L'autre côté des ombres 1 - Allowin Singulier-Weyrd d'Auke Noëmie
Cet enfant à aimer de Marion Lennox
Le sixième monde 2 - Le fléau des locustes de Rebecca Roanhorse
Contes des royaumes oubliés 1 - Le prince au bois dormant d'Isabelle Lesteplume/em>
Irish Therapy de Mily Black
Condamnées à s'aimer de Grace Burrowes
Et ta vie m'appartiendra de Gaël Aymon

La Malédiction de Célia 1 - Liées par un sortilège

29 août 2019



Robson Cecy
445 pages
Collection Infinity (2019)
Collection romans
En apparence, Celia Wird et ses trois sœurs ressemblent à n’importe quelles autres femmes de la vingtaine, à un détail près : elles sont le fruit d’un sortilège qui a mal tourné et qui les a dotées de pouvoirs uniques qui les rendent... comment dire ? Un peu étranges.
Les sœurs Wird se portent très bien sans croiser la route des créatures du coin : vampires, loups-garous, sorcières de la région du lac Tahoe... jusqu’à ce que l’une d’entre elles fasse exploser un vampire, pour se défendre. Tout le monde sait que les vampires ne représentent pas une menace, et qu’en tuer un est passible de la peine de mort.
Mais bientôt, il y a de nouvelles attaques de vampires, liées à la soif du sang, et la population commence à se demander si une épidémie ne serait pas en train de décimer les vampires de Tahoe.
Celia accepte à contrecœur d’aider Misha, le séduisant chef d’une famille de vampires contaminée. Mais Aric, à la tête d’une meute de loups-garous déterminée à anéantir la famille de Misha pour protéger les environs, conseille à Celia de ne pas prendre part au combat. Tiraillée entre deux alpha sexy, Celia doit trouver un moyen de satisfaire tout le monde et – ah oui ! – de ne pas offrir son cœur à la mauvaise personne ni succomber à une mort atroce. Car à présent que la créature maléfique à l’origine de l’épidémie connaît l’existence de Celia, il est sur sa trace, ainsi que sur celle de ses sœurs.
Les choses n’ont jamais été aussi compliquées pour Celia Wird.
Extrait :

« -Celia, murmura-t-elle, la voix tremblante. Peut-être qu’on n’aurait pas dû venir.
Comme si on avait le choix.
-Contente-toi de rester tout près de moi, Emme.
Mes muscles se raidirent lorsque les mains du vampire palpèrent mon corps tout entier et mes longues boucles. Je n’aimais pas l’idée qu’il me touche, et ma tigresse intérieure non plus. Mes doigts me démangeaient tant mes griffes demandaient à sortir.
Lorsqu’il me libéra enfin, je fis un pas en direction d’Emme tandis que j’étudiais le hall en quête d’une possible échappatoire. À côté de moi, le vampire qui fouillait Taran se montra un peu trop entreprenant dans sa palpation. Cependant, il s’en prenait à la mauvaise sœur.
-Si tu retouches mon cul une seule fois, draculourd, je te jure que je te fais rôtir.
Le vampire retira prestement ses mains lorsqu’une étincelle de flamme bleue s’alluma au bout des doigts de Taran.
Shayna, en revanche, arbora un sourire espiègle quand le vampire mit la main sur ses cure-dents. Il s’élargit davantage lorsqu’il lui rendit les petits pics visiblement inoffensifs, sans savoir qu’ils étaient mortels entre ses mains.
- Merci, mec, dit-elle en fourrant la boîte dans la poche de son pantalon.
-C’est tout bon.
Le garde adressa un large sourire à Emme, avant de se lécher les lèvres.
-Par ici.
D’un geste, il lui intima de le suivre. Emme se recroquevilla. Taran ne montrait aucun signe de peur et ouvrit la marche. Elle rejeta ses cheveux bruns ondulés en arrière et pénétra dans le tribunal en plastronnant, telle la diva qu’elle était. Elle portait une minijupe blanche qui contrastait avec son teint mat. Je ne manquai pas de remarquer les regards des gardes fixés sur la fine silhouette de Taran, ni leurs incisives qui s’allongèrent, prêtes à mordre. »

Mon avis :

Celia Wird et ses sœurs vivent une existence isolée à Tahoe, ne s’impliquant pas dans la politique paranormale qui les entoure. Mais, un jour, les jeunes femmes sont amenées devant la Cour suprême des vampires pour y être jugées après avoir été accusées d'avoir tué un vampire sans motif valable. Une accusation portée par Misha Aleksandr, le maître des vampires. Ces derniers ne sont habituellement pas des prédateurs et seules quelques infections spécifiques leur font perdre leur sang-froid au point d’attaquer les humains comme des bêtes. Très vite, les charges contre les soeurs sont abandonnées. N’en reste pas moins que le virus continue de sévir et, de transformer à un rythme alarmant les vampires les uns après les autres, car une fois infecté, il n’y a pas de remède pour revenir en arrière. Quelque chose de dangereux s'attaque aux vampires du Lac de Tahoe. Celia et ses sœurs sont entraînées dans l’enquête, au grand dam d'Aric, le chef de la meute de loups locale.

Les Wird sont maudites d’après elles. Celia a la capacité de se transformer en tigre, Taran explose, Shayna peut transformer n'importe quoi en une arme, et la douce petite Emme peut non seulement soigner les gens, mais aussi faire bouger les objets. Des facultés dont la communauté paranormale ignore l’existence et qu’elles ont passé leur vie à cacher à autrui, pour ne pas être la cible d’attaques. Celia insiste pour qu’ensemble, elle s’impliquent dans les affaires des vampires alors qu’elles n’ont aucune raison de le faire, affirmant que leurs dons permettraient d’aider à mettre un terme à ce qui se passe et ainsi, sauver les humains. J’ai aimé la dynamique qui lie les soeurs ensemble. Celia a un certain sens de l’humour et ne se laisse pas facilement impressionner par ce qui les entoure. Elle est indépendante, férocement protectrice envers les siens. Mais, elle a aussi une facette plus solitaire, plus timide face aux hommes qui l’attirent. Un mélange qui m’a tout de suite plu en elle. Les autres soeurs ne manquent pas non plus de personnalité, toute plus intéressante les unes que les autres. La construction de l’univers créé par l’auteure est aussi très originale. Et complexe. Des garous, des vampires, des sorcières. Un monde hétéroclite que j’ai apprécié découvrir au fil des pages. L’ensemble se déroule plutôt rapidement. L’intrigue ne manque pas de rebondissements, d’actions. Et, je ne vous parle même pas des mâles qui rôdent autour des jeunes femmes.

Liées par un sortilège est un bon début pour une nouvelle série. Il y a des ténèbres, de la légèreté, de l'action et de la romance… Cecy Robson a, de surcroît, une plume fraîche et entraînante. Si vous aimez les ouvrages d’Urban fantasy, je vous conseille de vous attarder sur ce livre.

★★★★☆

Stéphanie

Cecy Robson est une auteure primée et publiée à l'échelle internationale, qui a écrit des romans pour adultes contemporains et nouveaux, des aventures pour jeunes adultes et des romans fantastiques urbains.




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX