférence envers Marie ne laissent rien présager de bon. Mais on ne peut pas non plus lui en vouloir étant donné sa situation. Marie est, de son côté, très courageuse : partager son quotidien avec quelqu'un qui ne la reconnaît plus semble difficile. Elle a beau lui apporter tout le soutien qui lui est possible, elle va cependant très vite se sentir délaissée et incomprise. C’est à ce moment-là qu’entre dans son existence une nouvelle connaissance, de celle qui va lui donner une nouvelle vision de l’amour. L’auteure a parfaitement su mettre en avant ses émotions, son désarroi face à la situation. Marie fait preuve d’une grande ténacité, d’une force de caractère incroyable, même si son amie la pousse à vivre sa propre vie. Je me suis rapidement attachée à elle. J’ai aimé détester sa belle-mère qui profite de la situation pour récupérer son fils. J’ai aimé en vouloir à Damien de profiter sciemment de son état pour vivre sa vie sachant que cela blesse Marie. Et j’ai aimé la combativité de Marie et la tendresse que nous trouvons dans les mots de Marie.

L’auteure nous offre une histoire émouvante, extrêmement bien écrite et entraînante. Difficile de lâcher ce roman lorsqu’on le débute : nous souhaitons découvrir si Damien va retrouver sa mémoire et ce qu’il va advenir de leur couple.

★★★★☆

Stéphanie

Valérie Bel est psychanalyste. On lui a un jour dit qu'elle écrivait des histoires « mélodrôlmantiques » et elle est assez d'accord. Ses romans d'amour recèlent un zeste de drame, une bonne dose de romantisme et une pincée d'humour.




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX