La famille Wentworth 2 - Elle rêvait au bonheur de Grace Burrowes
Midnight sun de Stephenie Meyer
Passions en Ecosse 4 - Le diable de Dunakin Castle de Heather McCollum
L'autre côté des ombres 1 - Allowin Singulier-Weyrd d'Auke Noëmie
Cet enfant à aimer de Marion Lennox
Le sixième monde 2 - Le fléau des locustes de Rebecca Roanhorse
Contes des royaumes oubliés 1 - Le prince au bois dormant d'Isabelle Lesteplume/em>

Midnight sun

11 octobre 2020

"C'était comme si je devais absolument savoir à quoi elle pensait 
comme si plus rien d'autre n'avait d'importance."

Meyer Stephenie
810 pages
Éditions Hachette (2020)
Collection Romans
La rencontre entre Edward Cullen et Bella Swan dans Fascination , le premier tome de la saga Twilight , a donné naissance à une histoire d’amour iconique. Mais jusqu’à présent, les fans n’avaient pu lire de cette histoire que la version de Bella. Ce conte inoubliable prend, à travers le regard d’Edward, un tour nouveau et résolument sombre. La rencontre de Bella constitue dans sa longue vie de vampire l’expérience la plus intrigante et la plus troublante qui soit. Plus nous apprenons de détails sur le passé d’Edward et la complexité de son monde intérieur, mieux nous comprenons que cet événement constitue le combat déterminant de son existence.
Extrait :

« Comment pouvait-elle penser une chose pareille ? Lui avoir sauvé la vie était la seule chose acceptable que j'avais faite depuis que je l'avais rencontrée. La seule chose dont je n'avais pas honte. La seule et unique chose pour laquelle j'étais content d'exister. Je me battais pour qu'elle vive depuis le premier moment où j'avais senti son odeur. Comment pouvait-elle penser une telle chose de moi ? Comment pouvait-elle remettre en question mon unique bonne action dans tout ce gâchis ?
- Tu penses que je regrette de t'avoir sauvé la vie ?
- Je le sais, rétorqua-t-elle.
Son estimation de mes intentions me faisait bouillir de rage.
- Tu ne sais rien du tout. »

Mon avis :

Des années après la sortie de la saga de Stephenie Meyer où nous découvrons l'histoire d'amour emblématique d'Edward Cullen et Bella Swan à travers les yeux de Bella, nous nous plongeons enfin dans la vision d’Edward. Et je ne pouvais pas passer à côté de cette lecture. Cette saga est l’une de celles qui m’ont embarqué dans l’aventure livresque qu’est ce blog. Je suis donc entrée dans cet ouvrage avec une certaine appréhension : celle de ne pas retrouver le même engouement que dans ma “jeunesse”.

C’est donc une version résolument sombre que nous offre l’auteure du récit de leur rencontre. Nous découvrons un Edward très différent de celui que nous avons appris à connaître, un personnage rempli de peurs et de doutes, et une personnalité plutôt complexe qui s’exprime à travers de nombreux monologues internes. En tant que vampire, Edward est constamment sur le qui-vive, notamment lorsqu’il rencontre Bella. Il est pris d’une soif de sang qu’il contrôle difficilement. On comprend que la présence de Bella à ses côtés est une lutte constante pour ne pas céder à ses pulsions animales. Les relations d'Edward avec ses frères et sœurs étaient également très intéressantes à découvrir. On perçoit notamment que les visions d’Alice sont plus complexes que ce que laissait entrevoir la saga Twilight, ou une version plus humaine de Rosalie qui nous permet de comprendre pourquoi elle supporte difficilement l’entrée de Bella dans leurs vies.

Hormis ces points, j’ai trouvé ma lecture plutôt longue. J’ai été surprise de voir Edward se comporter à plusieurs reprises comme un garçon de dix-sept ans alors qu’il s’agit d’un vampire centenaire. J’ai eu beaucoup de difficulté à supporter la morosité et l’austérité de certains de ses monologues internes. Il réfléchit à chaque mouvement et ses actions finissent par s'opposer à ses pensées. Bella apparaît, sous son regard, plutôt terne : une fille lambda sans réel charme. J’ai été un peu saisie par la haine qu’il ressent à son encontre avant d’envisager la situation autrement. 

Au final, je dirais que je n’ai pas retrouvé la dépendance que j’ai eu à l’égard du reste de la série qui m’ont, en outre, fait passer des nuits blanches. La plume de l’auteure m’a également semblée moins fluide que dans mes souvenirs. J’ai ressenti une certaine réticence toute au long de ma lecture, comme si l’auteure écrivait pour combler un vide plutôt qu’avec passion. 

★★☆☆☆

Stéphanie

À propos de Sariah'Lit:

Stéphanie, férue de lecture et blogueuse depuis 2013. Elle ne passe pas une journée sans avoir un livre entre les mains pour s'évader.

Retrouvez-la sur : Facebook | Twitter | Instagram





ENVOYER UN MOT DOUX