La famille Wentworth 2 - Elle rêvait au bonheur de Grace Burrowes
Midnight sun de Stephenie Meyer
Passions en Ecosse 4 - Le diable de Dunakin Castle de Heather McCollum
L'autre côté des ombres 1 - Allowin Singulier-Weyrd d'Auke Noëmie
Cet enfant à aimer de Marion Lennox
Le sixième monde 2 - Le fléau des locustes de Rebecca Roanhorse
Contes des royaumes oubliés 1 - Le prince au bois dormant d'Isabelle Lesteplume/em>

Guide pour nécromancien en herbe 1 - Comment sauver la peau d’un mort-vivant

29 mars 2019

"Visiblement, ma valeur était connue de tous. Sauf de moi."

Edwards Hailey
250 pages
Éditions Bookmark (2019)
Collection imaginaire
Grier Woolworth passe ses nuits à parcourir les rues du centre-ville de Savannah pour conter à des touristes des histoires d’âmes perdues et autres tragédies à vous glacer le sang. Exception faite de la crinoline et de l’ombrelle, ce n’est pas le pire des boulots. Et même si le salaire est merdique, les pourboires suffisent à payer les factures d’électricité de son propre manoir hanté, et à approvisionner les placards en Ramens.
Pour une ex-assistante nécromancienne qui se cache parmi les humains, la vie est presque normale. Jusqu’au jour où la société qui a excommunié Grier lui offre une seconde chance d’être davantage qu’une fille ordinaire. Dommage qu’on n’ait pas jugé bon de la prévenir qu’être extraordinaire peut vous faire tuer.
Avertissement : Ce livre raconte l’histoire d’une ex-tôlarde/ex-héritière, qui a une perruche zombie pour animal de compagnie et dont le voisin n’est autre qu’un ex-soldat/ex-béguin. Attention, tous ces ex pourraient bien en cacher d’autres.
Extrait :

« -N’êtes-vous pas curieuse de savoir pour quelle raison vous avez été libérée d’Atramentous ? s’enquit-il en s’approchant d’un pas nonchalant, sa démarche fluide. Seuls les pires criminels sont envoyés dans ce trou, et seulement au bout d’interminables délibérations. Vous n’étiez qu’une enfant lorsque les grilles se sont refermées derrière vous. Seize ans. La plus jeune détenue de sa longue et triste existence. Et, si l’on en croit la rumeur, vous n’avez même pas eu droit à un procès.
Ma bouche devint sèche. Arrête ça tout de suite. Arrête. Ça. Tout de suite.
-Vous êtes l’unique dérogation accordée par une Grande Dame, une grâce exceptionnelle. Pourquoi ? demanda-t-il en tapotant l’une des ailes de son nez. À votre place, une telle dette me rendrait nerveux.
Le sol se déroba sous mes pieds tandis que la bombe qu’il venait de lâcher explosait.
J’aurais dû mener mon enquête sur les raisons de ce petit miracle personnel bien avant, mais j’avais été si heureuse de recouvrir ma plaie d’un pansement et de faire semblant que les centaines de coupures ne me vidaient pas lentement de mon sang. Depuis que j’avais recouvré ma liberté, j’avais repris ma petite vie, une vie paisible, une vie sans danger. Il faut croire que le danger rôde toujours, pas vrai ? »

Mon avis :

Il n’est pas toujours facile de découvrir de nouveaux ouvrages d’Urban fantasy qui sortent des sentiers battus. Je trouvais le titre de cet ouvrage intriguant de Hailey Edwards, ce pourquoi je me suis lancée dans cette lecture. Et, je ne regrette aucunement de lui avoir donné sa chance, même si cela manquait de profondeur sur certains aspects.

Après avoir passé des années enfermée pour un meurtre qu’elle n’a pas commis, Grier Woolworth souhaite simplement reprendre sa vie en main et se remettre du traumatisme causé par son incarcération. Condamnée à la prison à vie sans procès pour se défendre, droguée jour après jour durant cinq longues années, le retour à la vie ordinaire est plutôt difficile, surtout quand on ignore les raisons de cette soudaine liberté. Pour joindre les deux bouts, Grier organise des visites guidées de lieux hantés avec sa meilleure amie et voisine, Amélie. Les choses deviennent étranges quand elle est approchée par un vampire qui semble attendre quelque chose d’elle et, qu’à la suite, elle est convoquée par sa tante, leader de la société de nécromancie, pour des raisons inconnues.

Comment sauver la peau d’un mort-vivant débute étrangement. L’auteure nous fait immédiatement entrer dans le cœur de l’intrigue dès les premières pages et, il nous faut un certain temps pour trouver notre rythme de lecture. Cela donne l’impression qu’il manque un ouvrage avant, nous expliquant les raisons qui ont amené Grier à se retrouver en prison. Mais, ce malaise s’efface au fils des pages. Grier essaie désespérément de sortir du pétrin dans lequel elle s’est retrouvée, contrainte et forcée. Une part entière de sa vie, de son adolescence, lui a été prise. Et, tandis qu’elle est restée au même stade, elle voit que les autres ont continué à avancer, à faire des projets, à vivre. Cela n’en reste pas moins une battante : elle ne baisse pas les bras et affronte son existence alors qu’elle a tout perdu. Elle n’est pas une demoiselle en détresse flétrie qui attend son héros pour la secourir, mais nombre de mâles viennent pourtant à son secours. Il existe une pléthore de personnages fascinants, Volkov, la Grande Dame, Odette, Linus, et qui semblent tous cacher quelque chose. Des vampires ou des membres de sa famille. Tout le monde veut un morceau de Grier pour une raison ou une autre. Il n’y a guère qu’Amélie et Boaz, son béguin de jeunesse, qui ont à cœur ses intérêts. Le monde construit par l’auteur est plutôt surprenant. Les nécromanciens et le mode de fonctionnement des vampires dans cette série sont intéressants et différents que ce que j’ai pu voir dans d’autres ouvrages.

Il se passe beaucoup de choses et, même si j'ai bien aimé l'histoire, il s'agissait principalement d'un livre d'installation qui dresse le décor de Guide pour nécromancien en herbe. L’auteure est plutôt avare en informations concrètes. De nombreux points restent assez flous, notamment sur le passé de l’héroïne. Il est difficile de faire le lien avec ce qu’il lui arrive et de s’attacher à elle. Toutefois, je suis assez curieuse de savoir ce que la suite de cette saga a à nous offrir, en espérant en apprendre davantage sur le passé de Grier.

★★★☆☆

Stéphanie


a Rafflecopter giveaway





À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





LES MOTS DOUX :

  1. Depuis que j'ai entendu parler de ce roman, il me tente beaucoup. La thématique m'a l'air très intéressante :)
    Du coup, même s'il est introductif, je suis bien curieuse de découvrir ce roman :)

    RépondreSupprimer
  2. Bonsoir, je n'ai pas réussi à laisser un commentaire dans ma participation. J'aimerais beaucoup découvrir ce roman. Merci beaucoup pour ce concours et cet article.

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour , impatiente de découvrir cette histoire qui m'a l'air vraiment intéressante un bon week-end

    RépondreSupprimer
  4. Coucou,
    J'espère que ton week-end se passe bien !
    En tout cas, cette lecture me fait de l'oeil !

    RépondreSupprimer
  5. Bonsoir ta chronique a titille ma curiosité et j'aimerais trop découvrir cet urban fantasy Merci pour cette découverte bonne soirée

    RépondreSupprimer