La famille Wentworth 2 - Elle rêvait au bonheur de Grace Burrowes
Midnight sun de Stephenie Meyer
Passions en Ecosse 4 - Le diable de Dunakin Castle de Heather McCollum
L'autre côté des ombres 1 - Allowin Singulier-Weyrd d'Auke Noëmie
Cet enfant à aimer de Marion Lennox
Le sixième monde 2 - Le fléau des locustes de Rebecca Roanhorse
Contes des royaumes oubliés 1 - Le prince au bois dormant d'Isabelle Lesteplume/em>

Pour me sauver

7 novembre 2019

"C'est compliqué de se rendre compte que le plus dur, c'est de continuer à vivre."

Caldin Kalypso
558 pages
Éditions Hugo Poche (2019)
Collection new romance
Depuis le drame qui l’a plongée dans le coma pour trois mois lorsqu’elle avait quinze ans, Sydney Blair a besoin d’aller toujours plus loin pour se sentir vivante. Adepte de la course à pied, cachant sa fragilité derrière une façade d’exubérance, elle enchaîne les paris avec les garçons pour tenter de ranimer ses sentiments.
Sa dernière cible : Nojan Saïdi, ténébreux biker qui fréquente la même université qu’elle. Sydney est bien décidée à le faire tomber dans ses filets en un mois.
Mais ce qu’elle ignore, c’est que Nojan lui aussi est marqué par la vie. Et que s’il pousse sa moto à une telle vitesse, c’est peut-être pour laisser derrière lui un passé tout aussi tragique que le sien...
Extrait :

« On jetait des cailloux contre ma fenêtre. Je m’en approchai, et fis coulisser le battant vers le haut, enroulée dans un plaid. En contrebas, j’aperçus une silhouette dans les ténèbres.
– Qui est là ? Si c’est pour fumer ou boire de l’alcool, je vous préviens, je vais prévenir Ben…
– Espèce de balance.
La voix de Nojan me fit sourire.
– J’allais ajouter : « sauf si vous m’invitez à la fête ».
– Je ne suis pas étonné. Allez, descends. »

Mon avis :

J’ai eu de très bons échos concernant ce nouvel ouvrage de Kalypso Caldin avant même de me lancer dedans. Avec son résumé déjà, il me tentait énormément et j’étais impatiente d’en découvrir davantage. L’auteure a un style d’écriture qu’on parvient difficilement à lâcher. Je me suis donc laissée emporter par les mots...

Depuis qu’elle s’est réveillée d’un coma lorsqu’elle n’avait que quinze ans, Sydney Blair ne ressent plus aucune émotion. Le seul moment où elle parvient à ressentir quelque chose, c'est lorsque l’adrénaline court dans ses veines. Elle a besoin de jouer avec des garçons, et de repousser ses limites pour se sentir complète. Malheureusement, sa façon d’être l’empêche de tisser des liens. Après des mois passés éloignés de Lexington, Sydney revient vivre auprès de son père et intègre l’université où elle décide de reprendre son petit jeu. Sa nouvelle cible ? Nojan Saïdi, un autre étudiant qui fréquente régulièrement le bar de son père. Il l’attire tout de suite et, il ne lui faut pas longtemps pour commencer à lui tourner autour. Jouer lui permet de se sentir vivante, mais Nojan, qui a lui aussi ses propres démons à combattre, ne se laisse pas aussi facilement embarquer par le charme de Sydney.

Toute l’intrigue est tournée autour d’un défi, et aux premiers abords, on pourrait ne pas apprécier la manière dont Sydney joue avec la vie des autres. Je dois dire que ce qui m’a plus dans ce roman est la manière dont l’auteure a su mettre en avant les émotions de ses personnages, en plus de nous offrir une histoire originale. Sydney est une protagoniste assez particulière qui cache, sous ses airs de joyeuse insouciante, une jeune femme qui se cherche, qui ne sait pas qu’elle est sa place dans ce monde. Elle utilise un humour et une certaine insouciance qui ne laissent pas indifférent. Elle m’a fait rire à de nombreuses reprises avec ses jeux de mots. Ce n’est pas le genre d’héroïne que l’on rencontre souvent dans les romans. Nojan, de son côté, est brisé, torturé. Il ressemble à de nombreux protagonistes masculins rencontrés dans d’autres ouvrages. Mais, j’ai apprécié le découvrir et apprendre à le connaître à travers Sydney. Je laisse délibérément vague sur lui pour ne pas vous spoiler sur son histoire.

En somme, je ressors de ce livre conquise : j’ai ri mais j’ai également versé quelques larmes durant ma lecture. L’histoire a un côté prenant, qui fait qu’on ne peut pas poser le livre et qu’on se prend à tourner les pages avec avidité sans voir le temps passer. Un livre à lire à tout prix.

★★★★☆

Stéphanie
Du même auteure :

Kalypso Caldin est une jeune fille pétillante aux cheveux colorés. Grande amatrice de fantasy urbaine, elle a su conquérir le cœur de milliers de lecteurs avec Sang à crocs, une romance fantastique.




À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX