L'autre côté des ombres 1 - Allowin Singulier-Weyrd d'Auke Noëmie
Cet enfant à aimer de Marion Lennox
Le sixième monde 2 - Le fléau des locustes de Rebecca Roanhorse
Contes des royaumes oubliés 1 - Le prince au bois dormant d'Isabelle Lesteplume/em>
Irish Therapy de Mily Black
Condamnées à s'aimer de Grace Burrowes
Et ta vie m'appartiendra de Gaël Aymon

La famille Wentworth 1 - Condamnés à s’aimer

24 août 2020

"Rien ne l’aidait."

Burrowes Grace

405 pages
Éditions J’ai lu (2020)
Collection aventures & passions
Le banquier Quinn Wentworth est tombé dans un piège. Accusé de meurtre, il attend la pendaison dans sa geôle de Newgate quand il fait la connaissance de Jane Winston, une visiteuse de prison. Enceinte, celle-ci vit sous la coupe de son père, un pasteur rigoriste. Perdu pour perdu, Quinn épouse Jane afin de lui assurer un avenir. Coup de théâtre, il obtient la grâce du roi et hérite en prime d'un titre ronflant ! Le voici duc de Walden, nanti d'une duchesse qui attend l'enfant d'un autre. Une femme qu'il ne connaît pas, mais qu'il a désirée au premier regard...
Extrait :

« — Vous s’rez pas pendu lundi ! annonça Ned. Le vieux Fletcher, il a une sacrée colique. Il est comme qui dirait cloué sur le pot de chambre. Le directeur, il a dit qu’on pendrait personne lundi !
Dans la prison de Newgate, la joie était la première victime. Aussi, quand Ned surgit dans la cellule de Quinn Wentworth, le sourire du jeune garçon, aussi rare qu’angélique, le frappa davantage que ses paroles. Il éprouva une émotion troublante, qu’il aurait peut-être jadis nommée « espoir », mais qu’il considérait désormais comme un réflexe inutile.
— Tu veux dire que je ne serai pas pendu ce lundi-ci.
Sur le visage crasseux du jeune garçon, l’exubérance fit place à la consternation.
— Le vieux Fletcher, il peut mourir, m’sieur, et alors, qui qu’on trouverait pour faire le travail ? Votre famille va vous faire sortir, vous allez voir. »

Mon avis :

Premier volet de la série, Condamnés à s'aimer, nous invite dans la famille Wentworth et les tribulations de Quinn, l'aîné, reconnu coupable d'un crime qu'il n'a pas commis et sur le point d'être pendu. 

Alors qu'il attend le moment de pousser son dernier souffle, Quinn Wentworth, un banquier londonien, fait la connaissance de la fille du prédicateur, Jane Winston, venue lui rendre visite au cœur de la prison. En découvrant sa situation et conscient de ce qui l'attend, il lui propose une solution, un mariage qui la mettrait à l'abri, elle et son futur enfant. Mais alors qu’il s’y attendait le moins, il se retrouve gracié par le roi et l’unique héritier d’un duché longtemps laissé à l’abandon. Le couple n'a d'autre choix que de tirer le meilleur parti de la situation. Ils décident de donner une chance à leur mariage. Mais, Quinn est résolu à découvrir qui tente de lui nuire, même si pour cela il doit cacher certaines choses à son épouse et à sa famille. 

Comme il s'agit de mon premier livre de Grace Burrowes, je ne savais pas à quoi m'attendre. Celui-ci offre un début prometteur pour la série qui présente une famille peu conventionnelle. Chacun des membres est de nature méfiante et, a ses raisons d’agir comme il le fait. Quinn, lui, ressent énormément de culpabilité de n'être pas parvenu à sortir ses frères et sœurs de la pauvreté plus tôt. Jane arrive dans leur univers et réussit d'une manière ou d'une autre à réunir les membres de cette étrange famille. Elle reste calme, réfléchie dans chacune de ses actions. Et malgré les mensonges de Quinn, elle continue à le soutenir. La romance, quant à elle, prend son temps pour se mettre en place et se développer. J'ai trouvé qu'il manquait une certaine alchimie entre Jane et Quinn. Ce sont des personnages intéressants et extrêmement complexes. Ce sont des êtres raisonnables, déterminés. Malgré l'absence de passion entre eux, il s’agit d’un bon début pour la série. 

★★★★☆

Stéphanie

À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX